Étudiants : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Vous souhaitez démarrer un cycle d'enseignement supérieur ou terminer votre cursus actuel. Cependant, vos moyens ou la situation financière de vos parents ne vous permettent pas d'envisager sereinement une poursuite d'études. Entre les frais de scolarité, le loyer de votre appartement étudiant ou le financement du matériel scolaire, la facture peut vite monter. Pas d'inquiétude. De nombreux dispositifs viennent en aide aux étudiants. M comme Mutuelle fait le point pour vous sur les principales aides financières étudiantes.

Étudiants : quelles aides pour faire vos études ?

Étudier en France ou à l’étranger à moindres frais grâce aux bourses et aux différents programmes disponibles ? C’est possible et on vous explique comment.

 

La bourse d’études ou bourse sur critères sociaux (BCS) du Crous

Le Crous ou plutôt les Crous sont les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires. Ils sont répartis par académie et assurent une mission d’accueil et d’aide sociale auprès des étudiants. 

La bourse du Crous est une aide financière réservée aux étudiants les plus modestes. Elle permet de démarrer ou de poursuivre un cursus dans l’enseignement supérieur. Elle vient en complément de l’aide de la famille au financement des études.

 

Pour qui ? 

Pour tous les étudiants jusqu’à 28 ans (sauf exceptions) :

  • qui sont inscrits dans un établissement supérieur en France ou à l’étranger (pays de l’UE) ;
  • qui suivent des études supérieures à temps plein en vue d’obtenir un diplôme reconnu dans le pays d’accueil.

Comment est-elle attribuée ?

Cette bourse est soumise à conditions de ressources. La demande de bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux (BCS) se fait directement en ligne : www.messervices.etudiant.gouv.fr en créant un dossier social étudiant (DSE). Pour cela, vous devrez fournir différentes pièces justifiant de votre situation sociale et familiale et de vos revenus ou de ceux de vos parents. La demande de DSE se fait entre le 15 janvier et le 15 mai de l’année précédant votre rentrée universitaire.

Quel est son montant ?

Le montant de la bourse dépend de votre échelon de classement défini selon les justificatifs fournis. Pour l’année 2021-2022, les montants ont été réévalués à la hausse pour la seconde année consécutive : de 1 042 €/mois pour l’échelon 0 bis à 5 736 €/mois pour l’échelon 7. Cette bourse est versée en dix mensualités (sauf cas où vous devez en bénéficier pendant les vacances d’été également, dans ce cas, elle est versée sur 12 mois). Elle est attribuée pour 7 ans maximum. Elle est renouvelée tous les ans à partir du moment où l’assiduité aux cours, la progression dans les études et la présence aux examens sont respectées.   

La bourse sur critères sociaux est-elle cumulable ?

Il est possible de cumuler cette BCS avec :

  • l’aide au mérite,
  • l’aide à la mobilité internationale,
  • l’aide d’urgence ponctuelle.

Liens utiles

=> Pour tout savoir sur la bourse sur critères sociaux, rendez-vous sur www.étudiant.gouv.fr.

=> Pour calculer votre éligibilité à la BCS et vos droits, rendez-vous sur le simulateur en ligne du Crous.

 

L’aide au mérite ou Bourse au mérite

La bourse au mérite est un complément à la bourse d’études. Elle concerne les élèves ayant obtenu une mention « très bien » à l’épreuve du baccalauréat. Elle s’élève à 900 € en 2021, versés en neuf mensualités pour une durée de 3 ans maximum. Si votre DSE a été accepté, vous n’avez rien à faire de plus. Elle vous sera attribuée d’office, puisque le rectorat transmet la liste des bacheliers mention très bien directement au Crous.

 

L’aide à la mobilité internationale (AMI)

Pour qui ? 

Cette aide s’adresse aux étudiants déjà boursiers qui souhaitent suivre une formation supérieure ou faire un stage à l’étranger pour une durée minimum de 2 mois et maximum de 9 mois.

Comment est-elle attribuée ?

Ce sont les établissements qui décident de l’attribution de cette aide. Les dossiers sont retenus en fonction de l’intérêt pédagogique et de la qualité du projet présenté par les étudiants. 

Quel est son montant ?

Le montant mensuel de cette aide est de 400 €/mois en 2021. Les établissements supérieurs contrôlent l’assiduité aux cours ou la présence au stage pour verser cette aide aux étudiants concernés. 

 

L’aide d’urgence ponctuelle

Si vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire, une aide d’urgence peut vous être allouée. Pour faire votre demande, vous devez vous adresser au Crous dont vous dépendez qui examinera votre dossier en commission. La demande est anonyme et peut être renouvelée si la situation l’impose. C’est le directeur du Crous qui décide du montant à attribuer, sans dépasser 2 597 € pour un versement (soit le montant de l’échelon 2 de la BCS).

 

Le programme Erasmus +

Erasmus + est un programme d’échange européen très répandu et bien organisé. Il vous permet d’étudier ou de réaliser un stage dans toute l’Europe. En plus d’un encadrement, il vous permet de bénéficier d’une aide financière allant de 150 € à 450 €/mois selon le type de séjour effectué (études ou stage) et le pays.

Votre dossier doit être présenté à votre établissement supérieur qui vous guidera dans vos démarches.

 

Liens utiles

=> Pour en savoir plus sur le programme Erasmus +.

 

Les autres dispositifs d’aides aux études

D’autres aides sont disponibles sous conditions, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre université ou école ou de votre Crous. 

Parmi ces aides, nous pouvons citer (liste non-exhaustive) :

 

Étudiants : quelles aides pour vous loger ?

La part du loyer de votre logement étudiant dans votre budget est souvent conséquente. Découvrez comment faire baisser la facture.

 

Les aides de la CAF : APL, ALS, ALF

La CAF (Caisse d’allocations familiales) vous aide à payer le loyer et les charges de votre logement étudiant grâce à plusieurs dispositifs. Ces aides sont mises en place selon votre situation et le type de logement étudiant que vous occupez.

  • L’APL (aide personnalisée au logement) est attribuée pour les logements conventionnés (convention entre l’État et le propriétaire du logement) aux célibataires ou aux couples, avec ou sans personne à charge.
  • L’ALS (allocation de logement social) correspond à l’aide pour les logements non conventionnés pour les célibataires ou les couples, avec ou sans personne à charge.
  • L’ALF (allocation de logement familial) est une aide pour les logements non conventionnés qui est allouée aux célibataires ou aux couples avec une ou plusieurs personnes à charge.

 

La demande d’une de ces aides doit être faite au moment de votre emménagement. Attention malgré tout : la prise en charge de votre dossier la première fois peut s’avérer longue. Prévoyez donc de devoir avancer 100% de votre loyer au moins les trois premiers mois de location !

Pour prétendre aux aides au logement de la CAF, vous devez impérativement :

  • être ressortissant français ou étranger avec un titre de séjour en cours de validité ;
  • être locataire d’un logement décent en France ;
  • ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire du logement ;
  • avoir des ressources financières inférieures aux plafonds fixés. 

 

Liens utiles

=> Pour savoir si vous pouvez obtenir une aide au logement étudiant, utilisez le simulateur CAF en ligne.

=> Pour faire votre demande d’APL, d’ALS ou d’ALF, rendez-vous sur www.caf.fr.

 

L’aide à la caution : la garantie Visale

C’est l’un des nombreux dispositifs financés par Action Logement (anciennement 1 % logement). La garantie Visale est une caution proposée aux étudiants dont la famille ne peut se porter caution elle-même. Elle est attribuée sans conditions de ressources financières pour tout type de logement : résidence universitaire, logement conventionné ou non…

 

Liens utiles

=> Vérifiez votre éligibilité à la garantie Visale sur www.visale.fr.

 

L’aide Mobili-jeune

Mobili-jeune est une aide spécifique accordée aux étudiants alternants de moins de 30 ans, qu’ils soient en apprentissage ou en contrat de professionnalisation dans une entreprise de secteur privé non-agricole. Cette aide peut aller de 10 à 100 €/mois. Le montant est calculé par rapport au prix du loyer, déduction faite des aides au logement déjà accordées par la CAF le cas échéant. Plusieurs types de logements étudiants sont concernés : logements conventionnés ou non, logements meublés, colocations ou sous-locations ou encore internat.

Pour plus d’informations et pour faire votre demande d’aide Mobili-jeune, rendez-vous sur le site www.actionlogement.fr

 

Outre ces aides au logement étudiant mises en place au niveau national, il existe des aides locales proposées par les départements ou les régions. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes spécifiques ou auprès de la mairie de votre logement (étudiant ou d’origine). 

 

Étudiants : quelles aides pour vous soigner ?

Ne renoncez pas à vous soigner par manque de budget. La simple couverture de la Sécurité sociale peut ne pas suffire en cas de souci de santé majeur ou de prise en charge par un spécialiste, d’hospitalisation, etc. M comme Mutuelle vous guide pour comprendre les différentes possibilités qui s’offrent aux jeunes et aux étudiants.

 

La complémentaire santé solidaire (CSS)

Le système français de santé permet à tous les assurés sociaux et donc aux étudiants d’avoir accès aux soins de base. La protection universelle maladie (PUMA) garantit en effet la prise en charge de la part obligatoire des frais de santé selon un barème fixé chaque année par l’Assurance Maladie. 

Cependant, la part complémentaire reste à votre charge. Si vous n’avez pas les moyens de financer un contrat de complémentaire santé auprès d’une mutuelle, vous pouvez demander à bénéficier de la complémentaire santé solidaire.

Sous certaines conditions d’éligibilité, vous pouvez être remboursé de la part complémentaire de vos dépenses de santé exactement comme si vous aviez souscrit à une mutuelle privée.

 

Liens utiles

=> Utilisez ce simulateur CSS pour savoir si vous êtes éligible à la CSS.

=> Vous retrouverez également toutes les modalités et les conditions d’accès à la CCS, dans notre article sur la complémentaire santé solidaire.  

 

Les contrats jeunes M comme Mutuelle

Si vous ne pouvez pas prétendre à la CSS, pas d’inquiétude. M comme Mutuelle vous propose des contrats de complémentaire santé adaptés à vos besoins et à des prix tout doux. Nos garanties spéciales jeunes sont simples, efficaces et concentrées autour des soins qui vous sont indispensables. 

Mon offre santé
en 1 minute !
 

En deux clics, vous serez fixé sur le tarif. Et si vous souhaitez encore réduire vos cotisations, optez pour notre formule éco : l’Alternative’M. Moins de garanties non essentielles (homéopathie, cures thermales, par ex.) pour des mensualités qui feront plaisir à votre budget étudiant.

 

Le 100 % santé : un vrai coup de pouce pour les soins onéreux

La réforme 100 % santé vous permet désormais d’avoir accès à des soins réputés coûteux sans avoir à débourser un euro de part complémentaire, également appelé Reste à Charge. Depuis le 1er janvier 2020 en effet, les professionnels de santé sont tenus de vous proposer des offres intégralement prises en charge par l’Assurance Maladie avec un Reste à charge nul. C’est ce qu’on appelle les  » paniers 100 % santé  » ou  » zéro reste à charge « .

3 domaines sont concernés par les paniers 100 % santé :

Plus besoin de faire l’impasse sur une nouvelle paire de lunettes ou un soin dentaire important, même quand on a un tout petit budget.

N’attendez plus pour vous faire soigner !

 

Étudiants : profitez des autres aides disponibles

Quand il n’y en a plus, il y en a encore… Renseignez-vous ! Tout est fait pour faciliter la vie des étudiants et préserver votre porte-monnaie.

De nombreuses aides sociales, régionales, départementales ou même au sein des communes et des universités sont disponibles pour les étudiants. Lors de votre inscription dans un établissement supérieur, n’hésitez pas à vous renseigner. 

Des antennes spécifiques, en plus des Crous, sont disponibles pour vous expliquer les nombreux dispositifs et vous guider dans vos démarches. 

Des logements universitaires aux prêts de matériel en passant par les restaurants universitaires à moindre coût, tout est fait pour vous simplifier la vie et alléger votre budget.

N’oubliez pas non plus les aides dans les secteurs du transport, de la culture et des loisirs. Votre carte étudiante ainsi que les cartes de réduction jeunes (bus, SNCF…) vous donnent accès à des tarifs intéressants.

 


De notre côté, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une excellente rentrée, en pleine forme !

 

Mon offre santé
en 1 minute !

Agenda M comme Mutuelle

  • Mardi 28 septembre : visioconférence sur l’aromathérapie, la phytothérapie et corps et esprit

    Visioconférence n°1 sur les médecines complémentaires : aromathérapie, phytothérapie, corps et esprit

    Mardi 28 septembre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 30 septembre : visioconférence sur l’hypnose, méthodes d’acupressure, ostéothérapie

    Visioconférence n°2 sur les médecines complémentaires : hypnose, méthodes d'acupressure, ostéothérapie

    Jeudi 30 septembre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 7 octobre : téléconsultation, intérêts et limites

    Visioconférence sur la téléconsultation. Quelles sont les intérêts et les limites ?

    Jeudi 7 octobre 2021 de 12h30 à 13h15

    Inscrivez-vous ici
  • Jeudi 14 octobre : dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus

    Cancer du col de l'utérus et cancer du sein, tout savoir sur le dépistage

    Jeudi 14 octobre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous ici

  • Mardi 26 octobre : automédication, bon usage du médicament

    Automédication : comment faire bon usage du médicament ?

    Mardi 26 octobre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous ici