Seniors, attention aux chutes

Passé un certain âge, une chute n'est pas un incident anodin. Comment s'en protéger ? Quels gestes adopter en cas de chute ? Nos conseils prévention santé.
Imprimer
 
0 J'aime
Ne pas bouger
 

Les accidents domestiques et les seniors

 

Chute, brûlure, coupure, accident, intoxication… Les accidents domestiques touchent toutes les tranches d’âge. Pour les plus de 65 ans, ils représentent 80 % des violences et accidents subis.
Et largement en tête, la chute représente les 3/4 des causes d’accidents de seniors à leur domicile ou à proximité.

 

Cela mérite une vigilance accrue, car lorsqu’on est plus âgé, il n’est pas toujours facile de récupérer après un accident. Du fait des effets du vieillissement, les blessures sont souvent plus sérieuses. Elles peuvent alors nécessiter une hospitalisation voire une rééducation. Elles limitent l’autonomie pour un temps, ou de manière permanente.

 

Alors prenez quelques instants pour découvrir les bons réflexes afin de limiter les chutes et de savoir comment réagir si vous en êtes victime.

 

 

 

 

Seniors : protégez-vous des chutes

 

Comment faire pour éviter les chutes qui sont la cause la plus fréquente d’accident domestique ?

 

Tout d’abord, en étant conscient de vos capacités ! Si vous sentez que vous avez des troubles de l’équilibre, que vos mouvements sont moins fluides qu’auparavant ou que vous êtes plus facilement fatigué, il faut savoir adapter vos activités quotidiennes.

 

Il n’y a rien de mal à se faire aider lorsqu’une tâche vous semble compliquée, comme l’entretien des haies, ou encore le nettoyage des vitres. Un voisin, un proche ou encore une entreprise de service à la personne peuvent vous aider à accomplir certains travaux courants. N’hésitez pas à vous renseigner en mairie.

 

Vous pouvez également vous équiper de matériel adapté qui vous facilitera le travail. Un outil usagé, un escabeau branlant ou même une chaise en mauvais état peuvent rendre vos exercices périlleux.

 

Et lorsqu’un acte de la vie courante, comme de sortir de la douche ou de vous relever du canapé devient difficile, vous pouvez ajouter des points d’appui ou rehausser les assises par exemple.

 

Enfin, facilitez-vous la vie avec un environnement pratique ! Un tapis au coin relevé, une moquette qui gondole, une plante verte au milieu du passage sont autant d’obstacles dont vous vous accommodez au quotidien qui pourraient se révéler un piège dans un moment d’inattention ou de déséquilibre.
Pas besoin de revoir toute la déco de votre maison, quelques ajustements suffisent parfois à sécuriser votre intérieur.

 

 

 

 

Comment réagir en cas de chute ?

 

Il n’est pas toujours facile de se relever seul en cas de chute. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous entraîner en présence d’une autre personne pour adopter la bonne technique.

 

La première chose à faire en cas de chute est de vous remettre de vos émotions avant de vouloir vous relever ! Essayez de rester calme et de respirer lentement plutôt que d’agir dans la précipitation.
Vérifiez que vous n’êtes pas blessé(e) en bougeant vos bras et vos jambes. Il est possible que vous ressentiez une impression de malaise. Patientez alors avant de vous redresser que cela passe.


Adoptez la bonne technique lorsque vous avez du mal à vous relever après être tombé(e):

Passez en position sur le ventre en pliant votre jambe la plus forte et en vous appuyant dessus. Basculez doucement sur le côté.
Une fois sur le ventre, glissez-vous près d’un meuble solide en vous appuyant sur vos avant-bras, puis mettez-vous à quatre pattes en écartant les genoux. Prenez appui sur le meuble pour vous relever doucement.

 

Une fois debout, toujours sans vous précipiter, allez vous asseoir le temps de récupérer. Restez attentif(ve) à vos symptômes pour vous faire prendre en charge si nécessaire.

 

 

 

 

Comment vous prémunir des conséquences d’une chute ?

 

Imaginez que vous ne puissiez pas vous relever après une chute… Que faire ? Mieux vaut vous poser ces questions avant que cela n’arrive afin de pouvoir réagir au mieux en cas de pépin !


Première chose à faire, appeler les secours : le 112.

Mais comment faire si on est seul et qu’on ne peut pas se relever ? La solution peut être un appareil de téléassistance, comme un bracelet ou un pendentif à porter en permanence. Votre offre de mutuelle M*Santé peut d’ailleurs inclure ce type de service.

 

Porter votre téléphone portable sur vous peut aussi vous permettre de contacter les secours ou un proche afin de vous porter assistance.

 


Et lorsque qu’une chute a des conséquences à long terme, que faire ?

Hospitalisation, immobilisation, rééducation ou perte d’autonomie irréversible… Après 65 ans, les conséquences d’une chute peuvent être lourdes. Et comme les mutuelles et assurances ne couvrent pas tous les frais liés à un accident domestique, il est intéressant de pouvoir compter sur une protection spécifique accident.

 

Vous pourrez ainsi percevoir une indemnité journalière en cas d’hospitalisation suite à un accident, mais aussi bénéficier de services à la personne en cas d’immobilisation, comme une aide-ménagère, ou encore d’un capital en cas de perte d’autonomie ou de décès.

 


Vous avez des questions concernant nos offres en santé, assurance et prévoyance ? Nos experts vous informent et vous conseillent. Prenons contact.

 

 

Source : Etude de l’INED publiée en 2010

 

 


Vous pouvez lire sur le même thème :

Comment maintenir ses parents à domicile ?

Seniors : nos trucs et astuces pour bien vivre chez vous

Accidents domestiques, prévention et conseils

Agenda M comme Mutuelle

Devis en ligne

mutuelle santé

  • Gratuit et sur mesure
  • 2 mois offerts
  • De nombreux services

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>