Chute à domicile, comment agir et réagir face à cet accident domestique qui touche surtout les séniors ?

Mieux vaut prévenir que guérir ! Mais personne n’est à l’abri d’une chute à la maison. Comment se relever seul d’une chute à domicile ? Qui appeler en cas de chute grave ? Comment être couvert pour les conséquences d’une chute ? Du premier geste ou réflexe à la prévention santé, M comme Mutuelle vous aide à prendre en charge le risque de chute.

La chute, cet accident de la vie courante des séniors

 

Les accidents de la vie courante sont nombreux, et parmi eux, la chute est un risque à ne pas négliger, surtout chez les personnes âgées qui sont particulièrement vulnérables.

Près de trois quarts des accidents domestiques qui touchent les personnes âgées de plus de 65 ans sont des chutes, au domicile ou à proximité. Ce taux élevé n’est pas forcément lié à l’activité mais plus souvent à des effets du vieillissement comme la baisse de la vue ou de l’audition, la perte d’équilibre ou de force, ou encore à des effets secondaires de médicaments ou de maladie.

 

Monter sur un tabouret pour attraper un objet en hauteur et perdre l’équilibre, glisser sur le sol de la salle de bain, manquer une marche dans l’escalier, buter sur un pot de fleurs et tomber… toutes les actions du quotidien peuvent être sujet à risque de chute pour peu qu’on ne prenne pas les devants pour les éviter.

Et les conséquences d’une chute pour une personne âgée, voire une personne isolée, peuvent être bien plus graves que chez les plus jeunes.

 

 

 

Comment se relever seul en cas de chute à domicile ?

 

Vous ne pouvez pas toujours tout éviter ! Alors autant connaître les quelques gestes qui vous permettront de vous relever en cas de chute légère et de prendre ainsi les bonnes décisions pour prévenir un proche ou toute assistance nécessaire.

La chute est un accident domestique assez courant. Et même si la chute n’est pas sévère, il n’est pas toujours facile de se relever seul… et c’est évidemment quand on est seul que ça arrive ! C’est pourquoi nous vous conseillons de vous entraîner au préalable en présence d’une autre personne pour adopter la bonne technique et ainsi pouvoir vous relever plus facilement en cas de chute à votre domicile.

 

La première chose à faire en cas de chute est de vous remettre de vos émotions avant de vouloir vous relever ! Pas de précipitation : essayez de rester calme et de respirer lentement plutôt que d’agir trop vite. Cela vous permettra également d’évaluer la gravité des conséquences de cet accident de la vie courante.
Vérifiez que vous n’êtes pas blessé.e en bougeant vos bras et vos jambes. A la moindre douleur vive, ne forcez pas. Il est possible que vous ressentiez une impression de malaise : dans ce cas, patientez alors un peu avant de réessayer ou appelez une assistance si vous avez votre téléphone sur vous.

Si vous le pouvez, adoptez cette technique par étapes pour vous relever de votre chute :

  • Basculez doucement sur le côté.
  • Passez en position sur le ventre en pliant votre jambe la plus forte, et en vous appuyant dessus.
  • Une fois sur le ventre, glissez-vous près d’un meuble solide en vous appuyant sur vos avant-bras, puis mettez-vous à quatre pattes en écartant les genoux.
  • Prenez appui sur le meuble pour vous relever doucement.
  • Une fois debout, toujours sans vous précipiter, allez vous asseoir le temps de récupérer.
  • Restez attenti.f.ve à vos symptômes pour vous faire prendre en charge si nécessaire.

 

En cas de petite chute sans douleur, vous retrouverez vite vos esprits : le remède de l’eau sucrée reste toujours valable pour assimiler quelques sucres rapides et retrouver un peu d’énergie facilement. Si vous ressentez la moindre douleur, prévenez votre entourage ou suivez les conseils qui suivent.

 

 

 

Comment vous prémunir des conséquences d’une chute ?

 

Toutes les chutes ne sont malheureusement pas à prendre à la légère, et malgré toutes les précautions, il est possible que vous n’arriviez pas à vous remettre debout facilement. Alors autant anticiper cette situation d’accident domestique courant, pour savoir comment agir le moment venu et être bien couvert.

Imaginez que vous ne puissiez pas vous relever après une chute… Que faire ? Mieux vaut vous poser cette question avant que cela n’arrive, afin de pouvoir réagir au mieux en cas de pépin et ne pas céder à la panique ! Pour cela, nous vous donnons quelques conseils sur les actions en cas de chute, et sur la manière de vous prémunir des conséquences d’une chute à domicile.


Première chose à faire en cas de chute : contacter une assistance.

En cas de chute malencontreuse, il n’est pas toujours possible de se relever. Et pourtant il faut essayer de contacter au plus vite les urgences ou au minimum un proche. Comment faire lorsqu’on est seul ? La meilleure solution est l’anticipation !

 

Grâce aux objets connectés, il existe de nombreux moyens d’être en liaison constante possible avec d’autres personnes. L’une des solutions peut être un appareil de téléassistance, comme un bracelet ou un pendentif connecté à porter en permanence, et relié à un numéro SOS. Votre offre de mutuelle santé par M comme Mutuelle peut d’ailleurs inclure ce type de service.

 

Porter votre téléphone portable sur vous peut aussi vous permettre de contacter les secours ou un proche afin de vous porter assistance au plus vite. Pour rappel, le numéro d’urgence général européen est le : 112, le Samu pour les urgences médicales est le : 15.

 

La prévention contre les conséquences à long terme d’une chute.

 Après 65 ans, une simple chute à domicile peut avoir des conséquences lourdes sur votre vie au quotidien. Hospitalisation, immobilisation, rééducation ou perte d’autonomie irréversible… Et comme les mutuelles et assurances ne couvrent pas tous les frais liés à un accident domestique, il est intéressant de pouvoir compter sur une protection spécifique accident.

 

Vous pourrez ainsi percevoir une indemnité journalière en cas d’hospitalisation suite à un accident (et ce dès les premières 24h), mais aussi bénéficier de services à la personne en cas d’immobilisation, comme une aide-ménagère, ou encore d’un capital en cas de perte d’autonomie ou de décès. Cette offre M comme Mutuelle a été spécialement étudiée pour les séniors de 60 à 74 ans, seul ou avec leur conjoint. Mais existe également pour les couples plus jeunes avec enfants.

Vous avez plus de 50 ans : M comme Mutuelle s’occupe de vous en proposant une mutuelle adaptée, des contrats de prévoyance, ou des garanties complètes en prévention santé. Vous avez des questions ? Nos experts vous informent et vous conseillent. Prenons contact.

 

 


Vous pouvez lire sur le même thème :

Chutes : un accident domestique qui touche particulièrement les séniors

Seniors : nos trucs et astuces pour bien vivre chez vous

Accidents domestiques, prévention et conseils