Gérontologie, gériatrie : zoom sur les spécialistes de la santé des seniors

À l’occasion de la Journée de la gérontologie du 27 mars, M comme Mutuelle met en lumière les métiers de la gérontologie et de la gériatrie. Bien souvent méconnues, ces deux disciplines se consacrent à l’accompagnement du vieillissement et de la vieillesse. Mais quelle est la différence entre gérontologue et gériatre ? Quelles sont leurs compétences ? Comment accompagnent-ils les personnes âgées ? Quelles sont les autres spécialités médicales essentielles à la santé des seniors ? Nos conseillers vous apportent des éclaircissements sur la médecine qui participe au « bien vieillir ».
< Retour au magazine

Tout savoir sur la gérontologie

Le vieillissement est un processus naturel. La science qui étudie son développement s’appelle la gérontologie. Son objectif : améliorer la qualité de vie des seniors, à tous les niveaux.

 Définition de la gérontologie

Avancer dans la vie et vieillir est une chose naturelle. Le vieillissement de la population est au cœur de l’analyse de la gérontologie. En effet, la gérontologie est, par définition, la science qui étudie le processus de vieillissement, depuis ses origines jusqu’à ses conséquences.

 Les professionnels de la gérontologie

Il n’existe pas un métier de gérontologue, à proprement parler, mais bien des professionnels de la gérontologie avec de multiples profils. Ils ont un objectif commun : offrir la meilleure qualité de vie aux personnes âgées, avec une offre de services adaptée. Les experts gérontologues sont sensibilisés aux besoins et aux capacités des seniors, pour mieux les prendre en compte ou agir en prévention.

Dans les Établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), l’ensemble du personnel est concerné :

  • Les directrices et directeurs d’établissement ;
  • Le médecin coordinateur ;
  • Les Agents des services hospitaliers (ASH) : restauration, blanchisserie, etc. ;
  • Les animatrices et les animateurs en gérontologie.

En dehors d’un EHPAD, les auxiliaires de vie qui interviennent au domicile des seniors et les assistantes sociales du Centre communal d’action sociale (CCAS), par exemple, sont sensibilisées à la gérontologie.

À noter : les experts en gérontologie n’apportent pas forcément une réponse médicale. Ils accompagnent et agissent à tous les niveaux du vieillissement.

 

La gériatrie : l’accompagnement médical des seniors

La gériatrie est la médecine des seniors et de toutes les pathologies liées au vieillissement. C’est une des composantes de la gérontologie.

Définition de la gériatrie

Une des composantes de la gérontologie est la gériatrie. En effet, il s’agit de la médecine qui se consacre aux personnes âgées et aux maladies dues au vieillissement. Les objectifs de la gériatrie sont de maintenir au mieux les capacités physiques et cognitives des personnes âgées, pour qu’elles restent autonomes.

Avec l’amélioration des conditions de vie, l’âge des patients n’est pas un facteur déterminant pour consulter un gériatre. Certains peuvent commencer à en consulter vers l’âge de 65 ans. Toutefois, c’est surtout à partir de 80 ans que les personnes sont dirigées vers un service gériatrique.

Le rôle des gériatres

Les gériatres consultent en milieu hospitalier ou dans les EHPAD, plus rarement en libéral. En tant que coordinateurs du protocole de soins dont le patient ou la patiente a besoin, ils peuvent diagnostiquer différentes pathologies courantes, telles que :

  • Les troubles cognitifs ou neurologiques ;
  • Les troubles de l’équilibre et les risques de chute ;
  • Les troubles de la vue ou de l’ouïe ;
  • Une maladie respiratoire ;
  • Une pathologie cardio-vasculaire ;
  • Des problèmes articulaires ou osseux ;
  • Une malnutrition, etc.

Le gériatre réalise différents tests et interroge la personne pour établir son diagnostic. Une fois le diagnostic posé, il fait appel à des professionnels de la santé pour répondre aux différentes problématiques rencontrées par la personne :

  • Ergothérapeute ;
  • Psychologue ;
  • Diététicien·ne, etc.

Selon une approche pluridisciplinaire, le protocole est planifié, étalé dans le temps, en prenant bien en compte les priorités médicales du patient. Certaines ordonnances de médicaments pris au long cours peuvent être modifiées.

En suivant le parcours de soins coordonnés, c’est le médecin traitant qui dirige vers une consultation auprès d’un gériatre. L’Assurance Maladie prend alors en charge 70 % du tarif de base, les 30 % restant à la charge du patient, pouvant être remboursés par la mutuelle santé éventuellement. En effet, le gériatre est un médecin spécialiste et la prise en charge des frais de consultation est partielle.

À noter : selon que le gériatre est de secteur 1 conventionné ou de secteur 2, la prise en charge n’est pas la même. Les professionnels du secteur 2 pratiquent des dépassements d’honoraires qui restent à charge. Il est alors essentiel d’avoir souscrit à une bonne complémentaire santé, pour éviter les frais trop importants. De même, une prévoyance peut protéger des risques liés aux aléas de la vie ou à une lourde hospitalisation.

 

Les autres spécialistes santé de la vieillesse

Selon chaque personne, les besoins médicaux ne seront pas les mêmes en vieillissant. De nombreux spécialistes de la santé accompagnent les seniors dans l’amélioration de leur qualité de vie.

 

Les pathologies dont souffrent les seniors sont, pour la plupart, les mêmes dont souffrent des personnes plus jeunes. La différence c’est que plus on est âgé, plus on est sensible à différents maux. En effet, le système immunitaire et le système endocrinien ralentissent, voire dysfonctionnent.

C’est pourquoi, avec l’âge, vous serez amené à fréquenter différents médecins spécialistes, comme :

  • Un cardiologue : les pathologies cardio-vasculaires sont à surveiller, notamment après un changement de rythme de vie, comme la retraite par exemple ;
  • Un psychologue : pour éviter le syndrome de glissement, c’est-à-dire une apathie dépressive liée au vieillissement et à la solitude, un suivi psychologique peut être envisagé ;
  • Un Oto-rhino-laryngologiste (ORL) : les problèmes d’audition, et notamment la presbyacousie, sont naturels. Après 60 ans, ils touchent près d’une personne sur 3. L’ORL a de nombreuses solutions pour les seniors ;
  • Un pédicure podologue, etc.

Chaque individu est différent et présente des pathologies différentes selon son parcours de vie. À partir d’un certain âge, on doit parfois faire appel à de nombreux professionnels de la santé, qui ne sont pas tous remboursés par la Sécurité sociale de la même façon. C’est pourquoi il faut bien choisir sa mutuelle senior, pour éviter tous désagréments financiers.

Vieillir, c’est normal. Mais vieillir en bonne santé, c’est mieux. À partir de 60 ans, les besoins et les frais médicaux peuvent évoluer. M comme Mutuelle vous accompagne pour trouver la meilleure complémentaire santé adaptée.

Mon offre santé
en 1 minute !