Danse-thérapie : libérez votre esprit grâce à l’art thérapie par le corps

5 minutes de lecture
Danser pour s’exprimer, se libérer et se (re)connecter à soi ainsi qu’aux autres. À travers le mouvement, notre métabolisme se dénoue des tensions, établit des connexions, et retranscrit des émotions. Depuis plusieurs années, l’approche thérapeutique par le corps met l’accent sur la danse comme moyen d’expression et de bien-être. Quels sont les mécanismes déclenchés par notre psyché lorsque la danse est pratiquée ? Comment peut-elle avoir un impact positif sur la cognition, la mémoire et la créativité ? Pourquoi entretient-elle le lien social ? En quoi ces approches artistiques sont-elles reconnues comme curatives, mais aussi préventives ?
< Retour au magazine

L’art thérapie par la danse : les vertus pour le corps et l’esprit

Quels sont les fondements et les principes de la danse-thérapie et comment peut-elle contribuer au bien-être physique et psychique ?

 

La danse-thérapie : qu’est-ce que cette médecine parallèle ?

Développée dans les années 30 par une danseuse et chorégraphe, Marian Chacel, l’art thérapie par la danse est une alternative de traitement pour remédier à certains troubles psychiques.

Cette approche psycho corporelle utilise le mouvement comme outil clinique pour libérer certains blocages psychologiques chez l’individu grâce à l’intégration physique, cognitive, spirituelle et sociale du sujet.

La danse-thérapie favorise le lâcher-prise : le corps s’exprime en fonction des émotions. L’objectif n’est ni les performances physiques ni l’esthétisme, les mouvements servent à modéliser le ressenti et à extérioriser. C’est un mode d’expression à part entière (voire primaire) qui nous relie finalement à nos origines ancestrales.

Cette pratique donne accès à l’intériorité de chacun et l’expérimentation de soi pour finalement «oublier le corps» et redonner une aisance, une disponibilité, une liberté, et une certaine «fluidité». L’osmose entre le corps et l’esprit s’impose.

 

Les outils et approches en danse-thérapie

L’art thérapie par la danse allie donc le mouvement à l’esprit. Pratiquée en groupe, avec ou sans musique, cette discipline permet de :

  • développer son imagination active et sa créativité (via l’improvisation)
  • percevoir l’espace, son être, les sons alentour, et les autres
  • créer du lien social, favoriser les interactions
  • s’exprimer librement par les gestes sur sa personnalité, ses envies, son ressenti
  • se relaxer, détendre ses muscles, ses articulations et libérer les tensions
  • mieux percevoir et comprendre les messages du corps (douleurs, blocages)
  • se concentrer et se recentrer sur soi
  • prendre conscience de son corps, de sa respiration

 

A noter : retrouvez d’autres ressources, l’annuaire des thérapeutes, ainsi que des stages sous différents formats, sur le site de l’association SFDT – Société Française de Danse Thérapie.

 

Danse-thérapie : bien-être physique et émotionnel via l’expression corporelle

Les mécanismes de la danse favorisent la libération d’endorphines et aident à réduire le stress. Sur le plan mental, cette molécule du bonheur renforce également l’affirmation de soi, le rééquilibre de l’être, et encourage notre capacité de résilience et d’introspection.

En effet, du côté de l’émotif, la danse-thérapie permet d’évacuer certaines émotions difficiles telles que la colère, le sentiment d’isolement ou bien la frustration. Elle peut être utilisée pour l’acceptation de son corps abîmé, suite à un traumatisme ou à une pathologie. La finalité est de retrouver une forme de plaisir, d’exaltation, mais surtout d’un accomplissement personnel pour emprunter le chemin de la guérison.

 

 

Les bienfaits de la danse en prévention santé : cognition et socialisation

Quelles sont les vertus de la danse pour le corps, mais aussi pour le cerveau, et pourquoi l’intégrer dans une approche globale de prévention santé et de bien-être mental ?

 

L’impact positif de la danse sur la mémoire

En plus d’améliorer la souplesse, l’équilibre et la mobilité, la danse est une activité recommandée pour ralentir le vieillissement cognitif. Au même titre que la lecture, cette discipline stimule l’activité neuronale et travaille la neuroplasticité du cerveau.

À travers une chorégraphie, le fait de mémoriser, reproduire, et coordonner ses mouvements favorise la concentration.

On parle alors de mémoire :

  • rythmique
  • visuelle
  • sensitive
  • spatiale
  • émotionnelle
  • kinesthésique

 

Bon à savoir : pour retarder les effets de certaines maladies neurodégénératives (comme la maladie de Parkinson ou celle d’Alzheimer), l’INSERM recommande par ailleurs de «danser pour mieux penser».

 

La danse-thérapie pour renforcer le lien social

Danser nous connecte aux autres. En couple ou en groupe, la danse est une interaction bénéfique pour chacun. Une étude publiée par les chercheurs d’Oxford démontre que danser favorise le lien social et aide à surmonter les douleurs psychiques. Tel un ancrage, la danse nous permet l’inclusivité. Le fait de se rassembler. D’accepter.

La dimension sociale de la danse en art thérapie permet de s’intégrer au monde, de renforcer le sentiment d’appartenance, mais aussi de mieux l’appréhender vis-à-vis des individus. Certaines barrières s’estompent, le reçu des émotions est plus rapide et l’empathie se développe.

La danse aide donc à agir, mais surtout à mieux réagir par rapport aux autres. La réflexion et la prise de décision sont alors facilitées par le mouvement dansé.

 

A noter : cette activité peut aussi compléter un parcours de soins en cas de trouble du spectre de l’autisme. Avec une approche holistique, danser permet aux personnes atteintes de TSA de développer tout leur potentiel.

 

Les autres formes d’art thérapie par le corps pour se reconnecter à soi

Quelles sont les autres approches thérapeutiques liées au corps pouvant être explorées ?

 

Selon un rapport détaillé de l’OMS, l’art et la santé sont étroitement liés. En plus des autres thérapies cognitives créatives comme le chant, le dessin, la peinture et la sculpture, il est possible d’appréhender et d’accepter son corps – tout comme ses émotions – lors d’une séance de :

  • yoga thérapie : pour améliorer la condition physique et mentale des personnes ainsi que prévenir certaines maladies
  • dramathérapie et d’improvisation scénique : le théâtre comme espace libre d’expression et sans jugement
  • body land art : l’expression corporelle dans la nature pour cultiver son rapport aux éléments (les arbres, le sol, le soleil, etc.)

 

La danse-thérapie apporte des avantages spécifiques pour certaines populations, mais pour tous, elle favorise le lâcher-prise, réduit le niveau d’anxiété, retarde le vieillissement cognitif et favorise le lien social. Alors, prêt à bouger ? Nos conseillers M comme Mutuelle vous invitent à danser…

Agenda M comme Mutuelle

Réveil musculaire et articulaire à Saint-Omer

Vendredi 7 juin, M comme Mutuelle vous propose un réveil musculaire et articulaire, encadrée par un enseignant en activité physique adaptée de Pass'Sport Santé.
Rendez-vous dans votre agence M comme Mutuelle de Saint-Omer, 32 rue des Clouteries. Inscrivez-vous !