Cancer de la prostate : messieurs, faites-vous dépister !

Le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus fréquents chez les hommes. Plus présent après 50 ans, il est aujourd’hui diagnostiqué facilement de manière précoce grâce au dépistage, et ainsi avec de bonnes perspectives de guérison. Facteurs de risques, symptômes, examens de dépistage, traitements… M comme Mutuelle profite de la campagne de prévention Movember pour vous informer sur le cancer de la prostate et prendre soin de tous ses clients masculins.

Le cancer de la prostate, qu’est-ce que c’est ?

Le cancer de la prostate est le second cancer masculin le plus fréquent qui touche l’appareil urogénital des hommes.

 

Qu’est-ce que la prostate ?

La prostate est située sous la vessie et avant le rectum. De la taille d’une noix, elle entoure l’urètre, ce canal qui évacue le sperme lors de l’éjaculation et l’urine. La prostate est composée de lobules, contenant des cellules glandulaires (sécrétant le liquide séminal) et musculaires (destinées à contrôler le jet d’urine et l’éjaculation).

 

Comment se développe le cancer de la prostate ?

Le cancer de la prostate est lié à la présence de cellules cancéreuses qui se développent dans les cellules de la prostate. 90% des cancers de la prostate sont des adénocarcinomes, c’est-à-dire qu’ils se développent dans les cellules épithéliales (revêtement de la prostate). Les autres cancers de la prostate (carcinome, sarcome, tumeurs indifférenciées à petites cellules et cancer des globules blancs) sont plus rares.

 

Les différents stades du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate a la particularité d’évoluer lentement sur plusieurs années et comprend deux grands stades d’évolution :

  • localisé ou “intracapsulaire” qui touche uniquement la prostate ;
  • extracapsulaire” qui s’étend au-delà de la prostate via les vaisseaux sanguins et lymphatiques.

 

Cancer et adénome de la prostate : attention à ne pas confondre !

L’adénome de la prostate, appelé aussi HBP ou hypertrophie bénigne de la prostate, est une tumeur bénigne qui correspond à une augmentation du volume de la prostate. Elle touche presque tous les hommes de plus de 70 ans !

Découvrez la vidéo de notre partenaire deuxiemeavis.fr

h

Cancer de la prostate en quelques chiffres (rassurants)

Selon le centre de lutte contre le cancer, le cancer de la prostate est le second cancer masculin juste après le cancer du poumon.

 

Les chiffres du cancer de la prostate en France

Le cancer de la prostate est très présent dans les pays développés comme la France avec 71.000 nouveaux cas diagnostiqués par an.

 

Cancer de la prostate : qui est concerné ?

Le cancer de la prostate touche principalement les hommes âgés de 65 ans et rarement les moins de 50 ans. Selon Vidal.fr, l’âge moyen au moment du dépistage positif est de 71 ans.

 

Quel est le taux de survie d’un cancer de la prostate ?

Est-ce que le cancer de la prostate est mortel ? Le cancer de la prostate est relativement bien soigné grâce à un dépistage précoce et une amélioration des traitements médicaux.

  • Un taux de survie de plus de 90 % à 5 ans
  • 000 décès du cancer de la prostate en France

 

Facteurs de risques et causes du cancer de la prostate

Selon le centre de lutte contre le cancer, plusieurs facteurs avérés et suspectés vous exposent à un risque de développer un cancer de la prostate.

 

Les principaux facteurs de risques du cancer de la prostate

Parmi les principaux facteurs de risques avérés, on compte :

  • L’âge,
  • L’origine ethnique avec plus de risques chez les hommes d’origine afro-antillaises,
  • La taille à cause d’une croissance trop rapide pendant l’enfance,
  • Les antécédents familiaux avec deux mutations génétiques, HOXB13 et BRCA2, associées au cancer de la prostate,
  • L’exposition professionnelle aux pesticides (chlordécone) reconnue, même si le risque lié à l’utilisation de chlordécone reste encore à démontrer.

 

Prévention : à vous d’agir !

En plus du surpoids et de l’obésité, d’autres facteurs sont suspectés, comme une alimentation déséquilibrée avec faible consommation de légumes et consommation excessive de graisses saturées animales, de produits laitiers à forte teneur en matières grasses…

Découvrez la vidéo de notre partenaire deuxiemeavis.fr

 

Le(s) dépistage(s) du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est souvent découvert de façon fortuite. Des dépistages sont néanmoins possibles.

 

Dépistage précoce du cancer de la prostate : parlez-en !

Aujourd’hui, le dépistage du cancer de la prostate n’est pas recommandé par les autorités de santé en France. Néanmoins, la détection et le traitement précoce augmentent les chances de guérison. Alors, que faire ? Parlez-en à votre médecin traitant ou votre urologue qui sauront, selon votre profil et vos antécédents, vous orienter au mieux.

 

Cancer de la prostate : quels sont les premiers symptômes ? 

Le cancer de la prostate occasionne peu de symptômes. Cependant, une tumeur bénigne ou maligne peut comprimer votre urètre avec des symptômes comme :

  • une difficulté ou une envie fréquente d’uriner,
  • des douleurs en urinant,
  • une envie de pousser.

Quant aux cancers métastatiques plus graves, ils provoquent une présence de sang dans les urines ou le sperme, des douleurs osseuses, des compressions neurologiques, des fractures osseuses, une perte de poids, une fatigue excessive…

 

En quoi consiste le dépistage du cancer de la prostate ?

Le dépistage d’un cancer de la prostate est prescrit et réalisé par votre médecin traitant ou urologue via :

  • Un toucher rectal afin de dépister une grosseur suspecte ou une anomalie de consistance de la prostate.
  • Une prise de sang pour doser le PSA (Prostate Specific Antigen ou antigène spécifique de la prostate).

Découvrez la vidéo de notre partenaire deuxiemeavis.fr

 

Que faire en cas de suspicion ?

Des examens plus poussés doivent être réalisés avec :

  • un IRM multiparamétrique de la prostate
  • une biopsie prostatique sous anesthésie locale

D’autres examens complémentaires peuvent être réalisés, comme :

  • un scanner thoraco-abdo-pelvien
  • une scintigraphie osseuse
  • un PET scan ou PET IRM à la choline ou au PSMA (surtout en cas de récidive)

 

Soigner le cancer de la prostate : traitements et risques

Le couperet est tombé : vous êtes atteint d’un cancer de la prostate. Quelles sont les suites à donner ?

 

Première étape : le bilan diagnostic

La stratégie de soins dépend du type de cancer dont vous êtes atteints et de son état d’avancement. Vous serez suivi par différentes spécialistes de la santé : urologue, oncologue médical, oncologue radiothérapeute… C’est votre médecin traitant qui est le coordinateur des soins, mais votre oncologue peut prendre le relais pour simplifier le processus.

 

Les différents traitements du cancer de la prostate

Vous l’avez compris : le cancer de la prostate évolue lentement. Selon votre état de santé, votre âge et l’avancement de la maladie, il peut être envisagé :

  • une simple surveillance active,
  • la chirurgie avec une ablation totale de la prostate,
  • la radiothérapie ou curiethérapie,
  • l’hormonothérapie ou plus rarement la chimiothérapie, en cas de métastases,
  • de nouvelles techniques : traitement par ultrasons ou cryothérapie.

Il peut être utile de demander un second avis avant toute intervention. Chez M comme Mutuelle, nous proposons pour cela les services de notre partenaire deuxiemeavis.fr, inclus dans nos contrats santé Esprit M.

 

 

Les effets secondaires des traitements

Le cancer de la prostate se soigne et même plutôt bien s’il est diagnostiqué de manière précoce. Malheureusement, les traitements peuvent provoquer des effets secondaires sur le plus au moins long terme. C’est le cas de :

  • la chirurgie avec des troubles de l’érection ou une incontinence urinaire ponctuelle,
  • la radiothérapie avec des inflammations du rectum et des troubles de l’érection pendant 12 à 18 mois,
  • la curiethérapie avec des infections urinaires, des troubles de l’érection à court terme, des problèmes intestinaux…

Découvrez la vidéo de notre partenaire deuxiemeavis.fr

 

Et après ?

Un suivi, comme le dosage régulier des PSA, est nécessaire pour surveiller une éventuelle récidive.

Le cancer de la prostate touche toute la zone pelvienne. Selon son évolution, il peut atteindre d’autres organes, tels que la vessie, les os, le rectum, les ganglions pelviens… N’attendez pas, une bonne prévention est la meilleure solution pour votre santé. Et comme le rappel chaque année en novembre la campagne de prévention anglo-saxonne Movember : faites-vous dépister !

 

Accompagnements : conseils, aidants, patient-expert

Le cancer de la prostate touche votre masculinité et présente des conséquences indirectes. Un accompagnement peut être bénéfique.

 

Les soins complémentaires au cancer de la prostate

En plus des traitements médicaux, des soins complémentaires peuvent être proposés pour vous aider à faire face aux conséquences des traitements et de la maladie :

  • Troubles de la sexualité
  • Troubles urinaires
  • Troubles alimentaires
  • Difficultés psychologiques et sociales

 

Les aidants et les patients experts : faites-vous entendre !

Un de vos proches est touché par un cancer de la prostate ? Vous êtes désormais un aidant prêt à le soutenir dans les épreuves. Vous aussi, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement tant psychologique que financier.

Vous êtes touché – ou avez été touché – par un cancer de la prostate ? Vous développez une forme rare du cancer de la prostate ? Devenez un acteur clé de votre parcours de santé en conseillant vos pairs et vos professionnels de santé.

 

Les 3 conseils principaux de nos conseillers M comme Mutuelle

#1 Arrêtez le tabac

#2 Pratiquez une activité physique adaptée

#3 Contrôlez votre alimentation et évitez une dénutrition ou un surpoids

 

Agenda M comme Mutuelle

  • 2 décembre à Lille, Mangez et Bougez pour votre santé

    Pendant 1h30, découvrez comment préserver votre santé avec nos partenaires experts en diététique et activité physique adaptée. Rendez-vous dans votre agence de Lille - 118 Rue Nationale. Inscrivez-vous ici.     
  • 2 décembre, à Dunkerque, Mangez et Bougez pour votre santé !

    Pendant 1h30, découvrez comment préserver votre santé avec nos partenaires experts en diététique et activité physique adaptée.  Rendez-vous dans votre agence de Dunkerque - 5 Rue Clemenceau.  Inscrivez-vous ici. 
  • 1er décembre, à Saint-Omer, mangez et bougez pour votre santé !

    Pendant 1h30, découvrez comment préserver votre santé avec nos partenaires experts en diététique et activité physique adaptée.  Rendez-vous dans votre agence de Saint-Omer - 32 Rue des Clouteries.  Inscrivez-vous ici. 
  • 23 septembre 2022 – Balade en trike à Dunkerque

    Une heure de balade en trike pour découvrir Dunkerque. Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici. 
  • 22 septembre 2022 – Balade en trike à Lille

    Une heure de balade en trike pour découvrir Lille. Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici. 
  • 16 septembre 2022 – Balade en trike à Saint-Omer

    Une heure de balade en trike pour découvrir Saint-Omer.  Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici.   
  • Bilan de forme le 24 juin à Rouen

    Vendredi 24 juin 2022, venez tester votre niveau de forme !

    Votre agence M comme Mutuelle de Rouen vous invite à un bilan de forme encadré par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée.

    Au programme : en 45 minutes maximum, en groupe de 6 à 8 personnes, vous aurez 6 exercices à réaliser pour mesurer votre équilibre, endurance, force musculaire, force de préhension, souplesse…

    Vous avez entre 60 et 79 ans, Inscrivez-vous ici. 
  • Bilan de forme le 16 juin à Douai

    Jeudi 16 juin 2022, venez tester votre niveau de forme !

    Votre agence M comme Mutuelle de Douai vous invite à un bilan de forme encadré par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée.

    Au programme : en 45 minutes maximum, en groupe de 6 à 8 personnes, vous aurez 6 exercices à réaliser pour mesurer votre équilibre, endurance, force musculaire, force de préhension, souplesse…

    Vous avez entre 60 et 79 ans, Inscrivez-vous ici.   
  • Le 10 juin, dépistage auditif à Calais

    Vendredi 10 juin, prenez 15 minutes pour profiter d’un dépistage auditif gratuit dans votre agence M comme Mutuelle de Calais.

    89 Bd la Fayette, 62100 Calais

    Inscrivez-vous ici. 

     
  • Le 23 juin, webinaire – préservez votre santé mentale

    Jeudi 23 juin de 12h à 13h

    Un Français sur cinq a été, est ou sera concerné par un trouble psychique au cours de sa vie.

    Au programme :

    • La santé mentale, une composante essentielle de la santé
    • Les trois dimensions de la santé mentale
    • Quand le travail fait souffrir
    • Quelques idées reçues sur le mal-être au travail
    • Qui pour nous aider ?
    • Bien utiliser la e-santé et la téléconsultation
    Replay disponible pour les inscrits Inscrivez-vous en cliquant ici  
  • Le 21 juin, webinaire pour relever les défis visuels de notre vie numérique

    Mardi 21 juin de 12h à 13h

    Adoptez les bons gestes pour préserver votre santé visuelle et prenez conscience des défis visuels de notre vie numérique.

    Au programme :

    • Quels verres choisir ?
    • Palming : prendre soin de ses yeux.
    • Comment prévenir la fatigue visuelle ?

    En bonus : un outil de dépistage à faire chez vous offert

    Replay disponible pour les inscrits. Inscrivez-vous ici. 
  • Le 20 mai, une marche à Saint-Omer

    Réservez votre matinée ! Votre agence M comme Mutuelle de Saint-Omer vous invite à une marche-santé encadrée par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée. Au programme : à partir de l’agence, une marche d’1 heure ponctuée d’exercices, un parcours simple qui vous fera (re)découvrir les beaux sites de Saint-Omer, et une collation à votre retour à l’agence. Inscrivez-vous en cliquant ici