Ça bouge pour la rentrée : comment anticiper le logement étudiant ?

La vie de famille évolue et il est temps pour votre enfant de quitter le nid et de s’installer dans son logement étudiant. M comme Mutuelle vous accompagne dans ce changement et vous guide dans les démarches à suivre pour que votre adolescent prenne son envol sereinement. Voici tous nos conseils, bons plans et astuces pour accompagner votre étudiant vers son premier logement et dans les meilleures conditions possibles.

Le logement étudiant : tout savoir pour mieux anticiper

Une fois l’inscription scolaire effectuée, trouver un logement étudiant peut être un véritable casse-tête et même synonyme d’anxiété pour le jeune et la famille. Côté timing, mieux vaut anticiper et côté finances, en connaître tous les rouages.

 

Le planning idéal

À l’annonce des résultats d’examens, les étudiants se lancent dans la course au logement. La période idéale (et la plus calme) reste celle du mois de mai, mais encore faut-il savoir où l’on va ! Le tout est de profiter de l’été pour éviter l’urgence de septembre au risque d’opter pour un logement “par défaut” ou d’être sur liste d’attente et espérer qu’un désistement survienne.

Les demandes auprès du CROUS, sont à effectuer au moins 3 mois avant la date d’emménagement souhaitée dans une résidence étudiante.

Une fois le logement trouvé, documents signés et caution déposée, le timing idéal pour souscrire à vos contrats (assurance, eau, électricité, gaz, internet…) est d’environ 15 jours avant la date d’installation. Après celle-ci, vous pourrez alors effectuer vos démarches d’aides au logement comme les APL.

 

Un dossier de location complet

Quel que soit le type de logement recherché, conclu entre particuliers ou via une agence, un dossier de location complet favorisera votre candidature et donc la probabilité de trouver un bien plus rapidement.

Voici la liste des éléments à fournir pour le constituer :

  • photocopie de votre pièce d’identité,
  • photocopie de votre carte d’étudiant ou de votre certificat de scolarité,
  • photocopie de votre contrat de travail et vos 3 derniers bulletins de paie (si inexistants, ceux de vos garants),
  • photocopie du dernier avis d’imposition ainsi que celui de vos garants,
  • lettre attestant la prise en charge de vos garants avec leurs justificatifs de domicile et leurs pièces d’identité,
  • photocopie de la taxe foncière (ou impôts locaux) si vos garants sont propriétaires,
  • les trois dernières quittances de loyer si vous occupiez un précédent logement.

Pour faciliter cette étape, l’outil proposé par l’État appelé “DossierFacile” vous permet de télécharger vos justificatifs et générer un lien unique pour le communiquer au propriétaire.

La caution : fonctionnement

Aussi appelée dépôt de garantie, la caution diffère d’un logement vide à un logement meublé soit respectivement 1 et 3 mois de loyer. Le locataire doit régler cette somme à la signature du bail, cette dernière lui sera rendue si aucune dégradation n’est constatée dans le bien à son départ.

 

Le type de bail et ses conditions

Deux baux existent sur le marché de la location. Il y a le bail d’habitation classique (logement meublé ou vide) et le bail étudiant. Notez que le bail étudiant est le plus spécifique ! Sa durée est de 9 mois (conçu donc pour l’année scolaire) et sans reconduite tacite possible, mais avec une résiliation possible par l’étudiant sous un délai d’1 mois de préavis contre 3 mois pour un bail classique (hors “zones tendues”).

Le bail de location doit être au nom de l’étudiant (afin d’obtenir les aides au logement) et y inscrire plusieurs clauses obligatoires.

> NB : Dans le cas d’une colocation, le nom de tous les occupants doit y être inscrit.

 

Les points de vigilance

En plus du loyer, n’oubliez pas de calculer l’ensemble des dépenses annexes. Ces frais d’installation peuvent faire gonfler le montant total du loyer lors de l’emménagement (location d’un camion, souscriptions aux contrats, commissions d’agence si vous passez par un professionnel…).

Au sujet du dépôt de garantie, rien n’est à verser avant la signature du bail (pas de chèque de réservation !) et il doit être égal au montant du loyer.

Enfin, tenez compte du prix du marché et n’hésitez pas à consulter les offres sur internet afin de comparer les différents logements en fonction de leur emplacement, leur superficie et leurs équipements.

 

L’état des lieux : soyez curieux !

Même avec la hâte d’emménager et celle de prendre son envol, ne négligez pas l’étape de l’état des lieux. Cette étape est primordiale afin de vous prémunir en cas de litiges et de possibles retenues sur la caution au moment du départ.

Tout d’abord, privilégiez une visite de l’appartement en plein jour afin de déceler tous les recoins du bien. Vérifiez le bon fonctionnement de chaque équipement dans le logement et tous les dysfonctionnements ou dégradations constatés doivent être notifiés.

En complément, n’hésitez pas à consulter les diagnostics énergétiques du logement s’ils sont fournis afin d’établir un budget prévisionnel pour votre consommation (comme le chauffage), et savoir si les installations sont conformes.

Enfin le document doit être signé par les deux parties pour validité : propriétaire et locataire.

 

Les différents types de logements et les démarches

Un logement étudiant est souvent synonyme de studio et pourtant d’autres alternatives existent et offrent des solutions locatives abordables pour se loger confortablement pendant ses études.

 

Logement indépendant

Appartement meublé ou vide, la location d’un logement indépendant est le format le plus répandu pour les étudiants. Malgré tout, ce type de logement peut représenter une source de dépenses importante, isoler le jeune, et offre en général un petit espace de vie.

 

Résidence étudiante, cité universitaire, foyer

Les résidences étudiantes et autres logements étudiants de ce type, sont la plupart du temps proches des écoles et des transports publics. Ils disposent de salles communes (cuisine, salle télévision…) et permettent aux étudiants de se retrouver en dehors des heures de cours.

Ces établissements sont réservés aux étudiants boursiers et constituent donc la solution la moins onéreuse du marché (environ 200€/mois). Les démarches s’effectuent directement sur le site spécialisé du gouvernement.

Ces résidences universitaires peuvent également être privées et disposer de services comme une petite restauration ou l’accès à une laverie. Plusieurs sites internet les répertorient tels que location-etudiant ou fac-habitat.

 

Chambre chez l’habitant

À l’instar d’une colocation et la nécessité d’entretenir un logement entier, louer une chambre chez l’habitant est un format tout autant apprécié par les étudiants. En plus d’une chambre (minimum 9 m²), le propriétaire met à disposition de l’étudiant les pièces communes.

 

Colocation entre jeunes ou colocation intergénérationnelle

La colocation, formule généralisée entre étudiants, s’étend actuellement aussi à un autre modèle : la cohabitation avec un sénior.

La colocation intergénérationnelle permet de pallier la solitude et représente un bon plan pour l’étudiant comme pour la personne âgée. Ce modèle, orienté partage (pas que des charges !), permet de belles rencontres et un moyen de retrouver une convivialité dans le foyer.

 

Les aides au logement quand on est étudiant

Le loyer représente une part importante du budget, non négligeable surtout en étant étudiant. Plusieurs dispositifs ont été développés par la CAF (Caisse d’allocations familiales) pour aider les jeunes de moins de 30 ans à s’installer.

 

APL, ALS et ALF : pour l’étudiant et sa famille

Pour aider les étudiants à payer leur loyer et les charges, la CAF à mis en place trois modèles financiers selon la situation du locataire et le type de logement occupé :

  • l’APL : l’Aide Personnalisée au Logement
  • l’ALS : l’Allocation au Logement Social
  • l’ALF : l’Allocation de Logement Familial

Pour connaître vos aides au logement, utilisez le simulateur CAF en ligne ou rapprochez-vous des organismes spécifiques en fonction de votre région.

 

Mobili-jeune et Mobili-pass pour les étudiants alternants

Mobili-jeune est une aide spécifique pour les étudiants sous contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation. Son montant (pouvant aller jusqu’à 100€/mois) est calculé par rapport au prix du loyer, quel que soit le type de location, et après déduction des aides déjà accordées. L’aide Mobili-pass est, quant à elle, calculée en fonction de la distance entre le logement de l’étudiant et les locaux de son entreprise.

Les démarches pour prétendre à ces différentes subventions sont à effectuer directement sur le site d’Action Logement.

 

La garantie Visale pour le règlement de la caution

Également financée par Action Logement, cette aide est proposée aux étudiants ne disposant pas assez de ressources pour régler le dépôt de garantie et dont la famille ne peut pas se porter garante. Ce coup de pouce inclut également tous les types de logements.

> Retrouvez l’ensemble des dispositifs d’aides accordées aux étudiants sur le portail spécialisé “Envole”.

 

Les démarches annexes

Un changement de vie et un nouveau logement engendrent plusieurs démarches administratives. Voici, en quelques points, les principales choses à ne pas oublier.

 

Checklist du déménagement étudiant réussi

  • Effectuer le changement d’adresse
  • Ouverture des compteurs (gaz, électricité, eau)
  • Souscrire à une assurance habitation
  • Monter son dossier d’aides au logement
  • Opter pour un fournisseur internet
  • Ouverture d’un compte bancaire
  • S’affilier à une mutuelle santé

 

Chez M comme Mutuelle, il est possible de rester affilié au contrat familial jusqu’à 28 ans. Mais vous pouvez aussi plus simplement souscrire à votre propre contrat Esprit M spécial jeunes adapté à vos besoins. Où que vous soyez, nous sommes à vos côtés à travers nos agences de proximité pour vous aider à choisir la formule adaptée pour vous et vos proches.

Agenda M comme Mutuelle

  • 23 septembre 2022 – Balade en trike à Dunkerque

    Une heure de balade en trike pour découvrir Dunkerque. Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici. 
  • 22 septembre 2022 – Balade en trike à Lille

    Une heure de balade en trike pour découvrir Lille. Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici. 
  • 16 septembre 2022 – Balade en trike à Saint-Omer

    Une heure de balade en trike pour découvrir Saint-Omer.  Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici.   
  • Bilan de forme le 24 juin à Rouen

    Vendredi 24 juin 2022, venez tester votre niveau de forme !

    Votre agence M comme Mutuelle de Rouen vous invite à un bilan de forme encadré par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée.

    Au programme : en 45 minutes maximum, en groupe de 6 à 8 personnes, vous aurez 6 exercices à réaliser pour mesurer votre équilibre, endurance, force musculaire, force de préhension, souplesse…

    Vous avez entre 60 et 79 ans, Inscrivez-vous ici. 
  • Bilan de forme le 16 juin à Douai

    Jeudi 16 juin 2022, venez tester votre niveau de forme !

    Votre agence M comme Mutuelle de Douai vous invite à un bilan de forme encadré par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée.

    Au programme : en 45 minutes maximum, en groupe de 6 à 8 personnes, vous aurez 6 exercices à réaliser pour mesurer votre équilibre, endurance, force musculaire, force de préhension, souplesse…

    Vous avez entre 60 et 79 ans, Inscrivez-vous ici.   
  • Le 10 juin, dépistage auditif à Calais

    Vendredi 10 juin, prenez 15 minutes pour profiter d’un dépistage auditif gratuit dans votre agence M comme Mutuelle de Calais.

    89 Bd la Fayette, 62100 Calais

    Inscrivez-vous ici. 

     
  • Le 23 juin, webinaire – préservez votre santé mentale

    Jeudi 23 juin de 12h à 13h

    Un Français sur cinq a été, est ou sera concerné par un trouble psychique au cours de sa vie.

    Au programme :

    • La santé mentale, une composante essentielle de la santé
    • Les trois dimensions de la santé mentale
    • Quand le travail fait souffrir
    • Quelques idées reçues sur le mal-être au travail
    • Qui pour nous aider ?
    • Bien utiliser la e-santé et la téléconsultation
    Replay disponible pour les inscrits Inscrivez-vous en cliquant ici  
  • Le 21 juin, webinaire pour relever les défis visuels de notre vie numérique

    Mardi 21 juin de 12h à 13h

    Adoptez les bons gestes pour préserver votre santé visuelle et prenez conscience des défis visuels de notre vie numérique.

    Au programme :

    • Quels verres choisir ?
    • Palming : prendre soin de ses yeux.
    • Comment prévenir la fatigue visuelle ?

    En bonus : un outil de dépistage à faire chez vous offert

    Replay disponible pour les inscrits. Inscrivez-vous ici. 
  • Le 20 mai, une marche à Saint-Omer

    Réservez votre matinée ! Votre agence M comme Mutuelle de Saint-Omer vous invite à une marche-santé encadrée par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée. Au programme : à partir de l’agence, une marche d’1 heure ponctuée d’exercices, un parcours simple qui vous fera (re)découvrir les beaux sites de Saint-Omer, et une collation à votre retour à l’agence. Inscrivez-vous en cliquant ici