Carte Mutuelle : tout savoir sur ma carte de tiers payant

En France, le tiers payant est un système généralisé qui permet d'avancer à votre place une grande partie de vos frais de santé. Il est utilisé à la fois par l'Assurance Maladie et par les organismes de complémentaire santé. Tout le monde peut en bénéficier dans presque toutes les situations. Focus sur un modèle de protection sociale innovant qui facilite la vie des assurés. À vos cartes, prêts ? Partez !

Qu’est-ce que le « Tiers payant » ?

Vous devez vous rendre chez votre médecin traitant ou acheter des médicaments sur ordonnance « remboursés » ? Avec le tiers-payant, vous n’avez aucune dépense à faire, rien à avancer. Un « tiers » se charge du « paiement ». M comme mutuelle vous explique tout !

 

Le tiers payant avance vos frais de santé

Le tiers payant est un dispositif qui permet aux bénéficiaires d’un service ou d’une prestation de ne pas en régler directement les frais. Comme son nom l’indique, dans le cas d’un tiers payant, le paiement est acquitté par une tierce personne ou un organisme tiers.

En ce qui concerne vos frais de santé, il existe deux cas dans lesquels le tiers payant peut intervenir :

  • Le tiers payant de la sécurité sociale
  • Le tiers payant de la mutuelle ou complémentaire santé

 

Le tiers payant de la sécurité sociale

Le tiers payant de la Sécurité sociale permet de ne pas avancer les dépenses de santé qui sont pris en charge par l’Assurance Maladie.

Selon les bases de remboursement (BR) des différents actes médicaux, un pourcentage est pris en charge par la Sécurité sociale (de 60 % à 100 % selon les pathologies et votre situation personnelle). Le tiers payant vous permet de ne pas avoir à vous acquitter directement des montants dus aux praticiens ou aux établissements de soins. Il vous évite également de gérer vous-même l’envoi des factures et des feuilles de soins pour en obtenir le remboursement.

Ce tiers payant fonctionne grâce à la carte Vitale (ou carte de Sécurité sociale) qui transmet directement toutes les informations à votre caisse d’Assurance Maladie. La carte Vitale est remise lors du 16e anniversaire du bénéficiaire (avec donc un numéro d’assuré social unique). Elle est gratuite et valable à vie.

Il est conseillé de mettre à jour votre carte Vitale chaque année. Pour ce faire, rendez-vous dans une pharmacie où des bornes sont à votre disposition. Si ce n’est pas le cas, demandez simplement à votre pharmacien ou votre médecin de mettre à jour votre carte vitale pour vous.

=>  Pour consulter les barèmes de remboursement de la Sécurité sociale, rendez-vous directement sur le site www.ameli.fr dans la rubrique  » Remboursements « .

 

Le tiers payant de la complémentaire santé

Lorsque les remboursements de l’Assurance Maladie ne sont pas suffisants c’est-à-dire inférieurs à 100% de vos dépenses, c’est là qu’intervient votre complémentaire santé. Même si souscrire à une complémentaire santé n’est pas obligatoire (mais proposé obligatoirement par votre employeur si vous êtes salarié), cela vous garantit, selon la formule choisie, une prise en charge optimale de vos dépenses de santé.

Le tiers payant de votre mutuelle fonctionne exactement de la même manière que le tiers payant de la Sécurité sociale. Il vous permet de ne pas gérer les envois de décomptes Sécurité sociale, ni d’avancer les frais.

Cette fois, c’est votre carte de tiers payant mutuelle qui entre en scène en complément de la carte Vitale. Selon les garanties que vous avez sélectionnées dans votre contrat santé, la mutuelle règle directement la part complémentaire aux professionnels de santé concernés.

La télétransmission entre les différents organismes vous assure une gestion simple, rapide et immédiate de vos factures de soins. Vous n’avez rien à faire, rien à penser. Votre mutuelle s’occupe de tout pour vous.

À savoir : Il existe encore quelques praticiens qui facturent les patients et donnent des feuilles de soins (médecins non équipés ou cas des visites à domicile par exemple). Dans ce cas, il vous appartient de régler la totalité des frais, puis d’envoyer la feuille de soins à votre caisse d’Assurance Maladie pour être remboursé de la part de la Sécurité sociale. Deux cas de figure possibles ensuite : votre caisse fait la liaison directement avec votre complémentaire santé, auquel cas vous n’avez plus rien à faire. Ou alors vous recevez votre décompte Sécurité sociale, et dans ce cas vous devez l’envoyer à votre mutuelle pour être remboursé de la part complémentaire.

 

A quoi sert une carte « tiers payant » en santé ?

Une fois mon contrat de complémentaire santé souscrit auprès d’une mutuelle, une carte de tiers payant ou carte mutuelle m’est automatiquement attribuée. Elle est nominative et strictement personnelle. Mais au fait, à quoi me sert-elle ?

C’est quoi une carte de tiers payant ?

Si vous avez fait le choix de prendre un contrat mutuelle, la carte de tiers payant, aussi appelée carte de mutuelle est la carte qui vous est remise à la souscription de votre contrat. Sous forme papier ou dématérialisée, elle reprend toutes les informations importantes de votre couverture de complémentaire santé.

Vous y trouverez vos identifiants personnels (numéro de Sécurité sociale, numéro d’adhérent et/ou de contrat…), la liste des personnes assurées (vous, votre conjoint, vos enfants, par exemple), les garanties et les barèmes de prise en charge et enfin les informations utiles pour contacter votre mutuelle en cas de besoin.

Carte tiers payant : comment se faire rembourser ?

Pour bénéficier du remboursement immédiat de vos frais de santé, il vous suffit de présenter conjointement votre carte vitale et votre carte mutuelle au professionnel de santé concerné. Si après l’intervention de la Sécurité sociale et de votre complémentaire santé, il reste toutefois un reste de facture à votre charge, vous devez vous en acquitter directement auprès du praticien. C’est pour cela que vous devez sans doute parfois « régler » un spécialiste (qui pratique des dépassements d’honoraires et donc « sort » de la base du remboursement tiers payant) ou encore des certains médicaments (non remboursés ou remboursés partiellement).

À noter que pour certains soins plus conséquents, de type soins dentaires, d’orthodontie ou encore dans le cas d’une hospitalisation, il est impératif de faire une demande préalable de prise en charge auprès de votre mutuelle. Le praticien ou le centre hospitalier sont tenus alors de vous fournir un « devis », qui plus est si l’option de pratique tarifaire maîtrisée n’est pas appliquée. Renseignez-vous bien avant de vous engager.

 

Attestation de complémentaire santé : comment l’obtenir ?

En cas de besoin, vous pouvez demander à votre organisme de mutuelle une attestation de complémentaire santé, soit en contactant le service client, soit en vous rendant directement sur votre espace client.

 

J’ai perdu ma carte de tiers payant, que dois-je faire ?

En cas de perte de votre carte mutuelle, il faut demander la réédition de cette dernière à votre complémentaire santé. La plupart des mutuelles proposent ce service directement depuis l’espace client. Si votre carte est en version papier, la nouvelle vous sera envoyée par courrier. En cas de carte dématérialisée, c’est encore plus simple, il vous suffit de la télécharger.

 

Carte mutuelle et résiliation infra-annuelle

La loi sur la résiliation infra-annuelle des contrats de complémentaire santé simplifie et facilite les démarches pour changer de mutuelle à tout moment. C’est un vrai gain de liberté. Certaines mutuelles ont adapté leur mode de fonctionnement à la nouvelle réglementation pour garantir à leurs assurés une plus grande flexibilité.

C’est le cas chez M comme Mutuelle où la validité de votre carte de tiers payant est passée d’un an à 6 mois. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, votre carte M comme Mutuelle est désormais téléchargeable directement depuis votre espace client.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la carte M comme Mutuelle et sur ses modalités de fonctionnement, retrouvez notre article dédié ici.

Mon offre santé
en 1 minute !

 

Agenda M comme Mutuelle

  • Mardi 28 septembre : visioconférence sur l’aromathérapie, la phytothérapie et corps et esprit

    Visioconférence n°1 sur les médecines complémentaires : aromathérapie, phytothérapie, corps et esprit

    Mardi 28 septembre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 30 septembre : visioconférence sur l’hypnose, méthodes d’acupressure, ostéothérapie

    Visioconférence n°2 sur les médecines complémentaires : hypnose, méthodes d'acupressure, ostéothérapie

    Jeudi 30 septembre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 7 octobre : téléconsultation, intérêts et limites

    Visioconférence sur la téléconsultation. Quelles sont les intérêts et les limites ?

    Jeudi 7 octobre 2021 de 12h30 à 13h15

    Inscrivez-vous ici
  • Jeudi 14 octobre : dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus

    Cancer du col de l'utérus et cancer du sein, tout savoir sur le dépistage

    Jeudi 14 octobre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous ici

  • Mardi 26 octobre : automédication, bon usage du médicament

    Automédication : comment faire bon usage du médicament ?

    Mardi 26 octobre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous ici