Alcool : et si pour notre santé on limitait sa consommation ?

La France est l’un des pays les plus gros consommateurs d’alcool au monde et 11% des français ont avoué avoir augmenté leur consommation pendant le confinement, selon Livi. Cependant, l’alcool consommé en quantité et sur le long terme peut engendrer de nombreux problèmes de santé. Limiter sa consommation d’alcool, c’est possible et préférable pour votre santé.

Limiter l’alcool : pourquoi est-ce bon pour la santé ?

L’alcool pris en grande quantité et/ou sur le long terme peut être la source de nombreux problèmes de santé. Veiller à sa consommation présente de nombreux bienfaits.

Vous protégez votre foie

L’alcool a un effet sur les cellules du foie avec le risque de provoquer des maladies graves, comme :

  • la stéatose hépatique ;
  • l’hépatite alcoolique ;
  • la cirrhose ;
  • le cancer ;
  • des pancréatites chroniques.

Son dysfonctionnement peut aussi être source :

  • de diabète de type 2 ;
  • de maladies cardio-vasculaires (infarctus, AVC, hypertension artérielle…) ;
  • de prise de poids.

Arrêter l’alcool pendant un mois permettrait déjà d’observer quelques effets.

 

Vous gagnez en espérance de vie

L’alcool représente la 2ème cause de mortalité liée au cancer, comme celui :

  • des voies digestives, de la bouche ou de la gorge ;
  • de l’œsophage ;
  • du foie ;
  • du sein ;
  • du pancréas.

 

Vous améliorez aussi :

  • votre sommeil paradoxal et limiter les risques de somnolence et de concentration ;
  • votre humeur et votre anxiété ;
  • votre cycle hormonal, l’alcool présente un risque de symptômes ; prémenstruels aggravés chez les femmes et augmente les hormones de la faim ;
  • votre poids, arrêter l’alcool pour maigrir ;
  • votre cerveau, l’alcool présentant un risque de démence ou de lésions cérébrales ;
  • votre sécurité au volant, près de 30% des accidents mortels étant dus à une consommation d’alcool.

 

Quels sont les signes d’une consommation excessive ?

Selon Santé Publique France et l’Institut national du Cancer (INCa), il est recommandé de ne pas consommer d’alcool tous les jours de la semaine et de se limiter à 2 verres par jour et 10 verres par semaine maximum. Une consommation excessive représente :

  • pour une femme : plus de 14 unités d’alcool par semaine ;
  • pour un homme : plus de 21 unités d’alcool par semaine.

Certains signes significatifs de l’alcoolisme doivent vous alerter, comme :

  • une consommation excessive et cachée ;
  • un besoin de ressentir les effets antidépresseurs et anxiolytiques de l’alcool ;
  • des sautes d’humeur et un mauvais sommeil ;
  • un sentiment de gueule de bois fréquente.

Un doute ? Estimez en ligne votre consommation d’alcool.

 

Quelles sont les aides vers un sevrage alcoolique ?

Des solutions existent pour contrer les effets psychiques ou physiques (nervosité, angoisse, culpabilité…) du sevrage alcoolique.

 

Les thérapies

 

Les médecines alternatives

  • L’ostéopathie ;
  • L’hypnose ;
  • L’acupuncture…

Et bien d’autres médecines douces qui peuvent être plus ou moins efficaces seules ou combinées selon la réceptivité de chaque individu.

 

Des traitements médicaux adaptés

Il existe de nombreux traitements médicamenteux qui peuvent aider au sevrage alcoolique et la meilleure recommandation reste toujours celle de votre médecin traitant. Voici ici quelques exemples de médicaments sur ordonnance qui sont le plus souvent prescrits.

  • Le Nalméfène est un traitement ponctuel conçu pour réguler l’envie de boire.
  • Le Baclofène est un traitement fait pour diminuer le plaisir lié à la consommation d’alcool. À forte dose, il peut entraîner un risque accru voire une hospitalisation.

Nous vous recommandons de toujours demander conseil à votre médecin généraliste ou à un spécialiste.

 

Les remèdes de grand-mère

Les fameux remèdes de « grand-mère » sont des solutions alternatives qui ne “soignent” pas le problème de fond d’une consommation excessive, mais peuvent aider à soulager l’effet de manque. Vous pouvez opter pour des tisanes de :

  • Gingembre ;
  • oseille aigre ;
  • asaret ;
  • racine de Kudzu ;
  • passiflore.

 

L’hospitalisation

Dans certains cas, un suivi en hôpital permet d’être suivi au plus près et de manière adaptée pour contrer les effets les plus graves du sevrage alcoolique, comme les hallucinations, les convulsions, l’affection qu’est le delirium tremens…

5 conseils pour limiter (seul) sa consommation d’alcool

Le sevrage et l’abstinence ne sont pas les seules solutions à l’alcoolisme. Vous pouvez dès à présent limiter votre consommation d’alcool sans toutefois arrêter complètement votre consommation. Voici quelques conseils à suivre au quotidien.

 

#1 Fixez-vous des objectifs

Limiter sa consommation d’alcool ne se fait pas du jour au lendemain.

  • Gardez en tête les motivations qui vous poussent à limiter votre consommation d’alcool.
  • Définissez une fréquence et une quantité d’alcool à ne pas dépasser par jour et par semaine.
  • Changez vos habitudes de consommation en vous imposant des jours sans alcool, en ne buvant ni seul, ni dans certaines situations…

#2 Faites-vous accompagner ! 

Même si vous n’entamez pas un sevrage à 100%, une réduction de la consommation d’alcool n’est jamais évidente à gérer seul. Alors autant en parler et être bien entouré et conseillé.

  • Par votre médecin traitant et un addictologue, qui feront le point sur votre consommation et vous indiqueront le chemin à suivre en fonction de celle-ci ;
  • Par vos proches en les informant de votre décision, pour qu’il puisse vous soutenir dans votre effort (et éviter de vous solliciter à chaque apéritif !).

#3 Adoptez un mode de vie plus sain

Votre foie est le premier à souffrir d’une surconsommation d’alcool. Alors si vous ralentissez votre consommation d’alcool, pensez aussi à chouchouter votre foie pour lui redonner une seconde jeunesse.

Quelques aliments à privilégier pour détoxifier le foie :

  • les viandes maigres grillées et les poissons blancs ;
  • les féculents complets ;
  • les légumes verts ou les carottes ;
  • les agrumes, le raisin, les fruits rouges et les pommes ;
  • le radis noir, ail, romarin, persil, coriandre, menthe, thym…

#4 (Re)mettez-vous au sport !

Recommandé pour tout à chacun, le sport modéré est bon pour la santé. Et aide à penser à autre chose quand on éprouve un manque en période de sevrage.

Le sport (yoga, méditation) vous aidera à vous libérer des tensions physiques et psychologiques.

#5 Changez ou adaptez votre mode de vie

  • Identifiez les zones à risques où vous consommez plus d’alcool et évitez-les un certain temps en privilégiant d’autres activités. Si les réunions de famille ou apéritifs entre amis ne peuvent être évités, prévenez vos proches de votre démarche afin qu’ils vous mettent à disposition d’autres boissons agréables pour vous.
  • Anticipez les changements personnels à l’arrêt d’alcool (sentiment de vide, de perte…) pour savoir mieux les affronter. Faites-vous plaisir avec de bonnes choses pour la santé et surtout qui vous font plaisir (un petit morceau de chocolat par exemple, un quart d’heure de marche au grand air…)

 

Sources :

https://www.livi.fr/en-bonne-sante/6-bonnes-raisons-de-diminuer-sa-consommation-dalcool/

https://www.ameli.fr/lille-douai/assure/sante/themes/alcool-sante/conseils-reduire-consommation

 

Agenda M comme Mutuelle

  • 2 décembre à Lille, Mangez et Bougez pour votre santé

    Pendant 1h30, découvrez comment préserver votre santé avec nos partenaires experts en diététique et activité physique adaptée. Rendez-vous dans votre agence de Lille - 118 Rue Nationale. Inscrivez-vous ici.     
  • 2 décembre, à Dunkerque, Mangez et Bougez pour votre santé !

    Pendant 1h30, découvrez comment préserver votre santé avec nos partenaires experts en diététique et activité physique adaptée.  Rendez-vous dans votre agence de Dunkerque - 5 Rue Clemenceau.  Inscrivez-vous ici. 
  • 1er décembre, à Saint-Omer, mangez et bougez pour votre santé !

    Pendant 1h30, découvrez comment préserver votre santé avec nos partenaires experts en diététique et activité physique adaptée.  Rendez-vous dans votre agence de Saint-Omer - 32 Rue des Clouteries.  Inscrivez-vous ici. 
  • 23 septembre 2022 – Balade en trike à Dunkerque

    Une heure de balade en trike pour découvrir Dunkerque. Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici. 
  • 22 septembre 2022 – Balade en trike à Lille

    Une heure de balade en trike pour découvrir Lille. Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici. 
  • 16 septembre 2022 – Balade en trike à Saint-Omer

    Une heure de balade en trike pour découvrir Saint-Omer.  Encadrée par un moniteur cycliste, une promenade d’1 heure sur ce vélo à 3 roues vous permettra de découvrir les bienfaits d’une activité physique douce, bonne pour votre santé et pour la planète ! Inscrivez-vous ici.   
  • Bilan de forme le 24 juin à Rouen

    Vendredi 24 juin 2022, venez tester votre niveau de forme !

    Votre agence M comme Mutuelle de Rouen vous invite à un bilan de forme encadré par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée.

    Au programme : en 45 minutes maximum, en groupe de 6 à 8 personnes, vous aurez 6 exercices à réaliser pour mesurer votre équilibre, endurance, force musculaire, force de préhension, souplesse…

    Vous avez entre 60 et 79 ans, Inscrivez-vous ici. 
  • Bilan de forme le 16 juin à Douai

    Jeudi 16 juin 2022, venez tester votre niveau de forme !

    Votre agence M comme Mutuelle de Douai vous invite à un bilan de forme encadré par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée.

    Au programme : en 45 minutes maximum, en groupe de 6 à 8 personnes, vous aurez 6 exercices à réaliser pour mesurer votre équilibre, endurance, force musculaire, force de préhension, souplesse…

    Vous avez entre 60 et 79 ans, Inscrivez-vous ici.   
  • Le 10 juin, dépistage auditif à Calais

    Vendredi 10 juin, prenez 15 minutes pour profiter d’un dépistage auditif gratuit dans votre agence M comme Mutuelle de Calais.

    89 Bd la Fayette, 62100 Calais

    Inscrivez-vous ici. 

     
  • Le 23 juin, webinaire – préservez votre santé mentale

    Jeudi 23 juin de 12h à 13h

    Un Français sur cinq a été, est ou sera concerné par un trouble psychique au cours de sa vie.

    Au programme :

    • La santé mentale, une composante essentielle de la santé
    • Les trois dimensions de la santé mentale
    • Quand le travail fait souffrir
    • Quelques idées reçues sur le mal-être au travail
    • Qui pour nous aider ?
    • Bien utiliser la e-santé et la téléconsultation
    Replay disponible pour les inscrits Inscrivez-vous en cliquant ici  
  • Le 21 juin, webinaire pour relever les défis visuels de notre vie numérique

    Mardi 21 juin de 12h à 13h

    Adoptez les bons gestes pour préserver votre santé visuelle et prenez conscience des défis visuels de notre vie numérique.

    Au programme :

    • Quels verres choisir ?
    • Palming : prendre soin de ses yeux.
    • Comment prévenir la fatigue visuelle ?

    En bonus : un outil de dépistage à faire chez vous offert

    Replay disponible pour les inscrits. Inscrivez-vous ici. 
  • Le 20 mai, une marche à Saint-Omer

    Réservez votre matinée ! Votre agence M comme Mutuelle de Saint-Omer vous invite à une marche-santé encadrée par un coach professionnel Eté indien® formé en activité physique adaptée. Au programme : à partir de l’agence, une marche d’1 heure ponctuée d’exercices, un parcours simple qui vous fera (re)découvrir les beaux sites de Saint-Omer, et une collation à votre retour à l’agence. Inscrivez-vous en cliquant ici