Tabac et santé des Femmes : les risques et pathologies à connaître

6 minutes de lecture
Ce n’est pas un secret, le tabac est mauvais pour la santé. Les femmes fumeuses s’exposent aux mêmes risques pour la santé que les hommes, mais encourent des risques supplémentaires spécifiques. Souvent méconnues et négligées, quelles sont les pathologies liées ? Parlons santé féminine et prévention avec nos conseillers M comme Mutuelle.
< Retour au magazine

Tabagisme féminin : un enjeu de santé publique

Le tabac est responsable d’un décès sur cinq chez les femmes de moins de 65 ans d’après le CNTC (Comité National Contre le Tabagisme). Approfondissons ces données.

 

Chiffres clés du tabagisme chez les femmes en France

Selon le dernier rapport de Santé Publique France, près de 15 millions de Français fument – dont 12 millions quotidiennement. Parmi les fumeurs, 27,4% sont des hommes et 21,7% des femmes. Les femmes fument en moyenne 11,8 cigarettes par jour contre 13,5 cigarettes pour les hommes.

Même si la diminution du tabagisme est réelle depuis les années 2000 chez les femmes les plus jeunes (de 18 à 34 ans), la consommation des plus de 45 ans ne cesse d’augmenter. La Fédération française de cardiologie annonce 30,8% de fumeuses âgées de 45 à 54 ans et 17,6% pour les femmes de 55 à 64 ans.

 

Inégalité sociale et prévalence du tabagisme chez les femmes

En 2022, la prévalence du tabagisme quotidien reste plus élevée lorsque le niveau de diplôme est plus faible. D’après les statistiques, elle varie de 30,8% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme (ou inférieur au Bac) à 16,8% pour celles diplômées en études supérieures. Les femmes dont les revenus sont les plus bas représentent 33,6% des fumeuses. Par ailleurs, elles sont 19,1% étudiantes, 26,1% actives, et 42,3% au chômage à fumer.

Bon à savoir : il n’y a pas de “petit tabagisme” sans risque. Une consommation même de seulement 3 ou 4 cigarettes par jour induit un risque important pour la santé, quel que soit le sexe.

 

Les femmes plus dépendantes au tabac que les hommes

Les effets du tabagisme sont puissants sur le cerveau d’une femme. D’après une étude menée par des chercheurs suédois, la gent féminine aurait plus de mal à arrêter de fumer. La raison ? Une seule dose de nicotine peut bloquer la production d’œstrogène au niveau du thalamus et jouer un rôle essentiel dans le comportement, les émotions et le plaisir. Les femmes sont donc plus facilement dépendantes que les hommes vis-à-vis de la cigarette.

 

Tabagisme des femmes : un problème de poids

Stop aux idées reçues ! Fumer ne permet pas de garder la ligne. Seules 10 calories sont brûlées lorsque vous fumez une cigarette et la nicotine favorise la production d’insuline et réduit la sensation de faim. Effet trompeur donc.

La prise de poids après un sevrage tabagique est généralement due à une modification du comportement alimentaire. Pour compenser le plaisir oublié, les personnes se tournent vers les produits sucrés…

 

Tabac : des pathologies spécifiques pour les femmes

À consommation égale, hommes et femmes ne partagent pas les mêmes risques face au tabagisme. Pour des raisons anatomiques et hormonales, les femmes seraient plus sensibles à la toxicité de la cigarette.

 

Le tabac : facteur de risque pour le cancer du col de l’utérus

Le tabac affecte le système immunitaire et empêche le corps de se débarrasser des cellules anormales qui risquent de dégénérer en cancer. Outre les papillomavirus humains (HPV), on constate une augmentation plus importante des cancers du col de l’utérus chez les femmes fumeuses que chez les femmes non-fumeuses.

 

Le cancer du poumon touche désormais les femmes

L’évolution de la mortalité due au tabagisme chez les femmes ne cesse en France de progresser. Certaines tranches d’âge (50-74 ans) sont dès à présent davantage touchées par la mortalité par un cancer du poumon que par celui du sein.

Les campagnes marketing des cigarettiers dans les années 70 incitaient les femmes à fumer (en signe de liberté, de rébellion, d’indépendance…) et cette maladie autrefois réservée aux hommes, touche désormais de plein fouet les femmes.

Nota Bene : 80 à 90% des cancers du poumon résultent d’un tabagisme actif.

 

Le tabac est l’ennemi n°1 pour le cœur des femmes

La population féminine est plus susceptible d’être victime de maladies cardiovasculaires en raison du tabac. On retient notamment :

  • la formation de caillots sanguins,
  • la survenue d’infarctus du myocarde,
  • le développement de plaques d’athérome (qui obstruent peu à peu les artères),
  • de l’hypertension artérielle,
  • un risque d’AVC,
  • un risque d’anévrisme de l’aorte.

Bon à retenir : parmi ces MCV, plus d’un infarctus sur deux chez la femme de moins de 50 ans est lié au tabac.

 

Le tabac : fécondité et maternité en danger

En quoi le tabac est-il nocif avant et pendant la grossesse, en plus d’engendrer un dérèglement hormonal et des problèmes liés à la santé reproductive des femmes ?

 

Grossesse et tabac ne s’accordent pas

Le tabagisme entraîne des risques supplémentaires pour la santé reproductive des femmes. Elles peuvent souffrir de problèmes spécifiques si elles fument avant ou pendant la grossesse comme un risque :

  • d’infertilité et des retards de conception
  • de faire une fausse couche ou un accouchement prématuré
  • de grossesse extra-utérine
  • pour le développement du fœtus, un retard de croissance intra-utérin (mauvaise oxygénation et substance chimiques transmises dans le sang)
  • de perturber l’allaitement (diminution de la production de lait et nicotine présente dans le lait)

 

Des cycles menstruels perturbés par le tabac

Sur le plan hormonal, le tabac a un effet hypo-œstrogénique favorisant des cycles menstruels irréguliers, anovulatoires et plus courts (réduction moyenne de 2,6 jours). Le tabagisme, qu’il soit actif ou passif, favorise donc les dysménorrhées et les aménorrhées.

Des répercussions psychologiques peuvent toucher certaines femmes et engendrer d’autres troubles comme :

  • une perturbation de l’image corporelle,
  • une perte de libido,
  • des états d’anxiété,
  • la perte de l’estime de soi,
  • une dépression

 

Pilule contraceptive et tabac : un cocktail explosif

Comme dit plus tôt, les maladies cardiovasculaires touchent gravement les femmes lorsqu’on mentionne le tabac. L’association tabac et contraception oestroprogestative a également des impacts sur la santé.. Une pilule, un patch ou un anneau vaginal stimulent la coagulation du sang et ces effets viennent s’additionner à ceux du tabac.

L’association des deux peut déclencher une MCV et engendrer :

  • une phlébite (inflammation d’une veine de la jambe avec formation d’un caillot sanguin)
  • un infarctus
  • une embolie pulmonaire (obstruction d’une artère pulmonaire par un caillot sanguin)
  • un accident vasculaire cérébral

Bon à retenir : avant 35 ans, il est important d’arrêter le tabac et de garder la contraception (et non pas l’inverse !). Après 35 ans, il est primordial de stopper sa consommation, ou sinon, de changer de mode de contraception.

 

M comme Mutuelle à vos côtés pour arrêter de fumer

Quels sont les substituts, les médecines parallèles et les organismes de soutien pour aider à se sevrer ?

 

Notre service prévention M comme Mutuelle vous accompagne dans votre sevrage du tabac, de la cigarette et de la nicotine ? Nous vous donnons ici quelques conseils pour vous aider à arrêter de fumer :

Bon à retenir : la motivation reste la 1ère clé indispensable à toute démarche d’arrêt du tabac. Couplée à une bonne hygiène de vie, …couplée à une bonne hygiène de vie fait également partie des remèdes naturels pour réussir à arrêter de fumer !

 

L’accompagnement par un professionnel de santé et le soutien de votre entourage peuvent aussi aider à un sevrage. Nos conseillers M comme Mutuelle restent disponibles pour vous aider à arrêter de fumer et préserver votre santé.

Agenda M comme Mutuelle

Stimulez votre mémoire à Saint-Omer le 12 avril

Vendredi 12 avril, M comme Mutuelle vous propose un atelier pour prendre soin de vos neurones et stimuler votre mémoire avec notre partenaire DYNSEO.
Au programme : - Jeux cognitifs et culturels sur tablette (matériel fourni) - Conseils personnalisés pour préserver votre mémoire - Une surprise vous attend à la suite de l'atelier. Rendez-vous dans votre agence M comme Mutuelle de Saint-Omer, 32 rue des Clouteries. Inscrivez-vous !

Stimulez votre mémoire à Dunkerque le 16 avril

Mardi 16 avril, M comme Mutuelle vous propose un atelier pour prendre soin de vos neurones et stimuler votre mémoire avec notre partenaire DYNSEO.
Au programme : - Jeux cognitifs et culturels sur tablette (matériel fourni) - Conseils personnalisés pour préserver votre mémoire - Une surprise vous attend à la suite de l'atelier. Rendez-vous dans votre agence M comme Mutuelle de Dunkerque, 5 rue Clémenceau. Inscrivez-vous !

Stimulez votre mémoire à Lille le 18 avril

Jeudi 18 avril, M comme Mutuelle vous propose un atelier pour prendre soin de vos neurones et stimuler votre mémoire avec notre partenaire DYNSEO.
Au programme : - Jeux cognitifs et culturels sur tablette (matériel fourni) - Conseils personnalisés pour préserver votre mémoire - Une surprise vous attend à la suite de l'atelier. Rendez-vous dans votre agence M comme Mutuelle de Lille, 118 rue nationale. Inscrivez-vous !

Stimulez votre mémoire à Rouen le 26 avril

Vendredi 26 avril, M comme Mutuelle vous propose un atelier pour prendre soin de vos neurones et stimuler votre mémoire avec notre partenaire DYNSEO.
Au programme : - Jeux cognitifs et culturels sur tablette (matériel fourni) - Conseils personnalisés pour préserver votre mémoire - Une surprise vous attend à la suite de l'atelier. Rendez-vous dans votre agence M comme Mutuelle de Rouen, 91 rue Jeanne-d'Arc. Inscrivez-vous !