La prévention des risques du télétravail en entreprise

Le recours massif au télétravail imposé par la crise sanitaire actuelle a poussé les entreprises à identifier et à évaluer les risques liés au travail à domicile. Prévenir les aspects nuisibles à la santé physique et mentale des salariés est devenu un enjeu majeur pour les employeurs.

Quels sont les risques spécifiques liés au télétravail ?

Le télétravail peut être source de progrès et présenter de nombreux avantages pour les entreprises, comme pour les salariés d’ailleurs aussi. Pour autant, s’il est mal préparé et organisé, il peut également être source de stress et de risques sur la santé physique et mentale des individus.

 

Les risques du télétravail sur la santé physique

Le recours au télétravail systématique depuis ces derniers mois a mis à mal l’hygiène de vie des Français. Moins bouger, grignoter plus, mal dormir, fumer, boire plus d’alcool… Ces nouvelles mauvaises habitudes, directement liées au fait de télétravailler, ont des conséquences multiples sur la santé physique.

 

Télétravail et sédentarité

Travailler assis, sans bouger, plus de 8 à 10 heures par jour, c’est le lot de nombreux télétravailleurs. Enchaînant les réunions zoom, les appels et les longs échanges par mail, les personnes qui travaillent à domicile depuis le début de la crise sanitaire s’activent beaucoup moins physiquement.

À la maison, plus besoin de se déplacer pour aller voir un collègue dans son bureau, assister à une réunion ou rejoindre la cafétéria pour déjeuner. L’espace de travail se rétrécit et les occasions de bouger aussi. Ajouté à cela la fermeture des salles de sport et les restrictions de déplacement, et l’on obtient une activité physique proche de zéro chez certaines personnes depuis des mois.

L’inactivité physique a des effets délétères sur la santé. Il est conseillé aux télétravailleurs de se lever au moins 10 minutes toutes les deux heures pour faire quelques pas, de téléphoner debout et de sortir s’aérer régulièrement.

Retrouvez ici notre article sur les bienfaits de pratiquer une activité physique régulière et nos conseils pour bouger plus.

 

Télétravail et prise de poids

Qui dit manque d’activité physique et sportive dit prise de poids. La position assise prolongée favorise les kilos en trop. Les grignotages sont plus faciles à la maison, puisque les placards de cuisine sont à portée de main.

L’anxiété et la désorganisation, liées à la situation, favorisent l’installation de troubles alimentaires. Les salariés sautent des repas et ne mangent pas forcément à heures fixes. Ils ont du mal à se préparer des menus équilibrés par manque de temps ou de motivation.

Rappelons que le poids influe directement sur la survenance des maladies cardiovasculaires, ainsi que sur le diabète et certains cancers.

Lorsque l’on travaille de chez soi, en complément d’une activité physique régulière, il est encore plus important d’adopter une alimentation saine et équilibrée.

 

Troubles musculosquelettiques (TMS) et fatigue visuelle

Dans les entreprises, le matériel et l’aménagement des locaux sont pensés pour prévenir les TMS. Ce qui n’est pas forcément le cas à la maison où l’ordinateur est venu se poser là où il y avait de la place. Certains télétravailleurs, n’ayant pas d’espace de travail dédié, ont dû s’adapter sans pouvoir investir dans des équipements adaptés. Les risques d’un aménagement de poste de travail non ergonomique sont nombreux :

  • douleurs posturales ou articulaires (cervicales, épaules, poignets…) pouvant mener à des lésions durables ;
  • fatigue visuelle liée à un travail sur écran prolongé ;
  • risque de phlébite provoqué par la position assise continue.

Retrouvez ici notre infographie sur le travail sur écran

 

Télétravail et troubles du sommeil

Le télétravail est arrivé sans prévenir dans la vie des salariés. Le temps d’adaptation et d’organisation a été très court. Les angoisses et les tensions liées à la fois à la crise sanitaire et au fait de se retrouver chez soi du jour au lendemain, ont perturbé le rythme biologique et le sommeil. Nuits agitées, insomnies, difficultés à se lever le matin… Ces symptômes ont accompagné la perte du rythme classique : temps de trajet, horaires de bureau, pause repas….

Pour récupérer et rester concentré et efficace, il est nécessaire d’avoir la journée la plus organisée possible :

  • continuer à se lever le matin ;
  • se mettre en condition pour démarrer (oublier le pyjama par exemple) ;
  • ne pas sauter de repas ;
  • ne pas travailler trop tard dans la soirée.

Il est recommandé de ne pas installer son bureau à l’endroit où l’on dort et de s’arrêter de travailler au moins deux heures avant d’aller se coucher.

 

Télétravail et addictions

Plusieurs facteurs de risque sont réunis pour favoriser les addictions :

  • stress lié au travail ;
  • angoisse générée par la pandémie ;
  • solitude et isolement ;
  • accès libre (non surveillé ou réglementé comme sur le lieu de travail) à différents éléments, tels que le tabac ou l’alcool.

Les risques du télétravail sur la santé mentale

Le télétravail est également à l’origine de risques sur la santé mentale des salariés, déjà fragilisée par le contexte sanitaire.

 

Télétravail et risques psychologiques

Parmi les risques psychologiques du télétravail identifiés depuis le début de la pandémie, on retrouve :

  • une complexité à différencier la sphère professionnelle de la sphère privée ;
  • une difficulté à accéder aux informations et à bien utiliser les outils numériques ;
  • un sentiment d’isolement, de mise à l’écart, voire d’abandon par la hiérarchie ;
  • une fatigue et du stress permanents liés à une trop grande charge de travail et un manque de directives claires ;
  • une pression trop forte ;
  • une déshumanisation des relations ;
  • une baisse de la motivation et de l’engagement au fil du temps.

 

Télétravail et dépression

La plupart des télétravailleurs n’ont pas choisi cette situation. Selon les générations, le télétravail peut être vécu comme une rupture profonde des habitudes et du rapport au travail. Les éléments de risques liés au télétravail peuvent conduire les salariés à une perte totale de repères et de sens et, dans les cas les plus graves, à la dépression.


Si vous avez des questions par rapport à votre situation personnelle, que vous avez du mal à gérer la situation actuelle, ou alors que vous souhaitez des conseils pour améliorer votre qualité de vie et rester en pleine forme, M comme Mutuelle et son ergonome – consultante santé au travail – sont là pour vous accompagner.

Contactez-nous : exicluna@mcommemutuelle.com ! Nous pourrons traiter en détail votre demande.


Comment prévenir les risques du télétravail en entreprise ?

Quelques mesures simples permettent de préserver les salariés en télétravail et de prévenir les risques sur leur santé.

 

Tous les employeurs d’au moins un salarié sont tenus de rédiger un document d’évaluation des risques professionnels (DUERP : voir notre article dédié). Les risques liés au télétravail doivent être répertoriés et évalués. La mise en place d’actions de prévention et de mesures correctives est nécessaire. À la clé, la pérennisation de ces nouvelles organisations et l’assurance du bien-être des salariés.

 

Les personnes, déjà en difficulté, doivent pouvoir être écoutées et accompagnées par leur hiérarchie. Elles doivent pouvoir être orientées, si besoin, vers des médecins, des psychologues ou des cellules d’écoute spécifiques.

 

Les principaux leviers de prévention des risques du télétravail en entreprise sont :

  • la clarté des attentes vis-à-vis des équipes (rôle et responsabilité de chacun) et dans les directives données ;
  • une charge de travail en cohérence avec les contraintes d’un travail à domicile ;
  • l’ouverture à des aménagements du temps de travail si nécessaire ;
  • des formations dans le domaine du numérique ou de tout autre sujet ;
  • un soutien hiérarchique du salarié, mais également de la part des collègues (favoriser les réunions d’équipe, le travail en commun) ;
  • des conseils concrets sur la gestion du télétravail : conseils sur l’activité physique, l’alimentation, le sommeil…
  • des équipements adaptés et ergonomiques pour atténuer les TMS et la fatigue des yeux : réhausseur d’ordinateur portable, souris avec repose poignet, casque d’écoute, etc.
  • un respect strict du droit à la déconnexion ;
  • un encadrement bienveillant plutôt qu’une surveillance accrue ;
  • un retour au présentiel de façon régulière pour ne pas couper complètement le salarié de son entreprise.

 

Prendre soin des salariés en période de Covid est une nécessité. Surtout si le télétravail s’installe dans la durée et/ou s’inscrit dans les nouvelles formes d’organisation du travail dans les années à venir. Chez M comme Mutuelle aussi nous avons recours au télétravail, autant pour les conseillers dans nos agences qu’au siège social. Mais nous restons disponibles par téléphone du lundi au vendredi de 8h à 18h ou via le site pour vous !

 

Si vous avez des questions par rapport à la gestion de votre personnel, M comme Mutuelle et son ergonome – consultante santé au travail – sont là pour vous accompagner. Contactez-nous : exicluna@mcommemutuelle.com !

Mon offre santé
en 1 minute !

 

Agenda M comme Mutuelle

  • Mardi 28 septembre : visioconférence sur l’aromathérapie, la phytothérapie et corps et esprit

    Visioconférence n°1 sur les médecines complémentaires : aromathérapie, phytothérapie, corps et esprit

    Mardi 28 septembre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 30 septembre : visioconférence sur l’hypnose, méthodes d’acupressure, ostéothérapie

    Visioconférence n°2 sur les médecines complémentaires : hypnose, méthodes d'acupressure, ostéothérapie

    Jeudi 30 septembre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 7 octobre : téléconsultation, intérêts et limites

    Visioconférence sur la téléconsultation. Quelles sont les intérêts et les limites ?

    Jeudi 7 octobre 2021 de 12h30 à 13h15

    Inscrivez-vous ici
  • Jeudi 14 octobre : dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus

    Cancer du col de l'utérus et cancer du sein, tout savoir sur le dépistage

    Jeudi 14 octobre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous ici

  • Mardi 26 octobre : automédication, bon usage du médicament

    Automédication : comment faire bon usage du médicament ?

    Mardi 26 octobre de 12h15 à 13h

    Inscrivez-vous ici