Nouveau vaccin Covid bivalent 2022 : pourquoi, pour qui, comment ?

Automne 2022 : en route vers une huitième vague ? C’est bien possible, car depuis la rentrée de septembre, on observe une circulation accrue du virus SARS-CoV-2 sur le territoire français. Le taux d’incidence progresse fortement et ceci dans toutes les classes d’âge, mais avec davantage de cas positifs chez les 10-19 ans. Il est donc important de continuer à appliquer les gestes barrières et de renforcer l’effort de vaccination pour protéger les plus fragiles. Où en sont les nouveaux vaccins contre la Covid 19 ? À qui sont-ils adressés ? M comme Mutuelle vous informe.
< Retour au magazine

Les nouveaux vaccins Pfizer et Moderna bivalents

Avec la nouvelle campagne de vaccination contre la Covid 19, dont le démarrage est prévu le 3 octobre, arrivent de nouveaux vaccins, fabriqués par les laboratoires Moderna et Pfizer/BioNTech. Mais qu’offrent-ils de plus que les anciens vaccins ?

 

Des vaccins qui s’adaptent

Tout d’abord, la Haute Autorité de Santé (HAS) précise que « ce ne sont pas de nouveaux vaccins mais des vaccins adaptés aux souches circulantes », tout comme les vaccins contre la grippe actualisés chaque année.

Après des tests effectués sur 437 personnes, dont la moitié a reçu le vaccin initial et l’autre moitié le nouveau vaccin bivalent, il a été observé que les personnes vaccinées avec cette nouvelle souche présentent 8 fois plus d’anticorps que les autres, mais aussi une réponse bien plus élevée aux différentes migrations d’Omicron. Et si rien n’est encore certain, les vaccins bivalents pourraient aussi réduire le risque de transmission du virus, une vraie bonne nouvelle pour “casser” cette huitième vague !

 

Zoom sur les vaccins bivalents

Ces vaccins appelés “bivalents”, sont des vaccins qui comportent 2 valences, c’est-à-dire la partie du vaccin qui protège contre un germe unique.  Ici, les vaccins proposés par les laboratoires protègent contre 2 maladies ou 2 germes qui occasionnent la même maladie, à savoir la souche initiale du virus Sars-Cov-2 mais aussi le variant Omicron.

Trois vaccins bivalents sont validés par l’Agence européenne du médicament (EMA) : les deux vaccins de Moderna et Pfizer qui ciblent la souche originale et le variant Omicron BA1, puis le vaccin de Pfizer qui cible la souche originale et les variants Omicron BA4 et BA5.

 

Vaccination automne 2022 : qui est concerné par la vaccination de rappel

Face à une reprise de la circulation du virus, le ministre de la Santé, François Braun, a annoncé une nouvelle campagne de vaccination à compter du 3 octobre 2022.

 

Pour qui ?

Mais cela ne concerne pas toute la population. La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande la vaccination pour une population ciblée et vulnérable, à savoir :

  • les personnes âgées de plus de 60 ans ;
  • les personnes à risque de forme grave de la maladie : femmes enceintes, immunodéprimés et toute personne de moins de 60 ans à risque (y compris les enfants et adolescents qui souffrent de pathologies justifiant la vaccination) ;
  • les résidents en EHPAD ou USLD ;
  • les personnes qui vivent ou font partie de l’entourage régulier des personnes fragiles ;
  • les professionnels de santé et du secteur médico-social.

Quand ?

Cette dose de rappel peut être faite 3 mois après la dernière injection pour les personnes de plus de 80 ans, les résidents d’EHPAD ou USLD et les immunodéprimés et 6 mois après la dernière infection pour les autres personnes.

Attention : en cas d’infection récente à la Covid 19, il faut attendre 3 mois pour faire la dose de rappel.

Bien entendu, il faut également avoir du bon sens et ne pas oublier de porter le masque quand on se retrouve dans une foule ou en présence d’une personne fragile, sans oublier d’appliquer les gestes barrières, un peu oubliés après les vacances d’été (lavage de mains régulier ou utilisation de gel hydroalcoolique, rester à distance d’au moins un mètre avec les autres personnes, ne pas oublier d’aérer une pièce régulièrement, etc.)

Pas vacciné : quel schéma adopter ?

Pour rappel, les symptômes les plus courants de la Covid 19 sont : fièvre, toux, fatigue, perte de l’odorat et du goût. Parfois ils sont accompagnés de maux de gorge ou maux de tête, diarrhée, courbatures ou éruptions cutanées. Les symptômes graves sont une difficulté à respirer ou de l’essoufflement inhabituel, une perte d’élocution, de motricité ou un état confusionnel, une douleur au niveau de la poitrine.

 

Si vous n’êtes pas encore vacciné et que vous souhaitez le faire, alors vous aurez droit aux vaccins monovalents, les seuls autorisés par la HAS pour la primovaccination :

  • pour les moins de 30 ans, le vaccin Pfizer est recommandé (risque de myocardite avec celui de Moderna pour les plus jeunes)
  • pour les plus de 30 ans, le vaccin de Moderna présente une efficacité supérieure à celui de Pfizer
  • enfin, si vous ne souhaitez pas être vaccinés avec un vaccin ARN Messager, il existe un nouveau vaccin fabriqué par le laboratoire Novavax

Le site AMELI, de l’Assurance Maladie, a mis en place un mode d’emploi pour vous rappeler qui peut se faire vacciner, quand et où et vous aide à trouver un centre de vaccination si besoin.

Pour cela, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant ou en centre de vaccination. Certaines pharmacies proposent également la vaccination contre la Covid 19. En fonction du vaccin que vous aurez reçu, il vous sera indiqué le délai pour faire la seconde injection. Après quoi vous obtiendrez votre attestation de vaccination ou pass sanitaire.