Covid-19 et perte d’odorat : en savoir plus sur ce symptôme spécifique

Un symptôme particulier de la Covid-19 a fait son apparition dès le début de l’épidémie chez les patients : la perte de l’odorat. Souvent seul symptôme du coronavirus chez ces cas particuliers, il témoigne d’une atteinte modérée du virus mais néanmoins bien réelle. Que faut-il donc faire en cas de perte de l’odorat ? Combien de temps ce symptôme peut-il durer ? Peut-on y remédier ou accélérer le retour de l’odorat ? M comme Mutuelle fait le point sur les toutes dernières actualités sur ce sujet de la Covid-19, pour vous guider.

Comment le coronavirus peut-il provoquer la perte de l’odorat ?

Avec l’épidémie de la Covid-19, vous avez pris l’habitude d’effectuer les gestes barrières de protection contre le virus, et de vous mettre en alerte en cas de toux, de fièvre, de migraine ou de grande fatigue, que ce soit chez vous ou dans votre entourage. Or, il existe un symptôme encore peu connu, la perte de l’odorat, qui doit tout autant être considéré, et vous amener à entreprendre les démarches nécessaires dans le cadre de l’épidémie liée au coronavirus.

Les symptômes « classiques » du coronavirus sont aujourd’hui bien connus : fièvre, toux, grande fatigue, maux de tête, maux de gorge doivent vous interpeller et vous inciter à téléconsulter rapidement votre médecin, vous isoler et vous faire tester. Qu’en est-il pour la perte de l’odorat ?

La perte de l’odorat due à la Covid-19 : comment cela fonctionne ?

La perte de l’odorat, de son vrai nom « anosmie » est la disparition de la capacité olfactive, donc le fait de ne plus pouvoir sentir les odeurs. Cette disparition peut être totale ou seulement atténuée selon les patients, et apparaît de façon souvent brutale sans autres signes d’infection. Les recherches médicales indiquent que le coronavirus est un virus qui peut atteindre le nerf olfactif, soit par la muqueuse nasale, soit en pénétrant dans les cellules de l’organisme. C’est d’ailleurs le seul virus à ce jour à provoquer ce symptôme, rendant celui-ci tout à fait caractéristique de la Covid-19.

Cela peut-il influer sur le goût ?

La perte de l’odorat à elle seule peut atténuer effectivement certaines saveurs, voire s’accompagner d’une « agueusie », c’est à dire d’une perte du goût. En effet, le coronavirus, en atteignant les neurones olfactifs, influe également sur le goût. Mais rassurez-vous, tous les patients de la Covid-19 atteints de perte d’odorat ne perdent pas automatiquement le goût.

Quelles sont les actions à mettre en place si vous constatez une perte de votre odorat ?

Si vous vous apercevez que vous ne sentez plus les odeurs ou que votre capacité gustative s’est atténuée du jour au lendemain, le mieux est de consulter votre médecin immédiatement. Cette consultation doit s’effectuer d’abord, dans la mesure du possible, par téléphone, afin d’éviter tout risque de contamination. Vous aurez alors à mettre en place des gestes barrières renforcés en vous isolant chez vous et en avertissant votre entourage. Et bien sûr vous devrez effectuer un test soit PCR soit antigénique pour confirmer l’infection au coronavirus.

La perte d’odorat liée au Covid-19 peut-elle se guérir ?

Dans la majorité des cas des patients Covid concernés par l’anosmie, l’odorat revient au maximum dans un délai de deux mois. Il reste néanmoins des patients qui, après plusieurs mois, ne constatent aucune amélioration. M comme Mutuelle vous fait part des études et recherches médicales en cours pour y remédier.

Des exercices pour stimuler le sens olfactif

Le retour de l’odorat s’effectue pour 75 à 85% des patients dans les deux mois qui suivent leur guérison (pour rappel : un patient atteint de la Covid-19, asymptomatique hormis l’odorat, est considéré comme guéri à J+7 après apparition des premiers symptômes). Cependant cela reste, dans quelques rares cas, un symptôme Covid-19 persistant, et fait donc l’objet en France de recherches depuis le début de la pandémie en mars 2020 par les médecins spécialisés en ORL.
Des recherches et études conduites notamment par La Société Française ORL, le CHU de Lille et de Nancy, l’Hôpital Foch de Suresnes, le CNRS, ou l’Association Française de Rhinologie ont permis de tester et mettre au point des protocoles de rééducation olfactive qui préconisent aux patients ayant perdu l’odorat d’opérer quotidiennement des exercices de stimulation olfactive basée sur plusieurs senteurs identifiées.

Senteurs et huiles essentielles pour retrouver la mémoire du goût

Les patients sont ainsi invités à lire puis sentir certaines senteurs, deux fois par jour : café, vanille, menthe, lavande… D’autres tests sont basés sur des échantillons de rose, de girofle, de fraise, d’eucalyptus, d’épicéa, notamment à base d’huiles essentielles. Ces dispositifs ont pour objectif de permettre aux patients atteints d’anosmie de retrouver beaucoup plus rapidement leurs capacités cognitives de l’odorat.
Cette stimulation de l’odorat et de la mémoire peut d’ores et déjà s’effectuer de façon plus simple tous les jours chez soi, par exemple avec le café : l’important étant de l’effectuer au quotidien.

Ces programmes « d’entrainement » de l’odorat doivent s’étaler sur plusieurs semaines pour être efficaces, et être repris dès que l’on perçoit une baisse de ses capacités olfactives.

À noter : vous pouvez trouver sur le site de l’association Anosmie.org un protocole de rééducation olfactive à base d’huiles essentielles mise au point avec le neurobiologiste et Directeur de recherche au CNRS, Hirac Guden.

Vous souhaitez disposer de plus d’informations sur la prise en charge de l’anosmie ou de la Covid-19 ? Vous aimeriez être directement conseillé et accompagné par des spécialistes ?

M comme Mutuelle se tient à votre disposition avec ces contrats mutuelle et notre service prévention !

Mon offre santé
en 1 minute !

N’hésitez pas à nous joindre en cliquant sur l’onglet « Contactez-nous ici » ci-dessous (en bas à droite de votre écran), via notre formulaire de contact ou par téléphone au 03 21 23 83 00 .

Agenda M comme Mutuelle

  • Mardi 13 avril : visioconférence sur l’activité physique

    Votre rendez-vous visio sur le thème de l'activité physique : sport sur ordonnance, reprise du sport après un aléa de santé...

    Mardi 13 avril 2021 de 14h30 à 15h15

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Mardi 20 avril : visioconférence sur les gestes premiers secours

    Votre rendez-vous visio sur le thème : les gestes premiers secours et reconnaître l'AVC

    Mardi 20 avril de 14h30 à 15h15

    Inscrivez-vous en cliquant ici !

  • Jeudi 29 avril : visioconférence « cœur et santé au féminin »

    Votre rendez-vous visio sur le thème des maladies cardiovasculaires chez la femme : signes, facteurs de risques et différences avec les hommes.   Jeudi 29 avril 2021 de 15h à 16h   Inscrivez-vous en cliquant ici !