Ouïe, j’écoute !

Le bruit fait partie de notre quotidien, à la maison, à l’école, dans la rue, au travail. Mais le bruit, est-ce du plaisir ? Le bruit, est-ce sans incidence sur la santé ? A l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, découvrez des informations sur l’impact du bruit sur la santé ainsi que des conseils pour préserver votre audition.

Comment percevons-nous le bruit ? 

 

67% des actifs se disent dérangés par le bruit sur leur lieu de travail et 50% se sentent agressés par le bruit au travail.

 

Près de 5% des salariés sont exposés à des niveaux sonores élevés (>85dB/A) sur des durées longues (>20h/semaine), ce qui les expose à des risques pour leur audition.

 

4 collaborateurs sur 5 considèrent que le bruit les empêche de se concentrer.

 

Cette perception de l’impact du bruit sur la santé globale est fidèle à la réalité. En effet, le bruit génère  de la fatigue, des troubles du sommeil, de l’anxiété ou encore des troubles de l’audition. Et vous ?  Où en êtes-vous avec le bruit ? Vous sentez-vous gêné ? Ressentez-vous des troubles ou des pertes d’audition ? Pensez-vous qu’il soit nécessaire de se préserver du bruit ? Savez-vous comment protéger votre audition ?

 

 

Quels sont les signes d’alerte ?

 

Le son se mesure en décibels (dB) et dès 85 dB, le bruit devient nocif pour l’oreille avec de  possibles  dégradations irréversibles en l’absence de toute douleur. Pour exemple, 85dB correspond au bruit d’un aspirateur ou encore d’un sèche-cheveu.

Même s’il n’y a pas de douleur ressentie, les oreilles envoient des signes d’alertes lorsqu’elles souffrent d’une trop grande exposition.

 

Sachez les repérer et mettre vos oreilles au repos :

 

La perte auditive temporaire, il s’agit d’une une impression de moins bonne audition ou de  sensation d’oreilles bouchées ou cotonneuses.

 

Les oreilles qui sifflent, c’est un acouphène temporaire qui peut se résorber à condition que le système auditif soit mis au repos (silence ou environnement sonore calme).

 

Une fatigue sans raison apparente ou sensation d’inconfort, l’oreille n’entend qu’un mot sur 10 lors d’une conversation et le cerveau produit un effort important pour compenser et permettre la compréhension.

 

La douleur, apparaît à partir de 110 ou 120 dB ce qui correspond au niveau sonore qu’on rencontre en boîte de nuit ou en concert.

 

Dans tous les cas, douleur, acouphène, baisse d’audition, ces symptômes ne doivent pas persister au-delà de 24h, dans le cas contraire la consultation du médecin ou de l’ORL est nécessaire.

 

 

La perte d’audition, comme les acouphènes peuvent être irréversibles si :

 

L’exposition est continue, même à des niveaux sonores, mêmes peu élevés (85 dB),

 

L’exposition est brutale, de type accidentel comme une explosion,

 

L’exposition est répétée,

 

L’exposition se produit lors d’un concert où le volume sonore est très élevé.

 

 

 

 

Les autres effets du bruit

 

Le bruit a de multiples effets sur la santé et l’environnement de travail.

 

Sur la santé : le bruit entraine une fatigue auditive, des troubles de l’audition et d’autres troubles tels que tension, troubles du sommeil, hypertension, troubles cardiovasculaires, stress, fatigue  …

 

Au travail : il perturbe la communication, entraîne des difficultés de concentration,  nervosité, irritabilité ou agressivité, fatigue, diminution de l’apprentissage, de la mémoire, des performances intellectuelles. Le bruit favorise le risque d’accident du travail car le bruit exerce un effet de masque sur les signaux d’alerte ; il  détourne l’attention.

 

 

 

Les gestes qui préservent  l’audition et la santé

 

Au travail :

 

Portez les Protections Individuelles Contre le Bruit (PICB) fournis par l’employeur,

 

Prenez le temps de bien les positionner dans le conduit auditif et avant toute exposition (avant de rentrer dans l’atelier par exemple),

 

Dans un espace de travail partagé, baissez le volume du téléphone, parlez moins fort, évitez de claquer les porte …

 

 

Au quotidien :

 

Laissez vos oreilles se reposer : ne vous endormez pas avec du bruit dans les oreilles (TV, casque de musique); en concert ou en boîte de nuit, éloignez-vous des enceintes et faites des pauses au calme.

 

Maîtrisez le volume d’exposition : réglez le volume de vos appareils de musique type MP3 dans un endroit calme, à la moitié de leur volume maximal, utilisez uniquement les casques et écouteurs fournis par le fabriquant.

 

Soyez courtois : limités le volume de vos appareils audio (TV, radio, chaîne hifi) pour ne pas gêner vos voisins et votre entourage.

 

Faites contrôler votre audition auprès d’un ORL

 

 

 

La Journée Nationale de l’Audition est l’occasion pour M comme Mutuelle de lancer sa nouvelle campagne de prévention et de sensibilisation « Ouïe j’écoute ».

 

Vous êtes une entreprise cliente, faites appel à nous pour bénéficier de l’action « Ouïe j’écoute », comprenant une exposition et l’organisation d‘un dépistage pour vos collaborateurs.

 

Contactez le Service prévention : prevention @mcommemutuelle.com