Innovation : vers des médicaments connectés ?

Les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre quotidien et nous rendent de vrais services. La santé connectée prend un nouvel essor avec l'apparition des médicaments connectés.

Les objets connectés ne se résument plus désormais à des gadgets. Ils impactent tous les domaines de la vie réelle, et pourraient révolutionner à terme le secteur de la santé. Téléconsultation, applis santé et bien être et autres technologies relevant des informations pour une surveillance médicale ou de l’état de forme, notre santé est chaque jour un peu plus « connectée ». La dernière innovation majeure en date ? Les médicaments connectés !

Le premier médicament connecté autorisé aux Etats Unis

 

Si vous croyez que les médicaments connectés sont loin d’être une réalité détrompez-vous ! Aux Etats-Unis, la mise sur le marché d’un médicament connecté a été approuvée en novembre dernier. La FDA (Food and Drug Administration), homologue américaine de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé), soutient en effet le développement des nouvelles technologies dans le secteur de la santé.

Ce médicament, dénommé Abilify MyCite, contient un capteur qui permet de contrôler la prise effective du traitement. L’objectif de ce produit indiqué pour le traitement des troubles psychiatriques est de mieux contrôler l’emploi des médicaments par les patients.

 

 

 

 

Médicament connecté, quelle utilité ?

 

Il est vrai que bien souvent, les prescriptions médicales concernant les médicaments ne sont pas parfaitement respectées. Ce phénomène a différentes conséquences posant problème. Par exemple, certains médicaments antidouleurs peuvent créer une addiction lorsqu’ils sont pris en trop grande quantité ou trop longtemps.
L’utilisation de médicaments connectés pourrait permettre un meilleur suivi des traitements, que ce soit par le patient lui-même, ou par les médecins. Ils pourraient ainsi suivre l’usage des patients et s’en servir dans leur diagnostic et leur prise en charge.

 

 

 

 

Un médicament connecté, comment ça marche ?

 

Pour pouvoir s’assurer de la prise effective du médicament, la pilule connectée contient le médicament et un minuscule transmetteur radio, de la taille d’une graine de sésame. Une fois ingérée, la gélule se dissout et le transmetteur réagit au contact des sucs gastriques en envoyant un signal. Celui-ci est relayé par un patch collé sur les côtes du patient, puis envoyé par Bluetooth à une application mobile. Le patient peut alors décider de donner accès à ses informations à ses proches ou/et à son médecin. Le transmetteur sera ensuite évacué naturellement.

 

 

 

 

Ethique et médicaments connectés

 

De notre côté de l’Atlantique les avis sont plutôt mitigés concernant les médicaments connectés. Ils posent en effet de nombreuses questions éthiques quant aux libertés individuelles des patients. Aussi, sachez que si aux Etats Unis leur mise sur le marché a pu aboutir récemment, il n’en est aucunement question sur le territoire français pour l’instant.

 

 

Vous pouvez lire sur le même sujet :

Les objets connectés au service de la santé en 2017 !

Agenda M comme Mutuelle

  • Visioconférence sur les gestes premiers secours

    Votre rendez-vous visio sur le thème : les gestes premiers secours et reconnaître l'AVC

               

    Mardi 20 avril de 14h30 à 15h15

                     

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !

  • Visioconférence sur l’activité physique

    Votre rendez-vous visio sur le thème de l'activité physique : sport sur ordonnance, reprise du sport après un aléa de santé ... 

                 

    Mardi 13 avril de 14h30 à 15h15 

                     

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !

  • Visioconférences sur l’alimentation

    Vos rendez-vous visio sur le thème de l'alimentation : 

                     

    Hygiène de vie et habitudes alimentaires pour prévenir les maladies cardiovasculaires : 

    MARDI 16 MARS | 14h30 - 15h15 

           

    Bonnes graisses, mauvaises graisses : optimiser leur consommation : 

    MARDI 6 AVRIL | 14h30 - 15h15

                                 

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !

  • Visioconférence MARS BLEU

    MARS BLEU est l'occasion de parler du dépistage du cancer du côlon en visioconférence avec le Dr FORZI, médecin coordinateur au Centre Régional de Coordination des Dépistages du Cancer des Hauts-de-France.

               

    MARDI 23 MARS 

    14h30 - 15h15

       

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !