Chirurgie esthétique, comment se faire rembourser ?

Chirurgie esthétique, chirurgie réparatrice, ces actes très contrôlés par la Sécurité sociale méritent toute votre attention pour vous assurer une bonne prise en charge. Quelques informations sont à savoir pour vous lancer sereinement !

Chirurgie esthétique ou chirurgie réparatrice faisons le point

 

Augmentations mammaires, liposuccion, lifting,… ces opérations relèvent de la chirurgie dite « esthétique » ou « chirurgie plastique ». Choix personnels, ces interventions sont réalisées dans un souci d’esthétisme et de confort permettant de modifier son apparence physique en vue de l’embellir.

 

Lorsqu’il s’agit de réparer un dommage corporel, un traumatisme ou une malformation congénitale, il s’agit d’une chirurgie dite « réparatrice » permettant de reconstruire la dégradation de l’apparence physique.

 

Chaque année en France 500 000 actes de chirurgie esthétique sont pratiqués en France.

 

Quel remboursement pour la chirurgie esthétique ?

 

L’Assurance Maladie encadre de manière très stricte le remboursement des actes de chirurgie esthétique, qu’elle soit pratiquée en France ou à l’étranger.

Les opérations les plus couramment remboursées sont :

  • Les réductions mammaires d’au moins 300 grammes (2 à 3 tailles de bonnet de soutien-gorge),
  • Les otoplasties pour pallier les décollements trop importants des oreilles,
  • Les malformations de naissance comme les fentes labiales ou becs de lièvre,
  • Les rhinoplasties, si le patient souffre d’un problème respiratoire,
  • Les traumatismes corporels liés à un accident (accident de la route, morsure, brûlure,…),
  • Les plasties abdominales consistant à retirer une partie de la peau du ventre lorsque celle-ci recouvre partiellement le pubis,
  • Les opérations de la mâchoire qui entraînent un trouble de mastication gênant.

 

Si la Sécurité sociale intervient, la prise en charge d’une chirurgie esthétique se fera à hauteur de 100% de la base de remboursement.

Si des complications devaient survenir à la suite d’une telle opération (septicémie, embolie pulmonaire, soins intensifs…), les frais inhérents seraient tout de même pris en charge par la Sécurité sociale

 

D’autres opérations esthétiques de confort, comme les augmentations mammaires, restent à la charge des patients dans leur intégralité.

 

Prise en charge de la chirurgie réparatrice

 

Il est important de savoir, que même s’il est considéré comme chirurgie réparatrice, tout acte de chirurgie esthétique doit être pratiqué dans un établissement hospitalier public ou conventionné, afin de pouvoir être pris en charge par la Sécurité sociale.

 

Quelle démarche pour être remboursé d’une chirurgie esthétique ?

 

C’est le médecin conseil de l’Assurance Maladie qui décide de prendre en charge ou non l’opération.

Le patient doit obtenir l’accord du médecin conseil avant de programmer son intervention : il s’agit de l’entente préalable. Si la chirurgie proposée est qualifiée de « réparatrice » au cours de cette entente préalable, elle fera alors l’objet d’un remboursement de la Sécurité sociale.

 

Est-ce que votre mutuelle peut intervenir ?

 

Votre mutuelle santé peut en effet intervenir dans le cadre du remboursement de votre chirurgie esthétique, dès lors que la Sécurité sociale procède à un remboursement de cet acte chirurgical.

Comme pour de nombreux soins spécialisés, des dépassements d’honoraires sont à prévoir.

Si vous devez être hospitalisé(e) dans le cadre de cette chirurgie esthétique, votre mutuelle peut également intervenir et prendre en charge tout ou partie de vos frais hospitaliers.

Il convient alors de vérifier vos garanties santé afin de vous assurer une bonne prise en charge de vos frais de chirurgie plastique ; sans oublier les frais annexes liés à votre hospitalisation comme la prise en charge de la chambre individuelle, de la personne accompagnante et des dépenses de confort (TV, Internet, téléphone).

Agenda M comme Mutuelle

  • Visio sur l’aménagement de l’habitat et aides possibles

    Votre rendez-vous visio sur le thème de l'aménagement du logement et les aides financières possibles  

               

    Jeudi 4 février de 10h30 à 12h  

                     

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !

  • Visio sur l’activité physique

    Votre rendez-vous visio sur le thème de l'activité physique pour éviter la chute 

    Prévenir la chute et ses conséquences  

                 

    Jeudi 21 janvier de 14h30 à 15h15 

                     

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !

  • Visio sur l’alimentation

    Votre rendez-vous visio sur le thème de l'alimentation pour rester en forme et éviter la chute 

    Vitamines et minéraux, bons pour le vieillissement 

                 

    Vendredi 19 février de 11h à 11h45 

                     

    Comment y participer ? Inscrivez-vous en cliquant ICI !