L’appli carte Vitale pour une e-carte dématérialisée

La carte Vitale, indispensable pour le suivi des remboursements de santé entre autres, va progressivement être remplacée par une application sur smartphone, l’apCV. Les objectifs de la carte Vitale numérique sont de simplifier le parcours santé pour les assurés et les professionnels. Il s’agit de l’une des transformations digitales faisant partie de la santé numérique, au même titre que le dispositif Monespace santé par exemple.
< Retour au magazine

Les objectifs de la e-carte Vitale

Le e-carte Vitale s’inscrit dans une démarche de dématérialisation et dans la volonté d’aller vers le zéro-déchet. Ce cheminement découle du ministère d’Agnès Buzyn, hématologue et femme politique française, ayant fixé les grandes orientations de la politique du numérique santé. La carte Vitale actuelle, créée en 1998, est aujourd’hui un accessoire bien intégré dans le parcours santé des Français, qui semblent être prêts à la dématérialisation.

Les objectifs de la carte Vitale dématérialisée sont multiples. Elle simplifie les démarches en ligne, limite les risques de fraudes et évite de se déplacer pour réaliser les mises à jour. La carte Vitale version électronique offre bien d’autres avantages, aussi bien aux professionnels de santé qu’aux usagers de l’Assurance Maladie.

De la carte Vitale verte à la e-carte Vitale

La e-carte Vitale, carte Vitale numérique sous forme d’une application sur smartphone apCV, est expérimentée depuis 2019 et se déploie progressivement depuis début 2023.

 

Historique du déploiement

Dans le cadre du plan “Ma Santé 2022” présenté le 25 avril 2019, la ministre de la Santé Agnès Buzyn énonce 26 actions à mettre en place. Parmi elles se trouve la création et le déploiement de la carte Vitale dématérialisée sur téléphone mobile.

Expérimentée dans deux départements en 2019, l’application de la e-carte Vitale a été prorogée et étendue par le décret n°2021-1014 du 30 juillet 2021 dans 10 départements supplémentaires.

Le 28 décembre 2022, le décret n°2022-1719 paru au Journal officiel confirme le déploiement progressif géographique de la carte Vitale dématérialisée à l’échelle nationale.

Huit caisses d’Assurance Maladie devraient être concernées à la fin du 1er trimestre 2023 :

  • Alpes-Maritimes ;
  • Bas-Rhin ;
  • Loire-Atlantique ;
  • Puy-de-Dôme ;
  • Rhône ;
  • Saône-et-Loire ;
  • Sarthe ;
  • Seine-Maritime.

Puis l’appli apCV sera généralisée sur le reste du territoire.

Les assurés novices ou sans smartphone peuvent se rassurer. Même si la e-carte Vitale numérique va se déployer progressivement sur le territoire à partir de 2023 et jusqu’en 2026, l’Assurance Maladie confirme le 4 juillet 2022 qu’”il s’agira d’une alternative dématérialisée de la carte Vitale physique, qui continue d’exister.”

 

Avantages pour les professionnels de santé et pour les assurés

Les avantages de la e-carte Vitale sont nombreux.

  • Pour les professionnels de santé, c’est la garantie de pouvoir réaliser la télétransmission via le service facturation SESAM-Vitale. En effet, les usagers sont moins susceptibles d’oublier leur smartphone que leur carte Vitale physique désormais ! Le numérique sécurise et fiabilise le parcours de soins du patient, grâce à un accès automatique à l’ADRi (Acquisition des DRoits intégrée). Ainsi, le risque d’erreurs et de rejet de factures est largement réduit. Par ailleurs, les risques de contaminations manuportées sont considérablement diminués grâce au “sans-contact”, un geste démocratisé depuis la pandémie.
  • Pour les usagers, la e-carte Vitale est très avantageuse. La dématérialisation leur permettra de consulter leurs dépenses de soins grâce à des reçus consultables en ligne. Elle simplifie l’accès aux données de santé des patients. Les feuilles de soins seront numériques, pour minimiser la production de papiers. A terme, de nouvelles fonctionnalités vont apparaître. Il sera possible de déléguer sa e-carte Vitale à une personne de confiance pendant un temps limité, comme les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants. Enfin, elle servira à s’identifier de manière sécurisée à d’autres services de santé numérique.

 

La protection des données personnelles

Une fois encore, l’Assurance Maladie rassure : les données personnelles stockées sont minimes (nom, prénom, statut, sexe et organisme de rattachement). En pratique, le niveau de sécurité sera aussi élevé que pour la carte Vitale physique.

Par ailleurs, une double authentification sera obligatoire (code personnel et identification via le smartphone).

 

La e-carte devient l’application apCV : comment ça marche ?

Le carte Vitale dématérialisée est une application téléchargeable sur tout type de smartphone Apple ou Android, l’apCV.

La e-carte Vitale sera en fait une application à télécharger directement sur son smartphone : l’appli apCV (Application Carte Vitale).

Pour utiliser ce service de santé numérique, deux choix seront proposés aux professionnels et aux assurés sociaux. D’une part, le QR code visible dans l’application pourra être lu via des dispositifs comme une caméra, une autre appli mobile ou une douchette. Le QR code est la technologie recommandée par l’Assurance Maladie, car elle est compatible avec l’ensemble des smartphones. Sinon, l’usager posera simplement son smartphone sur un lecteur compatible NFC (communication en champ proche).

D’ailleurs, le site de l’Assurance Maladie a publié une vidéo explicative concernant l’utilisation de la carte Vitale dématérialisée.

 

Le numérique au service de la santé

La e-carte d’Assurance Maladie est un dispositif de santé numérique parmi d’autres.

 

La santé n’échappe pas à l’ère numérique et les innovations se multiplient sur le territoire français. La e-carte Vitale n’est pas le premier dispositif santé à être dématérialisé : cela porte un nom, c’est la e-santé.

  • Depuis janvier 2022, le carnet de santé se transforme progressivement pour devenir “Mon espace santé”. Il s’agit d’un portail numérique comprenant plusieurs fonctionnalités pour faciliter les démarches et remettre le patient au cœur de sa santé.
  • Aussi, la prise de rendez-vous en ligne, l’ordonnance numérique et la téléconsultation sont autant de transformations digitales qui commencent à se démocratiser, surtout depuis l’épidémie de Covid-19.

Mais la e-santé n’en est qu’à ses prémices. Certaines fonctionnalités devraient se déployer progressivement en France, comme l’e-prescription des actes infirmiers, des analyses biologiques et de soins de kinésithérapie. En effet, la France souhaite se positionner comme un leader mondial dans le secteur de la santé numérique.

D’ailleurs, votre mutuelle M comme Mutuelle est elle aussi à l’ère du numérique, grâce à notre appli Wallet entre autres. Il s’agit d’un porte-cartes virtuel permettant d’accéder à votre carte de tiers-payant numérique à n’importe quel moment. Votre mutuelle possède également un large panel de dispositifs de santé connectée pour faciliter le quotidien des Français.

Toutefois, les relations humaines sont notre cœur de métier et nous souhaitons éviter la fracture numérique. L’ensemble de nos conseillers sont au service des personnes qui sont mal à l’aise avec le numérique. C’est pourquoi vous aurez toujours la possibilité de nous rencontrer en agence ou de nous contacter par téléphone au 03 21 23 83 00 (du lundi au vendredi de 8h à 18h).

Mon offre santé
en 1 minute !