LES CHUTES : un accident domestique qui touche particulièrement les personnes âgées

Les chutes sont pour les seniors les accidents de la vie courante les plus fréquents : comment limiter le risque par des gestes simples ? Comment se prémunir des risques de chute ? M comme Mutuelle vous donne quelques conseils de prévention santé spécial seniors.  

 

 

 

Les accidents domestiques et les seniors

 

Même s’ils sont moins courants chez les personnes âgées, les accidents domestiques et en particulier les chutes sont des risques à ne pas négliger, surtout lorsqu’on habite seul. On vous explique pourquoi.

 

Les accidents de la vie courante : les jeunes et les seniors principaux touchés.

Les accidents domestiques, qui ont lieu essentiellement à la maison ou dans un périmètre proche, touchent toutes les tranches d’âge même si ce sont les plus jeunes d’une part et les plus âgés d’autre part qui sont concernés. Chute, brûlure, coupure, accident, intoxication… Les accidents de la vie courante sont nombreux, au domicile ou en dehors.

 

Même si les accidents de la vie courante sont moins fréquents chez les séniors que chez les jeunes, ils touchent malgré tout près de 6% des personnes âgées de plus de 65 ans chaque année. Et les chutes constituent la principale cause d’accident domestique avec ¾ des accidents de la vie courante chez les personnes âgées, à leur domicile (pour 81% dont près de la moitié dans la salle de bains) ou à proximité (dans la rue ou dans un commerce).

 

Pourquoi les personnes âgées sont-elles une population plus à risque ?

Les chiffres peuvent s’expliquer par divers facteurs liés aux capacités des personnes âgées qui sont, de ce fait, plus vulnérables :

  • Baisse de la vision à partir de 50 ans,
  • perte de sensibilité ou de motricité fine,
  • troubles de l’équilibre,
  • fatigue plus marquée,
  • conséquences de la prise de médicaments,
  • arthrose et autres pathologies plus ou moins physiques, etc.

Il est donc primordial d’y apporter une vigilance accrue, car lorsqu’on est plus âgé, il n’est pas toujours facile de récupérer après un accident. Du fait des effets du vieillissement, les blessures sont souvent plus sérieuses et peuvent alors nécessiter une hospitalisation voire une rééducation. Ces chutes peuvent également engendrer une perte d’autonomie pour un temps, ou de manière permanente.

 

Alors prenez quelques instants pour découvrir les bons réflexes afin de limiter les chutes.

 

 

 

Séniors, comment limiter les risques de chute ?

 

Comment faire pour éviter les chutes qui sont la cause la plus fréquente d’accident domestique chez les plus de 65 ans ? Evaluez vos conditions physiques et adaptez votre environnement pour le rendre plus sécurisé. On vous explique comment.

 

Prendre conscience de ses capacités pour évaluer le risque de chute

Le meilleur moyen de limiter les risques d’accidents domestiques chez vous et en particulier des chutes, est d’être conscient de vos capacités ! Si vous sentez que vous avez des troubles de l’équilibre, que vos mouvements sont moins fluides qu’auparavant ou que vous êtes plus facilement fatigué, n’hésitez pas à adapter vos activités quotidiennes.

 

Il n’y a rien de mal à se faire aider lorsqu’une tâche vous semble compliquée voire dangereuse : comme l’entretien des haies, ou encore le nettoyage des vitres. Un voisin, un proche ou encore une entreprise de service à la personne peuvent vous aider à accomplir certains travaux courants. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou dans toute communauté d’entraide de proximité.

 

Avoir le bon matériel… au bon endroit !

La première chose à évaluer est l’état du matériel qui vous entoure : vous pouvez vous équiper de matériel adapté qui vous facilitera le travail. Un outil usagé, un escabeau branlant ou même une chaise en mauvais état peuvent rendre vos exercices périlleux. Vérifiez ou faites vérifier les éléments qui vous entourent et privilégiez autant que possible les bons outils : grimper sur un tabouret pour attraper un vase sur l’étagère du haut, c’est tout faux ! Le tabouret d’une part est loin d’être fait pour ça, et le vase serait mieux sur une étagère basse.

 

Adapter son logement pour une meilleure protection contre les accidents

Facilitez-vous la vie avec un environnement pratique au quotidien ! Un tapis au coin relevé, une moquette qui gondole, une plante verte au milieu du passage, un fil électrique qui traîne, sont autant d’obstacles dont vous vous accommodez au quotidien mais qui pourraient se révéler un piège dans un moment d’inattention ou de déséquilibre.
Pas besoin de revoir toute la déco de votre maison, quelques ajustements suffisent parfois à sécuriser votre intérieur.

Voici quelques conseils de nos équipes M comme Mutuelle :

 

De petites modifications qui changent tout

  • Fixez l’interrupteur de votre lampe de chevet pour qu’il soit accessible depuis votre lit.
  • Redirigez vos éclairages pour limiter les zones d’ombre dans votre logement.
  • Fixez les tapis avec du double-face ou au moins un dessous anti-dérapant.
  • Préférez un tapis de bain ou de cuisine antidérapant qu’un bon gros tapis moelleux.
  • Limitez les marches d’escalier avec un « nez de marche » antidérapant.
  • Fixez les fils électriques le long des murs.
  • Descendez tout ce qui trouve trop en hauteur et nécessiterait de monter sur un escabeau pour y avoir accès (si l’étagère du haut reste vide, tant pis !).
  • Portez de bons chaussons avec semelle antidérapante quand vous êtes chez vous.

 

De nouveaux aménagements pour sécuriser votre domicile

  • Retirez tous les objets superflus qui pourraient entraver la circulation dans votre intérieur ou aux abords de vos extérieurs (terrasse, balcon, jardin, allée).
  • Recouvrez les surfaces à risque de tapis antidérapants (carrelage ou parquet vitrifié).
  • Équipez les escaliers de rampes solides (pour monter aux étages comme pour descendre à la cave).
  • Ajoutez des points d’appui aux endroits potentiellement dangereux (barre d’appui ou siège dans la baignoire, la douche, les WC).
  • Installez vos interrupteurs près des portes pour pouvoir éclairer une pièce dès votre arrivée.
  • Vérifiez le fonctionnement de vos détecteurs de fumée.

 

 

 

Les accessoires connectés pour la prévention des chutes chez les seniors

 

La technologie est au service des séniors : de plus en plus simples d’utilisation, les accessoires connectés prennent soin de vous et vous aident à garder une autonomie plus longtemps chez vous en prévenant les risques de la vie courante.

Même si la technologie semble parfois envahissante et surtout incompréhensible, elle peut avoir de réels atouts : objets connectés, domotique, téléassistance sont autant de solutions qui permettent de prévenir efficacement les dangers quotidiens à l’intérieur de son domicile.

Voici quelques idées d’objets connectés qui permettent une surveillance ou une alerte en cas d’accident de la vie courante et de chutes, particulièrement adaptés aux personnes âgées :

  • Le bijou connecté (pendentif, bracelet) qui permet de garder contact avec des membres de la famille voire de donner l’alerte à un service d’urgence.
  • Les objets connectés de veille médicale participent également à prévenir d’éventuelles complications. Lecteur de glycémie, bandelette urinaire, capteur de sommeil ou de rythme cardiaque, GPS anti-Alzheimer, pilulier avec sonnerie de rappel….
  • La domotique d’automatisation permet par exemple de gérer l’éclairage à détection de présence, d’ouvrir et fermer les fenêtres ou volets, de régler les systèmes de chauffage…
  • Le sol intelligent a été développé pour détecter les chutes et prévenir l’entourage en cas d’accident.
  • La téléassistance rassure car elle permet d’appeler et d’alerter en cas de danger, et de joindre efficacement les services compétents pour prendre en charge un accident domestique.

 

Tous ces objets et services connectés permettent de prolonger l’autonomie de la personne âgée à son domicile tout en diminuant les risques de chutes. La technologie a souvent du bon !

 

 

Comment se relever seul d’une chute à domicile ? Qui appeler en cas de chute grave ? Comment être couvert devant les conséquences d’une chute à la maison ? Pour plus d’informations sur les accidents de la vie courante des séniors, vous pouvez également consulter notre article : Chute à domicile, comment agir et réagir face à cet accident domestique qui touche surtout les séniors ?

 

 Vous avez plus de 50 ans : M comme Mutuelle vous propose une large gamme de produits (mutuelle, prévoyance, prévention) adaptés à vos besoins. Vous avez des questions ? Nos experts vous informent et vous conseillent. Prenons contact.

Pour en savoir plus sur les Garanties Accidents de la Vie, c’est ici !