Faisons le point sur la santé bucco-dentaire, nos conseils :

La santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé au sens large. Une mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir des conséquences plus ou moins importantes sur la santé.  

 

La santé des dents en quelques chiffres  

 

Dans le parcours santé, l’hygiène bucco-dentaire participe clairement à un bon état général de santé :

  • 60 à 90% des enfants scolarisés dans le monde et près de 100% des adultes ont des caries (OMS)
  • L’OMS estime, en se fondant sur 80 études faites dans plus de 30 pays, que 10 à 15 % des adultes souffrent de parodontite sévère dans le monde.

 

 

Les pathologies dentaires

  • La gingivite (inflammation des gencives)
    A l’état normal, les gencives sont fermes et de couleur rose pâle. Lors d’une gingivite, elles sont rouges, irritées, enflées, et saignent facilement en particulier lors du brossage des dents.
  • La parodontite (inflammation des tissus qui entourent et qui soutiennent les dents)
    Les tissus inflammés comprennent la gencive, des fibres de soutien, appelé le desmodonte et l’os dans lequel sont ancrées les dents.
  • Le tartre (épaississement et durcissement de la plaque dentaire)
    Ce qu’on appelle plaque dentaire est une accumulation de bactéries, de protéines salivaires, de sucres et d’acides qui forment une pellicule collante sur les dents.

 

 

Il existe d’autres pathologies insoupçonnées

 

L’hygiène buccodentaire a un impact sur les maladies cardiovasculaires.. 

 

Une étude écossaise qui date de juin 2010 montre qu’une mauvaise hygiène dentaire augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Dans cette étude, les personnes ayant les moins bonnes habitudes d’hygiène dentaire avaient un risque de 70% supérieur à ceux qui se brossaient régulièrement les dents. (de Oliveira C, Watt R, Hamer M. Toothbrushing, inflammation, and risk of cardiovascular disease: results from Scottish Health Survey. BMJ. 2010 May 27;340:c2451.)

 

C’est l’inflammation et plus particulièrement la parodontite qui serait responsable de cette augmentation du risque cardiovasculaire.

 

Une mauvaise hygiène dentaire a des impacts également sur la nutrition, les infections, des complications lors de la grossesse ou de l’accouchement. («L’état buccodentaire comme miroir de la santé: l’enfant pauvre de la médecine de premier recours? Ernest Rwagasore, Marie-Claire Kramer-Gauchat, Laurent Gétaz, Hans Wolff, Jean-Pierre Rieder, Jean-Michel Gaspoz, Benoît Schaller, in Revue Médicale Suisse, n° 310, septembre 2011, en collaboration avec les auteurs)

 

Une personne âgée qui n’a pas bénéficié de conseils d’hygiène dentaire et qui a perdu ses dents, est exposée à risque de malnutrition voire de dénutrition.

 

Les problèmes dentaires sont aussi liés à certaines maladies chroniques ou leur traitement.

Ils vont se compliquer ou au contraire amener des complications médicales de pathologies.

  • le diabète augmente le risque de parodontite
  • certains médicaments pour l’ostéoporose peuvent causer des troubles de la cicatrisation lors de l’extraction d’une dent.
  • Le tabac perturbe la cicatrisation, augmente les problèmes de gencives et les cancers de la bouche.

Un brossage de dents régulier et de bonne qualité contribue donc à la prévention des maladies cardiovasculaires et à la santé globale.

 

 

 

Prévenir la formation de la plaque dentaire

  • Se brosser les dents : verticalement pendant 2 min, au moins 2 fois par jour, après chaque repas, avec une brosse à dents souple et compléter par l’utilisation d’un fil dentaire
  • Privilégier une alimentation équilibrée : en évitant les sucreries, sodas
  • Penser à changer de brosse à dents tous les 3 mois
  • Consulter votre dentiste : au moins une fois par an pour l’adulte

 

Le programme M’T dents propose des rendez-vous de prévention et de soins offerts.

Ces rendez-vous sont offerts par l’Assurance Maladie pour les 6, 9,12, 15 et 18 ans. Vous recevez automatiquement l’invitation par courrier.

 

 

Le bon équipement pour un brossage de dents parfait

  • Une brosse à dents manuelle ou électrique
  • Un bain de bouche
  • Une brossette interdentaire ou un hydropulseur
  • Un dentifrice riche en fluor

 

Notre conseil : La brosse à dent électrique rend le brossage de dents plus efficace avec la même intensité sur toutes les dents.

Il permet d’augmenter la durée du brossage grâce à un système lumineux ou de vibration qui indique le temps écoulé total (2mn) ou par zone de la bouche (30 secondes).

 

 

 

Pendant le confinement, comment faire si j’ai une urgence dentaire ?

 

 

Les caries douloureuses, les infections, les hémorragies, et la « rage de dents » font partie des urgences dentaires.

 

Dans un premier temps, appeler votre dentiste habituel pour savoir si celui-ci a mis en place une permanence téléphonique et s’il peut vous recevoir.

 

Si ce n’est pas le cas , vous pouvez appeler le numéro national dédié à la prise en charge des soins bucco-dentaires d’urgence : 09 705 00 205.

  • Saisir le numéro de votre département
  • Un chirurgien-dentiste vous répond et détermine le caractère d’urgence
  • Si une consultation d’urgence est nécessaire, il vous orientera vers un cabinet dentaire d’un chirurgien-dentiste de garde ou dans un service hospitalier.

 

 

Prenez soin de vous

 

Rédigé par : Barbara TOP BUTEZ, responsable prévention M comme Mutuelle, experte en éducation à la santé

 

Sources : https://www.passeportsante.net/hygiene-et-sante-des-dentshttps://www.planetesante.ch/Magazine/Sante-au-quotidien/Sante-bucco-dentaire/Mauvaise-hygiene-dentaire-quels-risques-pour-la-sante