Bien dormir pendant le confinement. Nos conseils :

Le confinement provoque des modifications du rythme de vie de nos journées. Notre horloge biologique ainsi que la qualité de notre sommeil sont perturbées.

 

Je ne parviens pas à m’endormir et je me réveille pendant la nuit ?

 

On dors moins bien en ce moment et notre qualité de sommeil n’est pas très bonne. Pour beaucoup d’entre nous, le confinement a bouleversé nos habitudes et nos rythmes au quotidien. Notre activité professionnelle a été adaptée et nos loisirs sont très réduits. Toutes ces modifications jouent sur notre horloge biologique, et donc sur la qualité de notre sommeil.

 

Je dors plus et je suis plus fatigué(é)

 

Le confinement a pu être synonyme de repos, de nuits prolongées ou de siestes improvisées. Cependant ce dernier s’avère plus fatigant que prévu, et ce, pour différentes raisons :

  • Les évènements actuels provoquent un état de stress et d’anxiété permanent : peur d’être malade  ou qu’un proche le soit, événements anxiogènes constamment repris dans les médias…
  • Les personnes en télétravail doivent s’adapter à ce nouveau rythme, à l’enchainement des visio-conférences, à une charge de travail et des méthodes  modifiées. De plus, même si le temps de transport réduit à zéro peut permettre d’allonger les nuits de sommeil, l’amplitude horaire des journées de travail est elle aussi allongée. Lisez notre article :  https://www.mcommemutuelle.com/magazine/stressee-profitez-de-nos-conseils
  • Beaucoup doivent garder les enfants et / ou gérer l’école à la maison. Cette nouvelle activité nécessite une grande énergie, surtout si nous devons en plus gérer nos contraintes professionnelles
  •  A cause de la pandémie, nous sommes contraints de modifier nos habitudes pour pouvoir exercer une activité. Nos dépenses physiques sont donc globalement très réduites.
  • Les journées sont moins organisées que d’habitude et peuvent manquer de rythme et d’horaires, ce qui peut altérer les rythmes du sommeil.

 

 

 

Le manque de sommeil affecte en effet notre santé et bien plus qu’on ne le pense.

 

Cela joue notamment sur une baisse d’énergie, sur notre productivité, sur notre humeur ou sur les maladies chroniques.

 

C’est une fonction vitale sous-estimée. Chez l’adulte, la durée moyenne de sommeil est entre 7h et 9h par nuit.

Cependant, les besoins de sommeil varient d’une personne à l’autre. L’idéal étant de se réveiller en forme le matin et de ne pas avoir de somnolences la journée.

 

 

 

Voici quelques conseils pour réussir à passer de bonnes nuits :  

 

  • Imposez-vous de fixer des horaires et des temps dédiés à chaque activité : continuez à mettre un réveil, à manger à heure fixe, fixez-vous une heure pour arrêter l’ordinateur et pour arrêter de travailler.
  • Mangez équilibré  et ne sautez pas de repas. Mangez 2 à 3h avant de vous coucher mais ne vous endormez pas le ventre vide. Evitez les excitants (thé, café, sodas), l’alcool, le tabac ou les repas trop riches en graisses.
  • Limitez le temps passé devant les actualités qui peuvent être anxiogènes.
  • En fin de journée : préférez les activités sans écran : lecture, jeux de société ou cuisine
  • Même si nos déplacements sont fortement réduits, pensez tout de même à prendre l’air et à faire de l’exercice physique
  • Pratiquez des exercices de relaxation  pour limiter votre stress et anxiété
  • Rendez votre chambre propice au sommeil en favorisant l’obscurité, le silence et une température comprise entre 18° et 20°C. Si vous êtes contraint de travailler dans la même pièce, rangez votre ordinateur chaque soir afin de ne pas penser au travail en se couchant
  • Sortez, tout en respectant la réglementation, afin de pouvoir vous exposer à la lumière naturelle.

 

Vous l’aurez compris un bon sommeil est indispensable pour récupérer et enregistrer les nouvelles informations, être productif et avoir un bon moral.

 

Vous pouvez consulter les recommandations rédigées par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance pour limiter les risques d’insomnies pendant cette période.

https://institut-sommeil-vigilance.org/limiter-les-risques-dinsomnie-en-periode-de-confinement/

 

Prenez soin de vous

 

Article rédigé par Justine Michel, chargée de prévention