Accidents domestiques : nos conseils pour mieux les prévenir

Les accidents domestiques représentent plus de la moitié des accidents de la vie courante (AcVC) et touchent en particulier les enfants et les personnes âgées. Les conséquences sont souvent légères, mais peuvent être plus graves, voire mortelles. Rassurez-vous : il est possible de les prévenir ! Retrouvez nos conseils pour identifier les dangers de la maison et protéger sa famille.

 

 

Qu’est-ce qu’un accident de la vie courante (AcVC) et un accident domestique ?

 

L’accident de la vie courante (AcVC) est un traumatisme non intentionnel survenu dans un cadre domestique ou extérieur (école, vacances, rue), excluant les accidents de la route et les accidents du travail. Parmi eux, on compte les accidents domestiques, qui se déroulent spécifiquement dans la maison ou le jardin. Ce sont les accidents majeurs des accidents de la vie courante (AcVC) !

 

 

 

Les accidents domestiques : un danger quotidien à prendre au sérieux !

 

Les chiffres de l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) sur les accidents de la vie courante (AcVC) sont éloquents : les accidents de la vie courante (AcVC) tuent deux fois plus que les accidents de la route ! Les AcVC sont à l’origine de 5 millions de consultations aux urgences, des centaines de milliers d’hospitalisations et plus de 20.000 décès, soit un accident toutes les 25 minutes. Ils sont d’ailleurs la 3ème cause de mortalité en France.

 

À eux seuls, les accidents domestiques représentent 61% de ces accidents de la vie courante, avec 12.000 morts et plus de 11 millions de blessés. Même si la plupart des accidents domestiques ne provoque que quelques blessures légères. Les conséquences d’un accident domestique peuvent être graves (voire mortelles) : hospitalisation, intervention chirurgicale, rééducation, séquelles à vie, perte d’autonomie, perte de mobilité…

 

Et nous ne sommes pas égaux face aux accidents domestiques : les hommes sont plus concernés que les femmes et les AcVC touchent plus les enfants et les personnes âgées. Pour en savoir plus, retrouvez l’Enquête sur les Accidents de la Vie Courante (EPAC).

 

 

 

Les dangers de la maison : quels sont les principaux accidents domestiques ?

 

Il faut dire qu’un accident est vite arrivé ! Les gestes du quotidien sont souvent les causes des accidents domestiques : une brûlure en cuisinant, une chute en descendant l’escalier, un accident de bricolage, une blessure en jardinant, un doigt coincé dans une porte… Une vigilance accrue est nécessaire pour éviter les principaux accidents domestiques, comme :

  • Les chutes, responsables de 50% des causes de mortalité des accidents domestiques
  • Les suffocations
  • Les noyades
  • Les intoxications
  • Les incendies

 

Les principaux risques pour les enfants de moins de 15 ans. 48% des accidents de la vie courante (AcVC) concernant les enfants sont des accidents domestiques. Les chutes sont les plus fréquentes, suivies par les coups et collisions. Les risques d’intoxication, de suffocation et de brûlures font aussi partie des accidents domestiques des plus jeunes.

 

Les principaux risques pour les personnes âgées. Au-delà de 65 ans, les chutes représentent 80% des accidents de la vie courante, dont ¾ des décès pour les plus de 75 ans. Depuis les années 80, les risques de suffocation, liés pour la plupart aux maladies du système nerveux (démence, maladies vasculaires cérébrales, troubles mentaux…), a été multiplié par 3 et les intoxications, souvent médicamenteuses, sont en hausse.

 

 

 

Comment protéger sa famille des accidents domestiques ?

 

Pour protéger sa famille des accidents domestiques, mieux vaut être conscient des dangers de la maison. Faites preuve de vigilance, pensez à adopter quelques réflexes simples, investissez dans du matériel sécurisé et adapté.

 

Protéger son enfant des accidents domestiques : surveillance et protection

Un enfant doit évoluer dans un univers épanouissant et sécurisant. Quelques bons réflexes :

  • Assurez-vous que votre enfant soit toujours sous la surveillance d’un adulte et ne le laissez jamais seul dans une baignoire ou piscine et avec un animal même familier.
  • Selon son âge, expliquez-lui les dangers de la maison et les bons gestes pour éviter les accidents.
  • Demandez conseil aux professionnels de santé et consultez des guides de prévention, comme ceux de la campagne sur les accidents domestiques « protégez votre enfant » (2019)

 

Pour les plus petits, vous pouvez éviter les blessures en sécurisant la maison (bloque-portes, protège-coin, barrières de sécurité…). Ne lui donnez que des jouets aux normes CE, investissez dans du matériel conforme aux dernières réglementations (table à langer, siège-auto, baignoire, poussette, lit, chaise haute…).

 

Selon l’âge de votre enfant, pensez à mettre hors de leur portée certains objets de la vie quotidienne pouvant provoquer blessures ou brûlures (couteaux, bougies…). Faites attention aux plantes, aux petites pièces et aux sangles, risques d’intoxication, d’étouffement et de strangulation. Veillez aussi à le tenir éloigné des installations dangereuses (four, cheminée, barbecue…)

 

Protéger les seniors des accidents domestiques : sécurité et protection

Une personne âgée rencontre de plus grands risques d’accident domestique dramatique à cause de problèmes de santé, d’une mobilité réduite, de moins bons réflexes… Pour continuer à vivre en toute autonomie, pensez à sécuriser la maison :

  • Dégagez les lieux de passage et limitez les obstacles au sol pouvant provoquer un déséquilibre : fils électriques, tapis, meubles, objets décoratifs, tuyaux d’arrosage…
  • Pensez aux tapis antidérapants au sol, dans la baignoire ou dans la douche, préférez les moquettes, ou à défaut, choisissez la bonne paire de chaussures pour rester à la maison
  • Éclairez correctement la maison : interrupteurs accessibles, escaliers éclairés, plusieurs sources d’éclairage…
  • Sécurisez vos déplacements avec un équipement adapté : barres d’appui, rampes d’escalier, escabeau stable et limité à trois marches…

 

 

M Protection Accident, un contrat de prévoyance pour protéger sa famille

 

Un accident domestique, ça n’arrive pas qu’aux autres et surtout ça ne prévient pas ! Savez-vous aussi que les frais de santé engendrés lors d’un accident de la vie courante (AcVC) ne sont pas tous pris en charge par l’Assurance Maladie et la mutuelle. Pour vous simplifier la vie, M comme Mutuelle vous propose M Protection Accident, un contrat spécifique qui vous assure en cas d’accident :

  • Une indemnité journalière couvrant les frais engendrés par une hospitalisation suite à un accident
  • Un capital en cas de perte d’autonomie ou de décès suite à un accident
  • Une couverture étendue 24 h/24 et 7 j/7, partout dans le monde
  • Une protection pour tous : vous-même, votre conjoint et vos enfants

 

Besoin d’informations sur M Protection Accident ?

 

 

 

Comment réagir face à un accident domestique ?

 

Pensez aux gestes de premiers secours et contactez les services d’urgence (18 : pompiers, 15 : Samu, 112 : numéro d’urgence européenne)

 

 

Un de mes proches ou moi-même avons été victimes d’un accident domestique et avons besoin d’une prise en charge spécifique ?

Je contacte mon conseiller