5 Fruits et légumes par jour, c’est possible !

5 fruits et légumes par jour, on en parle toujours... mais comment faire pour y parvenir concrètement ? Découvrez comment bien organiser votre journée alimentaire !

 


barbara-top-butez-m-comme-mutuelle2Barbara Top Butez, Responsable Prévention M comme Mutuelle, vous livre toutes les infos pour manger mieux au quotidien

 

 

Les fruits et légumes sont si bons pour la santé ! Avec M comme Mutuelle découvrez comment manger 5 fruits et légumes par jour.

 

5 fruits et légumes par jour

 

Entendez par là, au minimum 5 portions de fruits et/ou de légumes par jour.

C’est par exemple 3 portions de légumes et 2 portions de fruits, ou 4 de légumes et une de fruits… et bien sur, si vous en mangez plus tant mieux ! Cette recommandation est un repère pour vous aider à manger plus sainement au quotidien. Si vous n’avez pas l’habitude de consommer des fruits et légumes, fixez-vous un objectif atteignable pour vous, un puis 2 puis 3, ce sera toujours ça de bon pour votre santé. Profitez de l’été qui offre une variété importante de fruits comme de légumes. Les crudités sont d’un accès simple puisqu’ils n’y a pas de cuisson… essayez !

 

 

 

 

 

Une portion, qu’est-ce que c’est ?

 

1 portion  de fruits ou de légumes = l’équivalent de la taille du poing

 

Pour vous donner une idée, voici des exemples de portions de légumes et fruits:

  • 1 tomate de taille moyenne
  • 1 poignée de tomates cerise
  • 1 pomme
  • 1 poignée de radis
  • 1 bol de soupe
  • 4-5 fraises
  • 1 banane
  • 1 poignée de haricots verts

 

 

 

 

Comment bien manger au quotidien, avec 5 fruits et légumes

 

equilibre-alimentaire-au-quotidien

 

Pas de panique si vous n’arrivez pas à appliquer ces conseils tous les jours, car l’équilibre alimentaire se fait sur plusieurs semaines.

Et n’oubliez pas, manger et bouger au moins 30 minutes par jour, c’est la santé !

Source : Manger Bouger.fr

 

 

 

Vous pouvez lire sur le même sujet :
Pour un bon équilibre alimentaire : comment bien manger ?

Biologique ou raisonnée : quelle agriculture préférer ?