Entrepreneur : réussir l’embauche de son premier salarié

Vous avez décidé de passer le cap et d’embaucher votre premier salarié ?

Votre petite entreprise devient grande : vous avez décidé de passer le cap et d’embaucher votre premier salarié. Cependant, passer du statut d’entrepreneur à celui d’employeur est une étape décisive. Coût, recrutement, contrat de travail, démarches… M comme Mutuelle vous donne quelques conseils pour bien réussir l’embauche de son premier salarié.

 

Estimez le coût salarial d’une première embauche pour votre entreprise !

 

Un recrutement est un investissement pour votre entreprise. Mieux vaut cependant savoir à l’avance l’impact économique réel que cela aura sur votre entreprise. Déterminer le coût salarial d’une première embauche vous aidera à connaître les cotisations patronales et sociales, les réductions fiscales possibles, les charges éventuelles… Vous pourrez ainsi ajuster le niveau de rémunération possible pour votre futur salarié.

 

Le ministère du travail et l’URSSAF propose un simulateur en ligne de coût d’embauche en CDD, CDI ou en apprentissage. Faites-vous une idée en quelques clics !

 

Une première embauche en CDI ou CDD ?

 

La question à vous poser est simple : votre embauche est-elle pérenne ou temporaire ? Deux types de contrat possibles :

  • Un contrat à durée indéterminée (CDI), qui intègre sur le long terme votre salarié dans votre entreprise ;
  • Un contrat à durée déterminée (CDD), qui répond à un besoin ponctuel dans votre entreprise. À savoir qu’il ne peut pas être renouvelé plus de deux fois dans la limite de 18 mois cumulés ;

 

Pensez à l’alternance, comme les contrats de professionnalisation ou d’apprentissage, ou aux contrats intérimaires, qui font l’objet d’une rémunération spécifique et d’une durée limitée !

 

Embauche d’un premier salarié : sécurisez votre recrutement !

C’est peut-être l’une des étapes les plus décisives, qui va impacter l’avenir de votre entreprise : trouver la perle rare !

  • Prenez le temps de réfléchir au développement que vous souhaitez donner à votre entreprise, aux raisons qui vous amènent à recruter et au profil-cible dont vous avez besoin.
  • Puis, rédigez une offre d’emploi détaillée (poste, compétences, missions, savoir-être, savoir-faire…). Diffusez-la largement sur des sites spécialisés et de recrutement, vos réseaux sociaux, votre site internet…
  • Pour la phase de recrutement, pré-sélectionnez les candidats et sécurisez votre recrutement en préparant avec soin vos entretiens d’embauche.

 

Certaines aides au recrutement pour une première embauche sont mobilisables. Pensez aussi aux exonérations liées à certaines embauches (secteurs géographiques, secteur d’activité…). Faites-vous aider par des missions locales, Pôle emploi, un groupement d’employeurs… Renseignez-vous !

 

Rédigez avec soin votre premier contrat de travail en tant qu’employeur

 

Vous avez trouvé votre futur employé ? Vous devez désormais rédiger un contrat de travail ! Il est obligatoire pour formaliser l’engagement entre lui et votre entreprise. Plusieurs mentions sont indispensables pour le rendre valable :

  • L’identité de l’employeur et de l’employé
  • Le lieu d’exercice de l’activité
  • Le nom du poste et la catégorie professionnelle
  • La date de début (et de fin) d’activité
  • La durée de période d’essai et du préavis
  • Le salaire et les primes éventuelles
  • La durée de travail…

 

Évitez les contrats-type et restez vigilant sur les contenus : certaines clauses sont illégales, d’autres peuvent le rendre caduque. Faites-vous aider par des professionnels du droit du travail ou votre expert-comptable !

 

N’oubliez pas les obligations administratives indispensables pour une embauche !

 

Pour finaliser l’embauche de votre premier salarié, vous avez plusieurs démarches administratives à ne pas oublier :

  • La déclaration préalable à l’embauche (DPAE) doit être faite obligatoirement dans les 8 jours précédant la date d’embauche de votre salarié (et avant sa prise de poste), que vous dépendiez du régime général (URSSAF) ou agricole (MSA). Elle peut être faite en ligne ou via le formulaire cerfa 14738*1 avec copie au salarié.
  • L’inspection du travail doit être informé au plus vite de la première embauche par courrier avec accusé de réception.
  • Le salarié doit être enregistré dans le registre unique du personnel (RUP obligatoire à chaque embauche (et chaque départ aussi). Elle s’effectue auprès du SST (service de santé au travail) agréée par la Direccte.
  • Une visite d’information et de prévention (VIP), c’est-à-dire la visite médicale d’embauche, doit être organisée pour le salarié dans les trois mois suivants l’embauche.
  • La mise en place d’une mutuelle d’entreprise et d’une prévoyance santé est obligatoire depuis le 1er janvier 2016. M comme Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de la mutuelle d’entreprise pour un premier salarié.

 

En cas de non-respect de toutes ces démarches, vous vous exposez à des amendes plus au moins conséquentes. Pensez-y et faites-vous accompagner !

 

Pensez à bien accueillir son premier salarié dans son entreprise

 

Vous voilà désormais employeur ! L’arrivée d’un premier salarié (et collaborateur) dans son entreprise, ça se prépare. Pensez à aménager un poste de travail adéquat, transmettre tous les documents relatifs à son embauche, communiquer sur la prévention et la santé avec l’aide de M comme Mutuelle… et partager vos expertises.

 

Vous êtes un nouvel employeur et vous vous posez des questions santé et prévoyance pour vous-même et vos salariés. Rendez-vous sur votre espace santé entreprise M comme Mutuelle !

Je découvre !