Cures thermales, pathologies traitées et soins

Le thermalisme est une forme de médecine douce basée sur les vertus de l’eau minérale naturellement chaude. Ses bienfaits thérapeutiques sont reconnus par la médecine classique et une cure thermale peut ainsi être prescrite par votre médecin dans le traitement de certaines pathologies.

Les bienfaits du thermalisme

 

Les thermes sont appréciés depuis l’antiquité pour leurs vertus. Depuis, le thermalisme est devenu une médecine complémentaire à part entière associant les bienfaits des eaux de source et de ses dérivés, comme les boues et gaz.
L’Académie de Médecine reconnaît d’ailleurs les bienfaits thérapeutiques de plus de 1200 sources thermales en France.
Avec une concentration en fer ou minéraux particulièrement élevée, les eaux thermales peuvent se révéler riches en sulfate, sulfure, chlorure ou bicarbonate.

 

Et selon les vertus thérapeutiques de leurs eaux, chaque station thermale française à ses spécialités. C’est donc selon la pathologie à traiter que vous pourrez choisir l’établissement thermal adapté.
Pour les affections respiratoires, on préconise les eaux riches en sulfures, pour les problèmes liés à la peau, ce sont les eaux riches en sulfates, quant aux affections digestives, elles sont traitées à l’aide d’eaux riches en bicarbonate.

 

Le thermalisme est une médecine complémentaire utilisée par les médecins pour atténuer les effets d’une pathologie chronique, soulager les douleurs, améliorer le confort ou encore diminuer les doses de médicaments. Le traitement en cures permet également de travailler sur les comportements des patients afin d’apprendre à mieux gérer leur pathologie au quotidien. Dans de nombreux cas, les cures thermales sont suivies de manière régulière, chaque année par exemple, comme traitement de fond d’une pathologie chronique.

 

 

 

 

Les pathologies pour lesquelles on peut prescrire une cure thermale

 

Maladies chroniques, troubles du développement, affections de longue durée… la diversité des pathologies pouvant être traitées en médecine thermale est grande. L’Assurance maladie a établi une liste des 12 orientations thérapeutiques donnant droit au remboursement d’une cure thermale :

    • Affections des muqueuses bucco-linguales
    • Affections digestives (colopathie fonctionnelle, surpoids et obésité…)
    • Affections psychosomatiques (anxiété, troubles du sommeil, dépression…)
    • Affections urinaires (cystites…)
    • Dermatologie (Eczéma, psoriasis, urticaire…)
    • Gynécologie
    • Maladies cardio-artérielles (hypertension artérielle…)
    • Neurologie (maladie de Parkinson, hémiplégie…)
    • Phlébologie (insuffisance veineuse, séquelles de phlébites…)
    • Rhumatologie (arthroses, lombalgies, tendinites, rhumatismes…)
    • Troubles du développement chez l’enfant (infections ORL récidivantes, instabilité psychomotrice…)
    • Voies respiratoires (affections ORL, allergies, asthme…)

 

 

 

 

Les soins prodigués durant une cure thermale

 

Les bienfaits des cures thermales reposent sur l’action conjointe de :

      • la crénothérapie : l’application thérapeutique des eaux minérales
      • l’hydrothérapie : l’utilisation de l’eau et des boues par diverses techniques comme les bains, jets, douches, enveloppements, etc
      • la climatothérapie : l’utilisation des propriétés thérapeutiques de certains climats (par exemple le climat montagnard)
      • la pédagogie médicale : l’apprentissage de bonnes pratiques, la prise en charge et l’accompagnement médical

Un programme personnalisé est adapté à chaque curiste en fonction de la pathologie dont il souffre. La durée de la cure peut varier entre 6 et 21 jours. Toutefois, sachez que celle-ci est fixée à 18 jours de traitements effectifs pour être remboursée par la Sécurité Sociale.

 

 

 

 

Votre mutuelle prend-elle en charge votre cure thermale ?

 

M comme Mutuelle prend en charge 100% de la base de remboursement de la Sécurité sociale et ajoute à cela, selon votre contrat, un forfait en Euros. Pour + d’infos, prenons contact !