La mémoire ça se travaille à tout âge !

Il n’y a pas de secret, la mémoire s’entretient et il suffirait d’adopter quelques habitudes pour l’améliorer au quotidien. Alors, n’attendez pas qu’elle vous joue des tours pour la travailler. On vous explique tout !

 

Au fait, c’est quoi la mémoire ?

 

Il existe plusieurs types de mémoires :

 

P_puzzle_MLa mémoire à court terme, dite « de travail » qui permet de retenir des informations pendant quelques instants, comme un numéro de téléphone que vous vous apprêtez à noter.

 

P_puzzle_MLa mémoire sémantique, celle de l’acquisition du savoir et des connaissances générales.

 

 

P_puzzle_MLa mémoire épisodique qui permet, quant à elle, de se souvenir de moments passés (ce que vous avez mangé hier midi, où vous avez séjourné l’été dernier…).

 

P_puzzle_MEt la mémoire dite procédurale, qui est celle des automatismes. C’est grâce à elle que vous savez faire du vélo, écrire, marcher sans avoir à « réapprendre » à chaque fois.

 

Stimuler « toutes » ses mémoires, cela devient une préoccupation pour bon nombre d’entre nous qui éprouvent, avec l’âge, certaines difficultés à se souvenir de choses simples. Découvrez comment y remédier…

 

 

 

 

L’alimentation, indispensable pour booster sa mémoire

 

Prendre soin de son corps, c’est aussi entretenir son cerveau… et ça commence par l’assiette. Une alimentation variée et équilibrée est à privilégier en favorisant les aliments « bons » pour les méninges.

 

P_santeFaites place aux légumes et fruits hauts en couleurs (potirons, carottes, oranges). Le bêtacarotène (vitamine A) qu’ils contiennent protège les cellules du cerveau contre le vieillissement.

 

P_santeLes produits laitiers, riches en vitamine B, offrent l’avantage d’être une bonne source de protéines nécessaire au fonctionnement cérébral.

 

P_santeLes céréales complètes (blé, avoine, riz), alliées du cerveau, sont à consommer régulièrement.

 

 

P_santeMettez les poissons gras (la sardine, le saumon,…) au menu 2 à 3 fois par semaine et les huiles végétales (colza, olive, noix) pour leur richesse en oméga-3.

 

 

P_santeLes fruits secs (abricot, figue, banane, raisin…) et oléagineux* (amande, noix, noisette, pistache, cacahuète…) , mine d’oligo-éléments et de minéraux, peuvent être consommés au petit-déjeuner ou dans la journée pour rester au top de sa concentration.

*Oléagineux : plantes cultivées pour leurs graines ou leurs fruits riches en matières grasses.

 

jeux-memoire

 

 

 

 

 

L’activité intellectuelle régulière pour améliorer sa mémoire

 

 

Vous ne savez plus ce vous cherchez ?

Pas d’inquiétude un événement est sans doute venu  perturber votre recherche, un appel téléphonique, une information à la radio … faites le chemin inverse mentalement.

Depuis quelque temps vous avez l’impression de perdre la mémoire ?

Vous êtes peut-être plus fatigué, vous avez peut-être cessé votre activité professionnelle, ces changements perturbent les mécanismes de mémoire. En activité la mémoire est très souvent sollicitée et donc activée, alors qu’à l’âge de la retraite, une partie de ces sollicitations sont inactivées, c’est normal. Vous ne perdez pas la mémoire, elle n’est plus activée de la même manière.

 

 

Pour favoriser la concentration et la mémorisation, il suffit d’un peu d’exercice chaque jour, en privilégiant le calme et la pleine attention. Lorsque quelqu’un vous parle, restez à l’écoute, quand vous lisez, ne vous laissez pas déranger ni par une personne, ni par une pensée parasite. Une chose à la fois ! Et au quotidien…

 

P_bienetre_BPrenez l’habitude de noter toutes les choses à faire et enregistrez visuellement cette liste de tâches en la lisant à voix haute. Pour vous y aider, vous pouvez organiser votre liste par catégories ou associations. Par exemple, si vous devez sortir pour effectuer plusieurs choses (acheter du pain, aller au pressing, passer à la poste), visualisez votre itinéraire afin d’organiser mentalement votre parcours.

 

P_bienetre_BPratiquez des activités ludiques, artistiques ou éducatives, seule ou en famille, pour stimuler toutes les zones de votre cerveau. Un peu de lecture, une partie de cartes, des loisirs créatifs, des recherches sur internet sont autant d’occasion de « travailler » son attention et, donc, sa mémoire.

 

P_bienetre_BFavorisez les échanges avec vos proches et amis sur des sujets divers du quotidien tout autant que d’actualité.

 

 

 

 

Une pratique sportive complémentaire

 

C’est prouvé, faire du sport permet d’améliorer ses aptitudes intellectuelles et de maintenir la bonne santé de ses neurones ! En oxygénant le cerveau, l’exercice physique aide à conserver les automatismes moteurs, à raison de 30 minutes par jour. Selon votre âge et vos capacités…

 

P_veloFaites du jardinage, excellent pour entretenir sa forme et joindre l’utile à l’agréable.

 

 

P_veloPrivilégiez la marche à pied pour vos déplacements (courses, cinéma, rendez-vous médicaux). Une habitude facile à prendre et qui permet de favoriser les interactions avec d’autres personnes. Lors de vos déplacements, modifiez les itinéraires, vous stimulerez vos mécanismes de mémoire.

 

P_veloPratiquez une activité régulière comme l’aquagym, la gym douce, le yoga, ou le vélo.

 

 

P_veloParticipez aux séances de Gym’Mémoire® spécifiquement développées pour les seniors autonomes soucieux de prévenir la perte de mémoire et la sédentarité. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire.

 

 

P_fleche_JVous pouvez d’ailleurs participer à nos ateliers prévention santé qui présentent entre autres la Gym’Mémoire®. 

 

Vous êtes intéressé(e)? Faites-vous connaître en écrivant à l’adresse mail prevention@commemutuelle.com

 

 

 

 

Pour aller plus loin…

Vous êtes âgé de 55 ans ou plus ? Quel que soit votre régime de retraite, vous pouvez bénéficier du programme « Peps Eurêka® », programme d’ateliers mariant activité physique et intellectuelle, conçus pour encourager les échanges et cultiver sa mémoire*.
*En collaboration avec le Programme d’Éducation et de Promotion Santé et La Fondation Nationale de Gérontologie).