Tout savoir sur le cancer du sein

Le cancer du sein reste de loin le cancer le plus fréquent chez la femme. Une femme sur 8 est concernée au cours de sa vie. L’un des tout premiers moyens pour réduire le taux de mortalité dû à cette maladie, c’est de s’informer.

LE CANCER DU SEIN, C’EST QUOI ?

Le cancer du sein est une tumeur maligne due à une multiplication de cellules anormales au niveau des glandes mammaires.

3142 nouveaux cas ont été recensés par an entre 2008 et 2010 par l’INCa dans la région Nord-Pas-de-Calais. En 2012-2013, le pourcentage de personnes ayant participé au programme de dépistage organisé du cancer du sein sur le Nord-Pas-de-Calais est de 51,7% (54.1 en Picardie et 58.4 en Haute-Normandie). En France, il est de 52%.

Il est possible de détecter le cancer du sein avant qu’il ne soit palpable et qu’il ne se traduise par un signe anormal, c’est tout l’intérêt du dépistage. Le cancer du sein est l’un des cancers que l’on sait le mieux guérir aujourd’hui notamment lorsqu’il est pris en charge aux tout premiers stades de son évolution. La survie à 5 ans des femmes dont le cancer du sein a été diagnostiqué avec une taille inférieure à 1 cm est de 90%.

En dehors du dépistage mais aussi entre deux dépistages, les signes qui doivent alerter et qui doivent conduire à consulter votre médecin : boule dans le sein, anomalie au niveau du mamelon (écoulement, rétraction, eczéma), modification de l’aspect de la peau, ganglion au niveau de l’aisselle.

 

COMMENT ÊTRE DÉPISTÉ ?

En France, les instances gouvernementales ont mis en place un programme de dépistage organisé. Il propose à chaque femme, à partir de 50 ans, âge à partir duquel ce cancer devient fréquent, de bénéficier gratuitement, tous les deux ans, d’un dépistage du cancer du sein. Le dépistage comprend une mammographie (radiographie des seins), un examen clinique et une relecture des clichés par un 2ème radiologue.

Dans chaque département, ce programme est géré par une structure de gestion :

Dans le Nord, il s’agit de l’ADCN, Association pour le Dépistage des Cancers dans le Nord, dans le Pas-de-Calais, d’Opaline 62 et en Picardie de l’ADECASO 60 ; l’ADEMA 80 et l’AISNE PREVENTIS.

La mammographie, un examen coûteux ?

Dans le cadre du dépistage organisé, la mammographie est un examen gratuit. Vous serez pris en charge à 100% sans avance de frais. Dans certains cas, par exemple des seins denses, le radiologue peut juger utile de réaliser une échographie. Elle est alors remboursée selon les modalités habituelles (remboursement de la sécurité sociale + complémentaire santé).

Est-ce douloureux ? C’est un examen qui fait peur ?
S
e mettre nue ne vous plait pas ?

La mammographie est un examen qui nécessite une compression des seins, ce qui peut être ressenti de façon désagréable mais non douloureuse. Si vous avez peur, vous pouvez vous faire accompagner lors de votre premier examen. De plus, le radiologue est avant tout un médecin et il sera prêt à répondre à toutes vos interrogations.

 

INTÉRÊT DU DÉPISTAGE ?

La mammographie permet de déceler les tumeurs de toutes tailles : surtout les plus petites, non décelables par la palpation des seins chez le gynécologue.

Un diagnostic fait très tôt contribue à de meilleures chances de réussite du traitement et diminue la mortalité.

90% des cancers du sein dépistés tôt sont guéris.

 

POURQUOI « OCTOBRE ROSE » ?

A l’initiative de l’Institut National du Cancer (InCa), un mois de campagne de sensibilisation est organisé, Octobre Rose. Il s’agit de promouvoir le dépistage du cancer du sein chez les 50-74 ans.

En leur apportant une information éclairée, les participants sont aptes à prendre la décision de participer au dépistage.

M comme Mutuelle participe à cette campagne en proposant une représentation théâtrale « la Ronde des Femmes » jouée par la Compagnie Belle Histoire. Suivie d’un échange avec des professionnels de santé.

« Josette reçoit un courrier d’invitation à se faire dépister, très vite la question fait le tour de l’immeuble »

Les scénettes abordent sur un ton d’humour décalé les freins au dépistage.

Représentation au service de la santé, lieu où la parole se libère, où les points de vue se confrontent, un endroit où le théâtre fait du bien…

Pour vous inscrire, rdv ici

 

VERS QUI S’ORIENTER ?

Vous avez des questions ? Des structures existent pour répondre à vos interrogations.

• L’ADCN, Opaline 62 et l’ADECASO 60 ; ADEMA 80 ou AISNE PREVENTIS pour bénéficier du dépistage organisé et avoir des renseignements sur les modalités pratiques du programme.

• Les Espaces Ressources Cancers : structure de ville qui constitue l’intermédiaire entre l’annonce du diagnostic et le retour à la vie sociale

• Les Aire Cancers présents au sein des hôpitaux. Ce sont des lieux d’informations et d’écoute pour les personnes atteintes de cancer et leurs familles

• La ligue contre le cancer : association d ‘information et de sensibilisation pour la lutte contre le cancer

 

PEUT-ON LIMITER LES FACTEURS DE RISQUE ?

Certains comportements peuvent vous aider à vous protéger du cancer du sein :

• La pratique d’un sport : une activité moyenne et régulière diminue le risque de cancer du sein.

• L’allaitement est un facteur protecteur du cancer du sein.

• Le surpoids et l’obésité, la consommation de boissons alcoolisées augmentent quant à eux le risque de cancer du sein.

Avec le concours de l’ADCN – Association des Dépistages du Cancer dans le Nord