Sport et Asthme

L’asthme est une maladie du souffle, qui dit atteinte du souffle dit précaution avec les activités physiques, ou pas ?! Il y a encore quelques années, le sport était interdit aux asthmatiques, aujourd’hui la pratique sportive leur est fortement recommandée. Faut-il avoir peur de faire du sport ? Quels sont les sports interdits ? Quels sont les précautions à prendre ? On vous dit tout ….

Qu’est-ce que l’asthme ?

 

L’asthme est une maladie  chronique … Elle se manifeste par une inflammation des bronches le plus souvent favorisée par des allergies respiratoires : en cause pour 70% dans l’asthme de l’enfant. L’inflammation de la bronche provoque un rétrécissement qui gêne la respiration.

 

Les personnes asthmatiques doivent bénéficier d’un traitement de fond (traitement anti-inflammatoire) qui évite la survenue de la crise et limite sa gravité quand elle survient. Ce traitement est primordial pour la qualité de vie des asthmatiques : vie sociale, scolarité, qualité du sommeil …

 

 

 

Pratiquer un sport : des bénéfices pour les asthmatiques

 

Le sport apporte de nombreux bénéfices, c’est pourquoi l’activité sportive est fortement  recommandée chez les asthmatiques, notamment parce qu’il permet de développer la capacité pulmonaire et de renforcer les muscles respiratoires.

 

Seule une pratique sportive régulière permet de ressentir des effets bénéfiques comme :

 

P_fleche_JLa diminution des effets de la constriction (resserrement) des bronches.

 

P_fleche_JL’amélioration de la forme physique.

 

P_fleche_JUne meilleure tolérance à l’effort.

 

P_fleche_JLe renforcement de la confiance en soi et de l’estime de soi.

 

P_fleche_JLe bien-être physique et psychologique.

 

 

Il faut choisir un sport en fonction de ses goûts personnels et prendre l’avis de son médecin. Il convient bien entendu de démarrer doucement surtout si c’est une reprise d’activité physique après une longue interruption.

 

 

 

Quel sport pratiquer ?

 

 

Le seul sport qui peut être interdit aux asthmatiques est la plongée sous-marine pour 2 raisons :

 

P_fleche_JL’inhalation d’air froid et sec associé à l’hyperventilation lors de la descente peut provoquer une crise d’asthme,

 

P_fleche_JL’impossibilité d’inhaler un médicament sous l’eau.

 

 

Les autres sports peuvent être pratiqués, natation, randonnée, cyclisme…  Les sports d’endurance ont en plus l’avantage de contribuer à diminuer l’essoufflement comme : le ski de fond, la course à pied, la danse, la voile, le tennis …

 

 

 

Sport et asthme des précautions à prendre

 

 

Avant de pratiquer une activité sportive :

 

P_fleche_JPrendre conseil auprès de son spécialiste,

 

P_fleche_JBien connaître les circonstances de survenues des crises d’asthme allergies, effort,

 

P_fleche_JSuivre correctement son traitement afin d’obtenir un contrôle de l’asthme,

 

P_fleche_JEviter de s’exposer aux allergènes qui provoquent les crises d’asthme.

 

 

Au moment de l’activité :

 

P_fleche_JProcéder à un échauffement progressif,

 

P_fleche_JGardez à portée de main son médicament de crise habituel pour traiter une éventuelle crise,

 

P_fleche_JRespectez les recommandations et traitement prescrits par le médecin,

 

P_fleche_JEn cas de pratique extérieure par temps froid penser à mettre un foulard devant la bouche et le nez pour réchauffer l’air respiré.

 

 

 

Le + : Chez M comme Mutuelle avec la gamme M*Santé, vous pouvez bénéficier d’une garantie « Bien être et prévention » dont les prestations allant jusque 150€ peuvent vous servir sous certaines conditions à payer tout ou partie des frais d’inscription à une activité sportive. Cette prise en charge est possible à condition que vous pratiquiez une activité régulière au sein d’un club sportif reconnu officiellement ou d’une salle de sport.

 

 

P_pharmacie_VPour connaître toute les particularités de notre offre n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers.