Plan pauvreté : vers une mutuelle à 1 euro par jour

Le plan pauvreté du gouvernement prévoit la création d’une mutuelle santé à 1 euro par jour. Faisons le point sur ce projet à horizon fin 2019.
Imprimer
 
0 J'aime
Ne pas bouger
1

Le gouvernement semble vouloir adopter une nouvelle stratégie afin de lutter contre des taux de non recours aux droits aux dispositifs de la CMU-C et de l’Aide à la complémentaire santé (ACS) toujours très élevés.

 

En effet, 30% des personnes pouvant profiter de la CMU-C n’entament pas les démarches nécessaires. Quant à l’ACS, 50% des personnes éligibles ne bénéficient toujours pas de leur réduction sur le coût d’acquisition d’une complémentaire santé, faute de demandes effectuées auprès des services compétents.

 

Le plan pauvreté, présenté en septembre dernier, intègre donc un nouveau dispositif destiné aux foyers les plus modestes, appelé la CMU-C élargie, pour accéder à des soins de santé adéquats.

 

 

Qu’est-ce-que la CMU-C élargie ?

 

C’est la fusion entre deux dispositifs actuels pour aider les foyers les plus modestes à accéder à des soins de qualité : la fusion de la CMU-C et l’ACS donnera naissance à la CMU-C élargie, une complémentaire santé plafonnée à 1 euro par jour pour chaque individu.

Concrètement, cette fusion interviendra le 1er novembre 2019.

 

Selon les hypothèses officielles, les futurs bénéficiaires devront s’acquitter d’une participation financière calculée en fonction de leur âge, qui n’excédera pas 30 euros par mois.

Le gouvernement ne prévoit pas de souscription automatique à cette mesure mais les démarches administratives pour en bénéficier seront simplifiées.

 

En termes de cotisations, les bénéficiaires de ce nouveau dispositif réaliseront des économies considérables sur leur budget car plus avantageux que les mesures existantes : il est évoqué une économie atteignant jusqu’à 600 € par an pour un couple de personnes âgées ou 700 € pour une famille monoparentale avec 3 enfants.

 

 

Les bénéficiaires de ce nouveau dispositif sont …

 

La population concernée par le nouveau dispositif de CMU-C élargie, sera celle qui touche trop peu d’argent pour avoir droit à la CMU-C actuelle, mais pas assez pour gagner sa vie et faire face correctement aux soins de santé, environ 5,5 millions de personnes à travers tout le territoire français.

 

Des conditions de ressources établies : pour être éligible une personne seule devra toucher entre 730 et 980 euros de revenus mensuels (soit entre 8 810 et 11 776 euros de salaries annuel).

 

Ces foyers souvent des familles monoparentales, parfois des retraités, avaient droit jusqu’à présent à un dispositif « intermédiaire » : l’ACS, une subvention pour payer une complémentaire santé. Mais faute de moyens et avec la complexité du parcours au niveau de la souscription, plus de la moitié préfèrent s’en passer. Celle-ci sera amenée à disparaître en fin d’année 2019 au profit de la CMU-C élargie.

 

Affaire à suivre ….

Agenda M comme Mutuelle

Devis en ligne

mutuelle santé

  • Gratuit et sur mesure
  • 2 mois offerts
  • De nombreux services

Lisez les commentaires

  1. C’est une bonne nouvelle pour les retraités qui vivent seuls avec leur petite retraite. Beaucoup d’entre eux ne se font pas soigner les dents ou ne peuvent pas s’acheter des lunettes de vue,idem pour les appareils auditifs.Enfin les personnes démunies pourront se faire soigner plus humainement.

    Boukhetaia malyka,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Téléphone

03.21.23.83.00 prix d'un appel local Du lundi au vendredi de 8h à 18h

21 agences

Adresse de correspondance : 88 bld de la Liberté CS 90039 - 59046 Lille Cedex

Trouver une agence
plan-pauvrete-vers-une-mutuelle-a-1-euro-par-jour