L’art de la sieste

Les vacances sont l’occasion idéale de découvrir de nouvelles activités. Que diriez-vous par exemple de vous mettre à la sieste cette année ? Idéale pour recharger ses batteries, la sieste est un art qui se cultive... Nos conseils pour une sieste efficace et réparatrice.

Les bienfaits de la sieste

 

Plébiscitée par de plus en plus de spécialistes, la sieste a de nombreuses vertus. Elle permet dans un premier temps de réduire le taux de cortisol, l’hormone du stress. Elle participe aussi au repos musculaire et réorganise l’activité cérébrale. Après 20 minutes de repos, les performances cérébrales augmenteraient ainsi de 20 %. Et au contraire de ce que l’on a tendance à croire, la sieste, tant qu’elle est de courte durée, n’influence pas la durée de votre sommeil nocturne.

Pas plus de 20 minutes

 

Dans l’idéal une sieste doit durer entre 15 à 20 minutes, ceci afin de ne pas entrer dans une phase profonde de sommeil et d’en ressortir parfois encore plus fatigué et surtout dans le brouillard. Les siestes longues ne sont pas pour autant interdites mais préférez y avoir recours en cas de manque de sommeil, par exemple lorsque vous avez mal dormi la veille. Mieux vaut ainsi dormir un peu tous les jours que de dormir pendant une heure trente chaque week-end. Si vous avez peur de vous endormir trop profondément, mettez votre réveil à sonner ou demandez à ce qu’on vous réveille.

S’endormir vite ça ne s’improvise pas

 

Lorsque l’on n’est plus habitué à dormir pendant la journée, le plus dur c’est certainement de réussir à s’endormir. Les premiers jours, essayez simplement de vous détendre sans forcément chercher le sommeil. L’idée générale est de vous concentrer sur ce qui se passe à l’intérieur de vous. Essayez de ressentir les sensations que vous ressentez. Concentrez-vous sur votre respiration, sur l’air qui rentre et sort de vos narines. Votre corps va ensuite s’habituer à se mettre en veille à heures fixes. Vous arriverez ainsi bientôt à vous endormir rapidement.

Où, quand et comment ?

 

Pour la sieste, nous vous conseillons de choisir un autre endroit qu’un lit, assimilé aux longues périodes de sommeil. Vous pourriez par exemple vous installer sur le canapé ou encore sur un transat. Vous pouvez aussi opter pour la position assise mais veillez tout de même à ce que votre tête et vos bras soient bien calés. En tombant, ils pourraient vous réveiller. Dans l’idéal, votre corps doit être incliné à 45° vers l’arrière. Pour ce qui est de choisir le moment, le début d’après-midi est tout indiqué, juste après le déjeuner.

L’importance du réveil

 

La manière avec laquelle on se réveille influe aussi sur la qualité de la sieste. Prenez ainsi votre temps avant de bouger. Laissez d’abord le temps à votre corps de se réveiller avant de vous lever. En revanche, dès que vous vous réveillez, concentrez-vous sur une chose ou une idée pour ne pas vous rendormir. Phase suivante, mettez-vous en position assise, massez-vous le visage et respirez profondément. Vous pouvez maintenant vous mettre debout.

 

 

Vous pouvez lire sur le même sujet :
Départ en vacances, sur la route, bonnes pratiques et conseils

La trousse de secours idéale en voyage

Votre santé à l’étranger, comment ça fonctionne ?