Orthodontie, quand faut-il consulter ?

Comment détecter les problèmes d'orthodontie, et quand consulter un dentiste ou un orthodontiste pour un traitement adapté ? Nos conseils.

 

Un joli sourire, c’est important, c’est vrai. Mais derrière celui-ci se cachent aussi des fonctions essentielles, comme parler ou se nourrir. Pour préserver la bonne santé de la bouche en général et des dents en particulier, il peut être nécessaire de passer chez l’orthodontiste, quel que soit l’âge. Selon la morphologie et l’évolution de la dentition, découvrez quand il faut consulter un orthodontiste.

D’une manière générale, les traitements doivent être mis en place tôt afin de mettre toutes les chances de votre côté pour être mieux soigné.

 

Pour réagir au plus vite, découvrez les signes qui doivent vous alerter. Il faudra ensuite aller consulter pour vous faire confirmer le diagnostic.

 

 

 

Les signes qui ne trompent pas

 

Pour savoir si vous devez consulter un orthodontiste, observez la bouche de votre enfant. Prenez rendez-vous, si vous constatez l’une des déformations suivantes :

  • Les dents du bas sont plus avancées que celles du haut. On dit alors que la machoire est « inversée » ;
  • Vous constatez un gros décalage entre la mâchoire du haut et la mandibule (la mâchoire du bas). On a l’impression que les dents sont trop avancées ;
  • En haut comme en bas, les dents de devant sont très écartées ;
  • Lorsque votre enfant sert les dents, vous remarquez que le milieu des dents du haut est décalé par rapport à celui du bas ;
  • Les dents définitives n’ont pas assez de place et se chevauchent. Elles poussent les unes sur les autres.

 

 

 

Des traitements différents en fonction de l’âge

 

Seul un orthodontiste pourra exactement vous dire qu’elle est le traitement adapté à votre enfant.

Il est tout de même possible de distinguer trois grandes périodes d’intervention selon l’âge de l’enfant.

 

Dès l’âge de cinq ou six ans, des traitements viennent en prévention pour intervenir sur les habitudes et les postures de l’enfant. On diminue ainsi les risques de déplacement des dents. Ca peut arriver par exemple lorsqu’un enfant suce son pouce, ou encore lorsqu’on lui a extrait des dents et qu’aucun mainteneur d’espace n’est venu les remplacer.

En intervenant à cet âge, votre enfant aura moins de risques de recevoir plus tard un traitement correctif.

 

Entre 8 et 11 ans, les traitements consistent plus à empêcher les mâchoires de grandir de travers et à préparer la place pour les 12 dents définitives qui arrivent entre 10 et 12 ans.

 

Enfin à partir de 11 ans, lorsque l’enfant n’a plus que des dents définitives, on peut parler de traitements correctifs. Ce sont les fameuses bagues qui une fois reliées par des fils réglés avec une extrême précision, corrigent, alignent et établissent ainsi avec exactitude la position définitive de chaque dent.

 

 

 

 

Bon à savoir         

 

Les frais d’orthodontie sont très souvent mal remboursés par la sécurité sociale. C’est pour cela que M comme Mutuelle vous propose plusieurs niveaux de remboursements adaptés aux frais d’orthodontie des enfants comme des adultes. Pour en savoir plus, contactez-nous.