Bien choisir ses lunettes de vue

Trouver la bonne paire de lunettes n’est pas qu’une question de style. Selon son type de correction, des verres spécifiques peuvent être nécessaires et la forme de la monture devra donc s’y adapter. Pour trouver la paire qu’il vous faut, suivez le guide !

Quels types de verres ?

 

Question optique, les verres unifocaux, à un seul foyer, sont destinés à corriger la myopie, l’astigmatisme et l’hypermétropie.

 

Les verres multifocaux, réservés aux presbytes, sont quant à eux au nombre de trois :

  • les verres progressifs qui s’ajustent « progressivement » à la vision de prés et de loin,
  • les verres bifocaux où la partie inférieure du verre permet la vision de près et la partie supérieure, la vision de loin,
  • et les verres de proximité ou « de lecture » qui permettent de voir de prés et à mi-distance, donc plutôt recommandés pour les activités de bureau.

 

 

 

 

Quelle forme de monture ?

 

D’une manière générale, il est plutôt conseillé de choisir une monture proportionnée à la forme de son visage. Trop petites, elles donnent l’impression d’un visage large, trop grandes, elles ont tendance à affiner le visage, trop larges, elles peuvent facilement glisser sur le nez et devenir inconfortables.

Ainsi, retenez que les visages carrés devront de préférence privilégier les montures rondes ou ovales, les visages ronds, les lunettes rectangulaires, les visages allongés, les formes papillons.

Myope ? Préférez les montures dites « cerclées » pour dissimuler l’épaisseur des verres.

Presbyte ? Choisissez une monture adaptée aux verres progressifs.

 

 

 

 

Question matière ?

 

Plastique, métal, et même bois, les matériaux utilisés pour la confection des montures de lunettes sont aujourd’hui nombreux. L’un ou l’autre matériau sera donc à préférer suivant ses goûts et les qualités de légèreté, confort et résistance offertes.

  • Le métal offre ainsi l’avantage d’être solide et souvent plus léger (notamment s’il est allié à du titane ou de l’acier inoxydable). Il permet la confection de montures fines et aériennes, parfaites pour les visages fins.
  • Le plastique permet un choix important de couleurs et motifs et peut s’adapter à tous les types de verres. Il est plutôt économique et plaira à celles et ceux qui souhaitent une monture pleine de style et de fantaisie !
  • L’acétate, dérivé de matière plastique d’origine végétale et souple à travailler, offre la possibilité d’une grande diversité de formes.
  • Les montures en bois ou en corne sont des matériaux nobles, plus fragiles que les autres et moins économiques, mais très agréables à porter. À conseiller aux amateurs de naturel et d’originalité, puisque chaque paire est unique !

 

 

 

 

Côté enfants…

 

La solidité est la première qualité d’une paire de lunettes que vous choisirez pour un enfant.

Concentrez-vous sur le type de matériau : en plastique parce qu’il est léger et durable ou en titane pour ses propriétés hypoallergéniques.

Question verres, il va de soit qu’il est préférable de les choisir incassables (verres organiques ou en polycarbonate) et d’opter pour un traitement anti-rayures et anti-reflets pour leur assurer une résistance à toute épreuve !
Votre opticien est dans tous les cas le plus à même de vous conseiller dans vos choix. N’hésitez pas à lui demander conseil !

 

 

P_pharmacieEt pour les revenus les plus modestes, M comme Mutuelle offre un coup de pouce aux bénéficiaires de l’ACS grâce au programme « Optique Solidaire ».

 

 

Vous pouvez lire sur le même sujet :
Bien choisir son opticien